Fort Lupin

fort à Saint-Nazaire-sur-Charente (Charente-Maritime)

Fort Lupin
Image illustrative de l’article Fort Lupin
Le Fort Lupin par le côté est

Lieu Rive sud de l'estuaire de La Charente
Type d’ouvrage Forteresse
Construction 1685 - 1689
Architecte Vauban
Matériaux utilisés Pierre
Appartient à propriété privée
Contrôlé par Drapeau de la France France
Protection Logo monument historique Classé MH (1950, Donjon, chemin de ronde)
Coordonnées 45° 57′ 27″ nord, 1° 01′ 58″ ouest
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Fort Lupin
Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime
(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Fort Lupin

Le fort Lupin est une fortification située sur la rive sud de la Charente en aval de Rochefort, à quatre kilomètres environ de l'embouchure du fleuve. Il est situé au lieudit Lupin sur le territoire de la commune de Saint-Nazaire-sur-Charente, dans le département de la Charente-Maritime, en France.

Sur les rives de l'estuaire, on trouve, en allant un peu plus vers la mer, vers Port-des-Barques:

HistoireModifier

Il a été édifié à la fin du XVIIe siècle pour défendre l'accès à Rochefort et son arsenal nouvellement construit.

Dès 1672 il est question de construire un fort à Lupin.

Les travaux ne commencent qu'entre 1683 et 1685, sur des plans de Vauban. Un projet concurrent de François Ferry, finalement écarté, a été conservé aux archives de la Marine. La fin des travaux (mise en place du chemin couvert) intervient en 1689.

 
Les embrasures pour les canons côté rivière.

Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Vendu par l'Etat en 1950[2], le Fort Lupin est aujourd'hui un monument privé.

ArchitectureModifier

Vingt-deux embrasures en arc de cercle côté fleuve permettaient un tir rasant en direction des coques des navires ennemis.

Au centre, une tour-réduit, armée pour des tirs plongeant, logement pour les officiers, flanquée par deux casernes pour vingt-quatre hommes chacune de part et d'autre.

Fort Lupin est protégé, côté terre, d'un glacis, d'un chemin couvert et d'un fossé en eau.

 
Fort Lupin, vue côté sud, côté terre.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

 
Fort Lupin, vue depuis le fleuve.

RéférencesModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas Faucherre, Philippe Prost, Alain Chazette, François-Yves Le Blanc et al. (préf. Claude Belot, photogr. Christian Ayrault et Nicolas Faucherre, Introduction : Étienne Taillemite), La Charente-Maritime, Chauray, Éditions Patrimoines & médias, coll. « Les fortifications du littoral », , 2e éd. (1re éd. 1993), 222 p. (ISBN 2-910137-17-1 (édité erroné), présentation en ligne), p.102-106.  .
  • Stéphane Heurlier, Le fort Lupin : chef-d'œuvre de l'inutile, La Taillée, SPH productions et éditions, coll. « Les carnets de SPH », , 44 p. (EAN 9782918204084, présentation en ligne).
  • (fr) Le fort Lupin, Centre International de la Mer, 11 p.

Pour approfondirModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier