Ouvrir le menu principal

Forces armées kazakhes
Қазақстанның Қарулы Kүштері
Emblème des forces armées kazakhes
Emblème des forces armées kazakhes
Fondation 1992
Branches Garde républicaine
Armée de terre
Armée de l'air
Forces navales
Forces aéromobiles
Défense anti-aérienne
Quartier-général Astana
Commandement
Commandant en chef Kassym-Jomart Tokaïev
Ministre de la défense Nourlan Yermekbaïev[1]
Main-d'œuvre
Disponibles au service militaire 4 163 629 (16-49 ans) (estimations 2010)[2] hommes
Aptes au service militaire 2 909 999 (16-49 ans) (est. 2010)[2] hommes
Atteignant l'âge militaire chaque année 125 322 (est. 2010)[2]  hommes
119 541 (est. 2010)[2] femmes
Actifs 65 800 à 100 000 hommes
Budgets
Budget 1,502 milliards de dollars (2010)[3]
Pourcentage du PNB 1,1 % (2010)[2]

Les Forces armées kazakhes (en kazakh : Қазақстанның Қарулы күштері / Qazaqstannyñ Qarūly küshteri) constituent une force de défense constituée d'une armée de terre, d'une armée de l'air, d'une marine et d'une garde républicaine. Elles furent fondées en 1992 après la dissolution de l'URSS. Ses quartiers-généraux sont situés à Astana.

La politique de défense kazakhe, fondée sur la Constitution du pays, vise à garantir et préserver l'indépendance et la souveraineté de l'État ainsi que de l'intégrité de son territoire, de ses eaux territoriales, son espace aérien et son ordre constitutionnel. Le Kazakhstan est un membre fondateur de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) et de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Le Kazakhstan a également un plan d'action individuel pour le Partenariat avec l'OTAN et est en coopération stratégique avec les forces armées turques.

Le commandant en chef des forces armées est le président Kassym-Jomart Tokaïev et le ministre de la Défense est actuellement Adilbek Dzhaksybekov (en) depuis 2009. Elles ont un budget de 1,502 milliards de dollars en 2010, soit 1,1 % du PNB pour 65 800 à 100 000 personnels actifs et 237 000 réservistes.

Sommaire

ÉquipementModifier

Son équipement est en grande partie hérité des unités de l'Armée rouge stationnées sur le territoire kazakh après effondrement de l'URSS en 1991

Armée de terreModifier

Chiffres de International Institute for Strategic Studies en 2013

Chars/blindésModifier

 
Char T-72B de l'armée de terre kazakhe lors du biathlon de chars de combat 2013.

ArtillerieModifier

 
Lance-roquettes multiples BM-27 Uragan.

Défense anti-aérienneModifier

Commandements régionauxModifier

 
Les commandements régionaux du Kazakhstan.

4 commandements régionaux :

  • Commandement régional Astana (QG Karaganda) - nord du pays
  • Commandement régional de l'Est (QG Semeï)
  • Commandement régional de l'Ouest (QG Atyraou)
  • Commandement régional du Sud (QG Taraz).

Garde républicaineModifier

 
Garde républicaine kazakhe.

Équipement individuelModifier

 
Parachutiste kazakh en 2000.
  • Fusil d'assaut AK-74 (fusil d'assaut standard) ;
  • Fusil d'assaut AKM (réservistes) ;
  • Pistolet mitrailleur PP-90M1 (forces spéciales) ;
  • Pistolet Makarov PM ;
  • Fusil mitrailleur RPK-74 ;
  • Fusil de précision SVD ;
  • Mitrailleuse PKM ;
  • Mitrailleuse Petcheneg (forces spéciales) ;
  • Fusil d'assaut Beretta ARX 160 (forces spéciales).

Forces aéromobilesModifier

Force aérienne et défense anti-aérienneModifier

 
Hélicoptère Mil Mi-8 de l'armée de l'air kazakhe.

Sa force aérienne (12 000 hommes en incluant la défense aérienne) aligne [Quand ?] entre autres 39 Mikoyan-Gourevitch MiG-29, 42 Mikoyan-Gourevitch MiG-31, 18 Soukhoï Su-27 Flanker et 40 Soukhoï Su-24, et en date de décembre 2018, 12 Soukhoï Su-30 [5] ainsi que d'autres aéronefs destinés aux transports de VIP (Tupolev Tu-134, Airbus A320, Boeing 757, CASA C-295...). Elle est l’héritière des six régiments de la 24e division aérienne de chasseurs-bombardiers soviétiques stationnés au Kazakhstan au moment de la dissolution de l'URSS et dispose au moins de quatre bases (Jetyguen, Chimkent, Taldykourgan et Karaganda). Composée d'une division, ses pilotes volent en moyenne 100 heures par an.

Forces navalesModifier

Établie le 7 mai 2003 par décret présidentiel, les forces navales kazakhes (3 000 hommes) sont constituées de 14 patrouilleurs, opérant sur la mer Caspienne. Base navale d'Aktaou.

Aviation navaleModifier

Organigramme (armée de terre)Modifier

 
(cliquer pour agrandir).

Grades et insignesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (kk) Noursoultan Nazarbaïev, Н.Б.Ермекбаевты Қазақстан Республикасының Қорғаныс министрі қызметіне тағайындау туралы Қазақстан Республикасы Президентінің 2018 жылғы 7 тамыздағы № 726 Жарлығы,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d et e CIA World Factbook
  3. SIPRI
  4. (en) Kazakhstan’s New Military Doctrine Tackles Security Challenges, Provides Guidance for Further Reforms, Kazakhstan News Bulletin, 11 avril 2007
  5. bmpd, « Казахстан получил еще четыре истребителя Су-30СМ », sur bmpd,‎ (consulté le 2 mars 2019)

Liens externesModifier