Ouvrir le menu principal

Forchies-la-Marche

section de Fontaine-l'Évêque, Belgique

Forchies-la-Marche
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Charleroi
Commune Fontaine-l'Évêque
Code postal 6141
Zone téléphonique 071
Démographie
Gentilé Filamarchois(e)
Population 5 500 hab. (2015)
Densité 863 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 26′ nord, 4° 19′ est
Superficie 637 ha = 6,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Forchies-la-Marche

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Forchies-la-Marche

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Forchies-la-Marche

Forchies-la-Marche (en wallon Forchiye ), est une ancienne commune de Wallonie située dans la province de Hainaut. C'est maintenant une commune fusionnée avec celle de Fontaine-l'Évêque.

Les habitants de Forchies-la-Marche sont les Filamarchois et les Filamarchoises.

GéographieModifier

Forchies-la-Marche est une commune de la province de Hainaut. Elle est située à 11,5 km de Charleroi, à 3,5 km de Fontaine-l’Évêque, à 6 km de Chapelle-lez-Herlaimont, d’Anderlues et de Roux et à 2 km de Piéton. Le seuil de l’église est à 171 m d’altitude.

Cette commune abrite 5 500 habitants, pour une surface de 637 hectares. Elle fait partie de l’arrondissement administratif et judiciaire de Charleroi, du canton de justice de Fontaine-L’Évêque et de l’évêché de Tournai.

La commune se situé sur un terrain légèrement accidenté : sol composé d’argile rougeâtre. Cela permet les activités suivantes : agriculture, charbonnages, chaudronnerie, briquetiers ou encore chainetiers.

Deux ruisseaux (affluents de la Sambre) circulent sur le territoire, dont les sources sont sur le territoire (la Charbonnière et l’Ernelle).

HistoireModifier

Ce village était autrefois divisé en deux parties, ainsi qu’il résulte de l’acte de donation faite, en 1093, à l’abbaye de Lobbes, par Gauchez, évêque de Cambrai, des deux autels des villages nommés Forchies (Forceie). Il paraît résulter des documents du temps que les deux villages nommés Forchies, en 1093, étaient l’un celui de Forchies-la-Marche et l’autre celui de Piéton, qui, en effet, avant le décret de 1803, faisait partie de la paroisse de Forchies.

Sous le rapport féodal, on distinguait les deux seigneuries de Forchies et de la Marche, comprenant le château, la forteresse et les villes de la Marche et de Forchies. Ces deux seigneuries étaient dès le XVe siècle, réunies en un même fief relevant de la cour féodale de Hainaut. En 1626, il appartenait à Philippe Denrekode, comte de Middelbourghe.

Adrien de Rodoan fut nommé, en 1755, comte de Rodoan et de Forchies-la-Marche.

Une borne qui délimite le comté de Hainaut et la principauté de Liège se trouve en face de l'école des Trieux (prolongement du sentier des Trieux).

Lieux et monumentsModifier

Le château de la Marche est flanqué de quatre grosses tours, dont une très ancienne. Le surnom du village vient de son château..

Forchies-la-Marche compte deux églises :

  • Église du Sacré Cœur ;
  • Église de la Vierge.

Forchies-la-Marche compte trois écoles :

  • École communale des Trois Bonniers ;
  • École Communale des Trieux ;
  • École libre du Congo.

La fermeture d'une école est occasionnée depuis le 30 juin 2011. Cette école est l'école libre des Trieux.

La salle omnisports de cette ville se situe à l'école communale des Trois Bonniers.

Forchies-la-Marche compte plusieurs monuments :

  • Stèle commémorative qui rappelle le crash aérien du 3 mars 1945[1] dans le ciel de Forchies[2]. Le souvenir de ces aviateurs reste présent dans les mémoires[3]. Elle est visible place Albert-1er sur le site de l’ancienne gare de Forchies-la- Marche.
  • Monument aux morts des 2 guerres. Une œuvre de trois mètres 40 de haut, deux mètres de large. La stèle, érigée en 1921[4] se situe place Albert-1er sur le site de l’ancienne gare de Forchies-la- Marche.

FolkloreModifier

CarnavalModifier

Le carnaval a lieu le deuxième dimanche après le mardi-gras. Le cortège se compose de 6 sociétés de gilles : SR Les Volontaires (1936), Les Récalcitrants (1977), Les gilles du Centre (1980), les Vrais Amis (1985), les Gais Lurons (1988)et les gilles du Mouligneau (2010). De 6 sociétés de Dames de gilles dont les Dames des Volontaires fondée en 1978. Viennent s’ajouter au cortège Les Pierrots et Pierrettes du Mouligna qui fêtera prochainement ses 50 ans de Carnaval.

ProcessionModifier

Le Tour Notre Dame de la Marche, Notre Dame de la Hardiesse se déroule le lundi de Pentecôte.

Cette procession a été accordée par une Bulle du Pape Alexandre III en 1159 et renouvelée par le Pape Pie VII en date du 24 mars 1823, à la demande de Philibert Susenaire, curé de Forchies de 1814 à 1828. Une Marche (Les Marcheurs de la Vierge) escorte la procession, qui a été fondée en 1975, elle fait maintenant partie de l'association des Marches folkloriques de l'Entre Sambre et Meuse. La compagnie est composée de Sapeurs(1988), de Hussards (1990), de Grenadiers (1976), de Vivandières (1996), de Chasseurs (1999), de gendarmes (1977), d'Artilleurs (2010) et de Zouaves (1978)

AutresModifier

Une roller-parade organisée par le comité de quartier de Forchies, événement se déroulant annuellement le dimanche le plus proche du 6 septembre.

BibliographieModifier

  • André Lépine, Les charbonnages du Pays noir en cartes postales anciennes, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 503, 100 vues, 1996. — Au début du XXe siècle, le bassin houiller de Charleroi était partagé en 31 concessions.

Notes et référencesModifier

  1. (en-GB) « Airmen Memorial », sur Airmen Memorial (consulté le 28 mai 2019)
  2. Eric Richard Gaillet, Deux shillings : correspondance inédite - L'histoire de la collision aérienne de Forchies-la-Marche le 3 mars 1945, Charleston, CreateSpace, , 230 p. (ISBN 1530863449)
  3. (nl) « Gedenkteken voor de bemanningen van B-17s 43-38675 en 44-6584 | Hangar Flying », sur www.luchtvaarterfgoed.be (consulté le 17 mars 2017)
  4. CHAF (Cercle d’histoire de Fontaine-l’Evêque).

Liens externesModifier