Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foton.
La capsule de rentrée de Foton 6 exposée au Evergreen Aviation & Space Museum à McMinnville, Oregon.

Foton (en russe : Фотон, « photon ») est le nom de projet de deux séries de programmes de satellites scientifiques capables de revenir sur Terre soviétiques puis russes. Bien que non habités, leur conception a été adaptée de la capsule Vostok. Le projet Foton est principalement axé sur la recherche en science des matériaux, mais certaines missions ont également mené des expériences pour d'autres domaines de recherche, notamment la biologie. La série originale de Foton comprenait 12 lancements depuis le cosmodrome de Plesetsk, de 1985 à 1999. La deuxième série, Foton-M, incorpore de nombreuses améliorations par rapport au Foton original et est toujours utilisée. Le premier lancement a eu lieu en 2002 à partir du cosmodrome de Plesetsk, mais s'est soldé par un échec en raison d'un problème lié au lanceur. Les trois suivants ont été effectués depuis le cosmodrome de Baïkonour, sans échec. Les séries Foton et Foton-M ont toutes deux utilisé des fusées Soyouz-U (11A511U et 11A511U2) comme lanceur. À partir de la mission Foton-7, l'Agence spatiale européenne est partenaire du programme Foton[1].

Sommaire

Foton-MModifier

Foton-M est une nouvelle génération de véhicules spatiaux destinés aux recherches menées dans l'environnement de micropesanteur en orbite terrestre. La conception de Foton-M est basée sur celle de Foton, avec plusieurs améliorations, notamment une nouvelle unité de télémesure et de télécommande pour un débit de données accru, une capacité de batterie accrue et un meilleur système de contrôle thermique. Il est produit par TsSKB-Progress à Samara.

Le premier lancement, Foton-M1 a échoué en raison d'un dysfonctionnement de son lanceur, Soyouz-U. Le deuxième lancement, Foton-M2, a cependant été un succès[2]. Foton-M3 a été lancé le 14 septembre 2007 par une fusée Soyouz-U[3] avec Nadezhda, une blatte qui a été la première créature terrestre à produire une progéniture conçue dans l'espace. Il est rentré sur Terre le 26 septembre 2007 pour atterrir au Kazakhstan à 7h58 GMT[4].

RentréeModifier

La capsule Foton a une capacité de propulsion limitée. Sa trajectoire et son orientation de rentrée ne peuvent donc pas être contrôlées une fois la capsule séparée du module de service. Cela signifie que la capsule doit être protégée de la chaleur de rentrée de tous les côtés, expliquant ainsi sa forme sphérique (par opposition à la forme conique des capsules américaines), qui permet un volume maximal tout en minimisant la surface externe. Cependant, le manque de portance signifie que la capsule subit des efforts importants lors de la rentrée, allant de 8 à 9 g.

Historique des lancementsModifier

Nom Date de lancement Date de récupération Charge utile Notes
Foton-1 1985-04-16 ?
Foton-2 1986-05-21 ?
Foton-3 1987-04-24 ?
Foton-4 1988-04-14 ?
Foton-5 1989-04-26 ?
Foton-6 1990-04-11 ? Capsule de rentrée de Foton 6 exposée au Evergreen Aviation & Space Museum à McMinnville, Oregon[5]
Foton-7 1991-10-04 ?
Foton-8 1992-10-08 ?
Foton-9 1994-06-14 ?
Foton-10 1995-02-16 ?
Foton-11 1997-10-09 ?
Foton-12 1999-09-09[6] 1999-09-24[6] Capsule de rentrée exposée au Centre européen de technologie spatiale à Noordwijk, aux Pays-Bas[7]
Foton-M No.1 2002-10-15 N/A Perdu à cause d'un échec de lancement
Foton-M No.2 2005-05-31 2005-06-16
Foton-M No.3 2007-09-14 2007-09-26 Young Engineers' Satellite 2 (en), satellite captif Transportait Nadezhda, un cafard qui s'est accouplé pendant la mission et a ensuite produit les premiers Terriens conçus dans l'espace.
Foton-M No.4 2014-07-18 2014-09-01 La mission de deux mois a été réduite à 44 jours en raison de l'échec des communications après le lancement et du fait que la capsule n'a pas rejoint son orbite prévue. Cinq geckos, lancés pour suivre leurs habitudes sexuelles dans l'espace, sont morts pendant la mission[8].
Références : [9],[10],[11]

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Foton (satellite) » (voir la liste des auteurs).
  1. « Foton » [archive du ], ESA
  2. « European experiments successfully launched aboard Foton spacecraft », ESA
  3. « Lift-off for Foton microgravity mission », ESA
  4. « Foton-M3 experiments return to Earth » (consulté le 26 septembre 2007)
  5. « Aircraft and Exhibits », Evergreen Aviation and Space Museum, (consulté le 16 décembre 2012)
  6. a et b « Foton-12 mission » [archive du ], ESA, (consulté le 16 décembre 2012)
  7. « Focus on Foton », ESA, (consulté le 16 décembre 2012)
  8. « Russian spacecraft back on Earth after six-week mission », (consulté le 2 septembre 2014)
  9. « Foton (34KS) », sur space.skyrocket.de (consulté le 18 décembre 2016)
  10. « Foton-M 1, 2, 3 (34KS) », sur space.skyrocket.de (consulté le 18 décembre 2016)
  11. « Foton-M 4, 5 (34KSM) », sur space.skyrocket.de (consulté le 18 décembre 2016)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier