Forêts claires à Baikiaea du Zambèze

Forêts claires à Baikiaea du Zambèze
Écorégion terrestre - Code AT0726[1]

Écozone : Afrotropique
Biome : Prairies, savanes et terres arbustives tropicales et subtropicales
Géographie et climat
Superficie[2] :
264 400 km2
min.max.
Altitude[2] :800 m1 000 m
Température[2] :9 °C30 °C
Précipitations[2] :400 mm600 mm
Conservation
Statut[3] :
Vulnérable
Aires protégées[4] :
8 %
Ressources web :

Localisation

Description de l'image AT0726 map.png.

L'écorégion africaine des forêts claires à Baikiaea du Zambèze, appartenant au biome des prairies, savanes et terres arbustives tropicales et subtropicales de l'écozone afrotropicale.

CaractéristiquesModifier

 
Teck du Zambèze, ici en Namibie.

L'écorégion est constituée de forêts sèches, dominées par le teck du Zambèze, Baikiaea plurijuga, poussant sur des sols constitués de sable du Kalahari. Le climat est chaud et semi-aride.

Les limites du sable du Kalahari délimitent la « frontière » est et ouest de l'écorégion. Sa limite sud est celle où le gel apparaît. Au nord, où les précipitations sont plus importantes, elle laisse place à une végétation faite de forêts sempervirentes à Cryptosepalum et de miombo. De vastes dambos la parsèment car les sols très profonds retiennent l'humidité toute l'année, ce qui permet le maintien d'un couvert végétal malgré la faiblesse des précipitations. C'est une zone de transition entre les forêts humides de la savane méridionale et les déserts secs du sud-ouest.

On trouve de rares forêts naines de Baikiaea plurijuga, de 1 à 1,5 mètre de hauteur, dans le district de Sesheke, dans l'ouest de la Zambie.

Notes et référencesModifier

  1. (en) D. M. Olson, E. Dinerstein, E. D. Wikramanayake, N. D. Burgess, G. V. N. Powell, E. C. Underwood, J. A. D'Amico, I. Itoua, H. E. Strand, J. C. Morrison, C. J. Loucks, T. F. Allnutt, T. H. Ricketts, Y. Kura, J. F. Lamoreux, W. W. Wettengel, P. Hedao et K. R. Kassem, « Terrestrial Ecoregions of the World: A New Map of Life on Earth », BioScience, vol. 51, no 11,‎ , p. 935-938.
  2. a b c et d (en) World Wildlife Fund, « The Terrestrial Ecoregions of the World Base Global Dataset », sur http://worldwildlife.org (consulté le 29 septembre 2012). Disponible alternativement sur : Loyola RD, Oliveira-Santos LGR, Almeida-Neto M, Nogueira DM, Kubota U, et al., « Integrating Economic Costs and Biological Traits into Global Conservation Priorities for Carnivores », PLoS ONE, (consulté le 20 octobre 2012), Table S1. Les données de température et de précipitations sont les moyennes mensuelles minimales et maximales.
  3. (en)World Wildlife Fund, « WildFinder: Online database of species distributions », , données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  4. (en) J. M. Hoekstra, J. L. Molnar, M. Jennings, C. Revenga, M. D. Spalding, T. M. Boucher, J. C. Robertson, T. J. Heibel et K. Ellison, The Atlas of Global Conservation : Changes, Challenges, and Opportunities to Make a Difference, Berkeley, University of California Press, (lire en ligne), données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  5. (en) « Zambezian Baikiaea woodlands », WWF (consulté le 27 juillet 2020).