Formula Renault 3.5 Series 2010

compétition de sport automobile
Formula Renault 3.5 Series 2010
Généralités
Sport Compétition automobile
Création 2005
Organisateur(s) Renault Sport
Édition 6e
Participants 28 pilotes (24 titulaires)
Nombre de manches 17 courses
Site web officiel FR3.5 Series
Palmarès
Champion pilote Drapeau : Russie Mikhail Aleshin
Champion constructeur Drapeau : France Tech 1 Racing

Navigation

Le championnat de Formula Renault 3.5 Series 2010 se déroule au sein des World Series by Renault du au .

Pilotes et écuriesModifier

R = Rookie

Écurie # Pilote Statut
  International DracoRacing 1   Nathanaël Berthon R
2   Julián Leal
  Carlin Motorsport 3   Mikhail Aleshin
4   Jake Rosenzweig R
  P1 Motorsport 5   Walter Grubmüller R
6   Jan Charouz R
  Tech 1 Racing 7   Brendon Hartley
  Jean-Éric Vergne R
8   Daniel Ricciardo R
  Lotus Racing Junior Team 9   Daniil Move
10   Nelson Panciatici R
  Pons Racing 11   Federico Leo
12   Daniel Zampieri R
  Epsilon Euskadi 15   Albert Costa R
16   Keisuke Kunimoto
  Comtec Racing 17   Greg Mansell
18   Stefano Coletti R
  Fortec Motorsport 23   Sten Pentus
24   Jon Lancaster
  ISR Racing 25   Esteban Guerrieri
  Alexander Rossi R
26   Filip Salaquarda
  KMP Racing 27   Anton Nebylitskiy
28   Víctor García R
  FHV Interwetten.com 29   Bruno Méndez R
30   Sergio Canamasas R

Règlement sportifModifier

  • Chaque week-end de compétition comporte deux courses (sauf celui de Monaco).
  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 15,12,10,8,6,5,4,3,2,1 dans la les deux courses du week-end
  • L'auteur du meilleur tour en course inscrit 2 points.

Courses de la saison 2010Modifier

Date Lieu Vainqueur Nationalité Équipe
17 avril   Alcañiz Mikhail Aleshin   Russie Carlin Motorsport
18 avril   Alcañiz Sten Pentus   Estonie Fortec Motorsport
1er mai   Spa-Francorchamps Mikhail Aleshin   Russie Carlin Motorsport
2 mai   Spa-Francorchamps Esteban Guerrieri   Argentine ISR Racing
16 mai   Monaco Daniel Ricciardo   Australie Tech 1 Racing
5 juin   Brno Esteban Guerrieri   Argentine ISR Racing
6 juin   Brno Esteban Guerrieri   Argentine ISR Racing
19 juin   Magny-Cours Mikhail Aleshin   Russie Carlin Motorsport
20 juin   Magny-Cours Nathanaël Berthon   France International DracoRacing
3 juillet   Hungaroring Daniel Ricciardo   Australie Tech 1 Racing
4 juillet   Hungaroring Sten Pentus   Estonie Fortec Motorsport
4 septembre   Hockenheim Daniel Ricciardo   Australie Tech 1 Racing
5 septembre   Hockenheim Esteban Guerrieri   Argentine ISR Racing
18 septembre   Silverstone Jean-Éric Vergne   France Tech 1 Racing
19 septembre   Silverstone Esteban Guerrieri   Argentine ISR Racing
9 octobre   Barcelone Daniel Ricciardo   Australie Tech 1 Racing
10 octobre   Barcelone Esteban Guerrieri   Argentine ISR Racing

Classement des pilotesModifier

Classement Pilote Pays Équipe Nombre
de points
1er Mikhail Aleshin   Russie Carlin Motorsport 138
2e Daniel Ricciardo   Australie Tech 1 Racing 136
3e Esteban Guerrieri   Argentine ISR Racing 123
4e Sten Pentus   Estonie Fortec Motorsport 78
5e Albert Costa   Espagne Epsilon Euskadi 78
6e Stefano Coletti   Monaco Comtec Racing 76
7e Nathanaël Berthon   France International DracoRacing 60
8e Jean-Éric Vergne[1]   France Tech 1 Racing 53
9e Daniel Zampieri   Italie Pons Racing 51
10e Brendon Hartley   Nouvelle-Zélande Tech 1 Racing 50
11e Filip Salaquarda   République tchèque ISR Racing 44
12e Nelson Panciatici   France Junior Lotus Racing 44
13e Jon Lancaster   Royaume-Uni Fortec Motorsport 39
14e Anton Nebylitskiy   Russie KMP Racing 31
15e Greg Mansell   Royaume-Uni Comtec Racing 23
16e Walter Grubmüller   Autriche P1 Motorsport 16
17e Federico Leo   Italie Pons Racing 16
18e Jan Charouz   République tchèque P1 Motorsport 16
19e Jake Rosenzweig   États-Unis Carlin Motorsport 13
20e Julián Leal   Colombie International DracoRacing 11
21e Daniil Move   Russie Junior Lotus Racing 9
22e Keisuke Kunimoto   Japon Epsilon Euskadi 8
23e Bruno Méndez   Espagne FHV Interwetten.com 5
24e Víctor García   Espagne KMP Racing 4

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Éric Vergne, vainqueur 2010 du championnat de F3 britannique n'a participé qu'aux trois dernières épreuves, en remplacement de Brendon Hartley.

Lien externeModifier