Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Foulard

carré de tissu qui se porte, comme accessoire de mode, autour du cou
Foulard
Benoit Pierre Emery silk scarf.jpg
Caractéristiques
Type
Serge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Matière
Soie, rayonne (en), coton, Laine peignéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Origine
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Cordyline fruticosa pour l'espèce de plantes appelée foulard dans les Antilles.
Foulard de soie noué autour du cou

Un foulard (du provençal foulat, foulé) est un grand carré de tissu qui se porte, comme accessoire de mode, autour du cou ou sur la tête. Porté sur la tête, l'utilisation du mot se confond parfois avec celle du voile. On utilise un foulard pour protéger les cheveux et le cou contre les poussières, le vent, le soleil ou le froid.

Au Québec, le terme foulard est utilisé pour désigner une écharpe.

Sommaire

HistoireModifier

 
Fichu Marie-Antoinette, 1790 peinture de David

Le terme foulard apparaît au milieu du XVIIIe siècle. À cette époque, il désigne un tissu léger, soie ou coton qui sert à la confection d'écharpes, fichus et autres.

Depuis la fin du XIXe siècle on appelle foulard l'accessoire de mode porté autour du cou ou sur la tête. Auparavant ces accessoires s'appelaient « fichu », « mouchoir », « voile ».

Le fichuModifier

Le fichu, qui tire son nom du verbe « ficher » (mettre à la hâte), est un triangle d'étoffe — ou un carré plié en triangle — dont les femmes se couvraient la tête et les épaules.

  • Fichu Marie-Antoinette : un fichu croisé sur la poitrine et noué dans le dos. La peinture de David présentée à droite illustre non pas un fichu mais un châle en cachemire.

Autrefois, le fichu noué sous le menton était appelé « fanchon », d'après Fanchon, diminutif de Françoise[1].

Accessoire de modeModifier

Dans les années 1960, un créateur italien, Emilio Pucci, fabriqua des foulards en soie aux motifs de couleurs vives, son exemple fut suivi par la suite par de nombreux créateurs : Hermès, Versace, etc. En France, la ville des foulards en soie se trouve être Lyon, avec une industrie locale qui dure depuis le XVIe siècle. André Claude Canova est l’un de ces derniers soyeux lyonnais à imprimer de façon traditionnelle au cadre plat et à roulotter ses foulards à la main. La Princesse Grace Kelly de Monaco était reconnue pour être une amatrice de foulards en soie[2].

ScoutismeModifier

Le foulard est un élément de reconnaissance, de différenciation entre les différentes unités de scouts. Il fait partie de l’uniforme.

Jonglerie et prestidigitationModifier

Il est souvent utilisé par les jongleurs débutants car sa course est ralentie dans l’air ce qui facilite l’apprentissage des mouvements. On le retrouve également comme accessoire sur scène chez magiciens et prestidigitateurs.

Jeu du foulardModifier

Article détaillé : Jeu du foulard (asphyxie).

Un jeu dangereux de strangulation pratiqué par des enfants est appelé « jeu du foulard ».

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Définition de FANCHON », sur www.cnrtl.fr (consulté le 27 février 2018)
  2. Le carré Hermès, 70 ans d'élégance - Gralon

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier