Études d'audiovisuel

(Redirigé depuis Formation audiovisuelle)

Les études de cinéma et d'audiovisuel englobent tant les métiers techniques de l'image et du son que les métiers artistiques. Ces formations ont souvent et de plus en plus de points communs, avec le développement de l'informatique, au cinéma, la télévision, les jeux vidéo, le multimédia et le Web.

En EuropeModifier

La plupart des écoles dispensent tant des enseignements pour l'image que pour le son ou encore d'autres métiers du cinéma et de l'audiovisuel.

  • Allemagne : Deutsche Film und Fernsehakademie Berlin (DFFB)
  • Belgique : Il existe plusieurs écoles publiques et privées délivrant des diplômes d'ingénierie du son : INSAS, IAD, INRACI, SAE.
  • Danemark : École nationale du film de Copenhague
  • Grande-Bretagne : London Film School - National Film and Television School (NFTS) - Royal College of Arts
  • Pologne : École nationale de cinéma de Łódź
  • Russie : Institut d’État fédéral de cinématographie
  • Suisse : en Suisse, la formation d'ingénieur du son se fait en école privée : Suisse Romande : CFMS (Lausanne) ; SAE (Genève), Suisse Allemande : TTS (Aarau) ; SAE (Zürich)

FranceModifier

Le nombre de formations au cinéma et à l'audiovisuel est en augmentation et en diversification constantes. De nouveaux métiers apparaissent comme ceux du monde du jeu vidéo, ceux liés à l'évolution de l'environnement informatique et des réseaux, etc. Les débouchés professionnels ne semblent pas toujours augmenter dans les mêmes proportions[1]. Environ deux-tiers des métiers techniques de l'audiovisuel se pratiquent en France sous le statut particulier d'un CDD (notamment CDD d’usage) qui est celui des intermittents du spectacle[2].

En AfriqueModifier

MarocModifier

Au Maroc, la formation audiovisuelle se fait à l'ISMAC, AAMA et à l'ISMC .

BéninModifier

Au Bénin, une formation se fait à l'Institut Supérieur des Métiers de l'Audiovisuel (ISMA). Elle se termine par un BTS en Métiers du son, de l'image et de la production puis une licence en journalisme et en réalisation TV et cinéma.

En AmériqueModifier

QuébecModifier

Au Québec, la formation d'ingénieur du son se fait au niveau collégial. Le Cégep de Drummondville, le Collège d'Alma, L'institut d'enregistrement du Canada à Montréal, Musitechnic, Institut Trebas ainsi que le Campus Notre-Dame-De-Foy disposent d'une AEC (Attestation d'Études Collégiales) à temps plein, échelonnée sur 1 an.

Au Québec, pour pouvoir porter le titre d'ingénieur, l'on se doit d'être diplômé d'une université en ingénierie et de faire partie de l'ordre des ingénieurs du Québec[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier