Forces armées de Malte

(Redirigé depuis Forces armées maltaises)

Forces armées de Malte
Forzi Armati ta' Malta
Armed Forces of Malta
Emblème des forces armées de Malte
Emblème des forces armées de Malte
Fondation
Branches Coat of arms Armed forces of Malta.svg Headquarters
1st Regiment
3rd Regiment
4th Regiment
Naval Jack of Malta.svg Maritime Squadron
Malta Air Wing emblem.svg Air Wing
Quartier-général Luqa
Commandement
Commandant en chef George Vella
Ministre de la défense Michael Farrugia [1]
Chef d'état-major Brigadier Jeffrey Curmi [2]
Main-d'œuvre
Âges militaires 18 ans minimum [3]
Disponibles au service militaire 95 499 (16-49 ans) (2010)[3] hommes
90 919 (16-49 ans) (2010)[3] femmes
Aptes au service militaire 79 645 (2010)[3] hommes
Atteignant l'âge militaire chaque année 2 554 (2010)[3]  hommes
2 385 (2010)[3] femmes
Actifs 1 692 (2017)
Déployés hors du pays [4]
Budgets
Budget 46,771 millions d'euros (2017)[5]
Pourcentage du PNB 0,53 % (2016)[3]

Les Forces armées de Malte - Forzi Armati ta' Malta en maltais, Armed Forces of Malta en anglais et AFM en abrégé - est le nom donné à l'ensemble des forces militaires de Malte. Les AFM sont constituées d'une brigade composée d'un quartier général et trois bataillons avec de petites forces aériennes et navales. Le poste de ministre de la défense est actuellement occupé par le ministre de l'Intérieur Michael Farrugia.

OrganisationModifier

Quartier généralModifier

Le quartier général des AFM est le principal centre de commandement des troupes maltaises. Il est divisé en quatre sections principales. Voici les différentes sections du quartier-général ainsi que les cellules plus petites :

  • Section opérations et entraînement ;
  • Section administration et personnel ;
  • Section logistique ;
  • Section Politique de défense et de sécurité européenne ;
  • Cellule de l'information publique ;
  • Cellule de renseignement ;
  • Office légal ;
  • Section de l'audit et de l'inspection.

Forces terrestresModifier

 
Emblème du 1st Regiment

1er Régiment des forces maltaisesModifier

Le 1er régiment est l'unité d'infanterie des AFM. Il a la responsabilité de la défense du territoire et il est divisé en trois compagnies de fusiliers, en une compagnie de soutien et en une compagnie du quartier-général :

  • Compagnie A : Elle est responsable de la sécurité des aéroports.
  • Compagnie B : Elle assure le sécurité de différentes zones du territoire maltais. Elle est amenée à mettre en œuvre des patrouilles et à mettre en place des checkpoints sur les différentes voies de communication pour dresser des contraventions, appréhender les immigrants illégaux et lutter contre le narcotrafic. Elle travaille en collaboration étroite avec la police maltaise pour plusieurs de ses activités. De surcroît, c'est une compagnie de sécurité interne chargée de protéger les bâtiments gouvernementaux sensibles. Elle est basée à Ħal-Far.
  • Compagnie C (opérations spéciales) : C'est la force de réaction rapide des FAM. Elle a pour mission d'intervenir dans les missions à haut-risques que ce soit sur le territoire maltais ou dans le cadre d'une mission de l'Union européenne. Elle sert aussi d'unité d'entraînement pour l'infanterie et est basée à Hal-Far.
     
    Emblème du Special Operations Unit vu durant lors du détournement du pétrolier Elhiblu 1 par des migrants en Méditerranée le 28/03/19.
  • Compagnie de soutien et de défense antiaérienne : elle est l'unité de base de la lutte antiaérienne maltaise et est armée de canons Bofors de 40 mm L70 (actuellement en remplacement) et de ZPU-4 14,5 mm AAMG ainsi que de mortiers de 81 mm, de RPG Type 69 et de Browning .50 HMG pour le soutien terrestre. Sa mission principale est la défense antiaérienne légère de l'aéroport de Luqa et d'autres points vulnérables des îles maltaises. L'entraînement à l'utilisation des canons se déroule régulièrement au camp Pembroke Rangers à Saint-Andrews.
  • Compagnie de commandement : elle exerce le commandement et le contrôle sur les autres unités.

3e régimentModifier

Le 3e régiment est l'unité principale de soutien des AFM et est composée de trois sections opérationnelles :

  • Section du génie qui fournit un soutien dans les domaines du génie ;
  • Compagnie de munitions et d'explosifs : elle est chargée du stockage de tous les types de munitions utilisées par les AFM aussi bien que du stockage des matériels explosifs utilisés par les entrepreneurs civils pour l'exploitation des carrières par exemple. Elle est composée d'une section de déminage chargée de la détection et de l'élimination des bombes et autres engins explosifs. Elle est aussi responsable de l'inspection des bagages et des appareils au sein des aéroports et des postes de sécurité de la Chambre des Représentants.
  • La section du génie électrique et mécanique est responsable de la réparation et de la maintenance de tous les véhicules des AFM, des générateurs, des usines et de tous les autres équipements.

4e régimentModifier

Ce régiment est créé le . Il comprend[6] :

  • La musique des AFM qui prend part aux engagements officiels et joue durant les parades. En plus de leurs fonctions de musiciens, le personnel de cette section est aussi engagée dans des missions militaires ;
  • La compagnie de sécurité fiscale : elle assiste le gouvernement dans la prévention de la contrebande, la lutte contre la corruption et si nécessaire, elle peut enquêter sur des infractions fiscales et monétaires. Cette compagnie est aussi responsable de la sécurité du transport de l'argent liquide des banques commerciales.
  • L'école d'entraînement des forces armées maltaises.
  • La compagnie d'approvisionnement chargée de l'approvisionnement en nourritures des différentes unités de l'armée.
  • La compagnie chargée des systèmes d'information et de communication.
  • La compagnie de commandement.

Force de réserve volontaire d'urgenceModifier

En plus des forces régulières, les AFM sont composées d'une Force de réserve volontaire d'urgence composée de réservistes qui soutiennent les troupes régulières de la compagnie de soutien et de défense aérienne.

GradesModifier

MatérielModifier

Armement[7]Modifier

Armes à feu Nom Origine Type Calibre Image
Baretta 92 FS[8]   Italie Pistolet semi-automatique 9×19 mm Parabellum  
HK MP5 K[9]   Allemagne Pistolet mitrailleur 9×19 mm Parabellum  
HK MP5 A4[10]   Allemagne Pistolet mitrailleur 9×19 mm Parabellum  
HK MP5 A5[11]   Allemagne Pistolet mitrailleur 9×19 mm Parabellum  
Variantes d'Avtomat Kalachnikova[12],[13]   Allemagne   Roumanie   Russie   Corée du Nord   Chine Fusil d'assaut 7,62 × 39 mm M43  
Accuracy International AWM[14]   Royaume-Uni Fusil de précision .308 Win  
Browning M2[15]   États-Unis Mitrailleuse lourde 12,7 × 99 mm OTAN  
FN MAG GPMG[16]   Belgique Mitrailleuse lourde 7,62 × 51 mm OTAN  
PK GPMG[17]   Russie Mitrailleuse lourde 7,62 × 54 mm R  

Équipements en véhiculesModifier

Constructeur Origine Type
Maruti Gypsy   Inde 4x4
M151 MUTT   États-Unis 4x4
Land Rover Wolf   Royaume-Uni 4x4
Land Rover Defender   Royaume-Uni 4x4
Land Rover Series   Royaume-Uni 4x4
Range Rover   Royaume-Uni 4x4
Mitsubishi Triton   Japon Pickup truck
Iveco VTLM Lince   Italie Véhicule blindé léger
Iveco VM 90   Italie Véhicule polyfonctionnel
Iveco ACM 80/90   Italie Véhicule blindé léger
Humber Pig   Royaume-Uni Transport de troupes blindé
Yamaha Motorcycles   Japon Moto
Moto Guzzi 1000 Convert   Italie Moto
Renault 25   France Véhicule d'état-major
Jeep Wagoneer   États-Unis Véhicule utilitaire
Fiat TM 69   Italie 6x6 polyfonctionnel
Bedford TK   Royaume-Uni Camion
Bedford TM   Royaume-Uni Camion
Bedford RL   Royaume-Uni Camion
Fiat CM-52   Italie Camion
Ford Cargo   États-Unis Camion
M35 2½ ton cargo truck   États-Unis Camion
Fiat Ducato   Italie Van

Force aérienneModifier

 
Beech King Air 200
 
AgustaWestland AW139
 
Aérospatiale SA 316B Alouette III

Les appareils en service en 2016 sont les suivants[18] :

Aéronefs Origine Type En service Notes
Avion de patrouille maritime
Britten-Norman BN-2 Defender   Royaume-Uni avion de reconnaissance côtière et de recherches-sauvetages 2
Beechcraft Super King Air 200   États-Unis avion de reconnaissance maritime et de surveillance 2
Casa C-212MP   Espagne avion de patrouille maritime et de recherches-sauvetages en mer 1
Avion d'entraînement
Scottish Aviation Bulldog T Mk1   Royaume-Uni Avion d'entraînement 3 Anciens appareils de la Royal Air Force
Hélicoptère
Aérospatiale SA 316B Alouette III   France Hélicoptère utilitaire léger 3 Anciens appareils de la force aérienne libyenne.
Agusta-Westland AW.139A   Italie Hélicoptère utilitaire 2

Flottille maritimeModifier

Cette unité a de nombreuses missions (garde-côte, douane, police maritime, protection de la pêche et missions de recherche et de sauvetage). Voici les différents matériels de la force maritime maltaise :

En service Classe Fleet # Constructeur/Pays d'origine [19] Année d'entrée en service Notes
1 Patrouilleur Classe Diciotti modifiée (P 61) Fincantieri S.p.a. at Muggiano Shipyard   Italie 2005 Ces navires sont basés sur les vaisseaux du Garde côtière italienne
2 Protector Class Coastal Patrol Boat (P 51, P 52) Bollinger Shipyards Incorporated,   États-Unis 2002
1 Patrouilleurs Bremse Class Inshore (Bremse Type KB123) (P 32)   Allemagne 1992 Construits pour l'ancienne marine de l'Allemagne de l'Est[20]
2 Swift Class Inshore Patrol Boat (P 23, P 24) Sewart Seacraft Limited   États-Unis 1971 Anciens navires de l'US Coast Guard construits en 1967[20]
2 (CP800 Vittoria Melita Class Search and Rescue Launch (Melita I, Melita II) Cantiere Navale Vittoria, Adria   Italie 1998
1 Bateau semi-rigide pour l'interception rapide (P 01) FB Design Srl   Italie 2006 Acquis en 2003
4 Patrouilleurs P21 Class Inshore P 21, P22, P23, P24 Austal, Perth   Australie[21] 2010 Les quatre navires (P21, P22, P23 et P24) ont été livrés en février 2010[20].

La Commission européenne a approuvé un fond de 110 millions d'euros destinés aux AFM. Le gouvernement maltais a ainsi pu acheter quatre nouveaux patrouilleurs pour rénover et renforcer sa flottille maritime.

Déploiements internationauxModifier

Depuis que Malte est entré dans l'Union Européenne, l'AFM a été plus engagé dans des missions de maintien de la paix. L'AFM a participé à sept opérations à l'étranger.

RéférencesModifier

  1. https://homeaffairs.gov.mt/en/The-Ministry/Pages/The-Minister.aspx
  2. https://afm.gov.mt/en/forcestructure/commander/Pages/commander.aspx
  3. a b c d e f et g https://www.cia.gov/library/publications/resources/the-world-factbook/geos/mt.html
  4. https://afm.gov.mt/en/operationsanddeployments/overseas/Pages/overseas.aspx
  5. https://mfin.gov.mt/en/The-Budget/Documents/The_Budget_2017/Budget_Speech_2017_English.pdf
  6. (en) « 4th Regiment, AFM », Site de l'armée maltaise (consulté le 22 février 2013)
  7. (en) « Small Arms », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  8. (en) « Berretta 92Fs », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  9. (en) « HK MP5 K », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  10. (en) « HK MP5 A4 », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  11. (en) « HK MP5 A5 », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  12. (en) « AK Variant », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  13. (en) « Personnel reveal shortcomings inside Maltese armed forces », sur MaltaToday.com.mt (consulté le 21 juillet 2019)
  14. (en) « Accuracy International Sniper Rifle », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  15. (en) « BROWNING .50 Cal », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  16. (en) « FN MAG GPMG », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  17. (en) « PK GPMG », sur afm.gov.mt (consulté le 16 décembre 2018)
  18. « Les aéronefs des forces aériennes chypriotes et maltaises en 2016 et en images » (consulté le 16 septembre 2016)
  19. (en) « Maritime Squadron, Armed Forces of Malta », Maltaspotting.com (consulté le 20 mars 2011)
  20. a b et c (en) « New AFM patrol boats launched », Times of Malta,‎ (lire en ligne, consulté le 15 octobre 2009)
  21. (en) « Visit to Australia by Republic of Malta Deputy Prime Minister and Minister of Foreign Affairs The Hon Dr Tonio Borg », Australian Government - Department of Foreign Affairs (consulté le 17 avril 2009)

SourcesModifier