Football en Algérie

Le football en Algérie est le sport le plus pratiqué. La Fédération algérienne de football compte plus de 1.7 million de licenciés. La sélection nationale et les clubs algériens ont évolué au plus haut niveau continental et mondial.

HistoireModifier

Le débutModifier

En 1897, alors que l'Algérie est un département Français depuis 1830, Oran voit naître les premiers club en Algérie et au Maghreb. Le Club athlétique Liberté d'Oran (CAL Oran ou CALO) est le premier à être créé le 5 février 1897 sous le nom du Club athlétique d'Oran par des colons européens dans le quartier Saint-Antoine de la ville d'Oran, il sera suivi par le Club des Joyeusetés d'Oran la même année, il est créé également par des colons européens dans le quartier El-Derb. D'autres clubs vont suivre après, et seront créés dans différentes villes y compris à Oran.


À l'ouest, les premiers clubs musulmans en Algérie sont le football club musulman de mascara créé en 1913, l'étoile club musulman de mascara créée en 1913 et le croissant club musulman bel abbesien créé en 1914. Le premier club en Algérie nommé mouloudia est créé le 1er Janvier 1917 sous le nom du Mouloudia Club Musulman d'Oran et qui disparaît en 1926. Ce club sera reconduit sous sa son appellation d'origine : Mouloudia Club Musulman d'Oran en 1946, mais les autorités coloniales affiché un refus catégorique,quand à l'appellation --MUSULMAN--au profit de Mouloudia Club d'Oran en 1946. Au centre, c'est en 1918 qu'est créé le premier club musulman, le Club sportif algérois, ce projet est sabordé et ce club reviendra en 1921 sous l'appellation Mouloudia Club d'Alger.

En 1911 la Fédération française de football crée un Championnat d'Afrique du Nord de football, dans lequel,les club musulmans de l'Oranais y avaient pris part à partir de 1912, La Jeunesse Sportive Musulmane de Mascara, le Mouloudia Club Musulman Oranais, le Rachidia Club Relizanais, le Club Musulman Saidéen et le Club Sportif Mostaganemois. cette compétition devient officielle en 1921 après la création de trois Ligues régionales à Oran, Alger et Constantine. Le championnat nord africain regroupe les champions de chaque ligue dans un championnat d'honneur de 3e division française.

Dès sa fondation, en 1921, le Mouloudia Club d'Alger tend à incarner l’identité algérienne anticoloniale. Hostiles à cette structure, les autorités françaises obligèrent les équipes musulmanes à intégrer un quota de joueurs européens dans les années 1930 pour repousser l’affirmation de l’anticolonialisme dans le football[1].

Après l'indépendanceModifier

Yacef Saâdi, chef militaire du Front de libération nationale (FLN) de la zone autonome d’Alger durant la bataille d’Alger (1957), et Zoubir Bouadjadj, révolutionnaire membre du « groupe des 22 » (à l’origine du déclenchement de la guerre de libération en 1954), ont joué à l’Union sportive de la médina d'Alger et y ont recruté des combattants. Une quarantaine de « martyrs de la libération » sont issus du club. L’équipe du FLN, le « Onze de l’indépendance », est constituée en avril 1958 comme l’un des porte-drapeaux de la cause révolutionnaire algérienne dans le monde[1].

La fédération nationale voit le jour en 1963 dans le but d'organiser des compétitions nationales et des matchs internationaux. Le premier championnat national ainsi que la coupe démarrent directement après l'indépendance en 1962.

Équipe nationaleModifier

En 1958, une sélection représentant l’Équipe nationale d'Algérie (équipe du FLN) est créée clandestinement par le Front de libération nationale (FLN) pour servir la cause algérienne, elle est composée essentiellement des joueurs professionnels qui jouent en division 1 Française tels Rachid Mekhloufi, l'équipe va disputer plusieurs matchs amicaux à grand niveau avec des sélections nationales et des clubs. L'équipe dispute son premier match dans un regroupement d’essai avant sa création le 1er juin 1957 à Tunis (4-1 contre la Tunisie).

Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, l'équipe nationale d'Algérie est créée en 1963 et succède à l'historique Équipe du FLN, Le premier match de l'équipe se dispute le 6 janvier 1963 (2-1 contre la Bulgarie).

L'équipe nationale est connue sous le surnom des Fennecs.

ClubsModifier

Le club le plus titré du Championnat d'Algérie de football est la JS Kabylie avec 14 titres.

Les plus titrés de la Coupe d'Algérie de football sont l'ES Sétif, l'USM Alger, MC Alger et le CR Belouizdad avec (8).

# Club Championnat Coupe Supercoupe Coupe de la ligue Compétitions Africaine Compétitions arabes Compétitions maghrébine TOTAL
1 JS Kabylie 14 5 1 0 7 0 0 27
2 ES Sétif 8 8 2 0 4 2 3 27
3 MC Alger 7 8 3 1 1 0 2 22
4 CR Belouizdad 6 8 1 1 0 0 3 19
5 USM Alger 8 8 2 0 0 1 0 19
6 MC Oran 4 4 0 1 0 3 0 12

L'écriture en gras montre le club plus titrés dans la compétition.

Abréviations typiquesModifier

Les abréviations les plus répandues en Algérie :

  • ASM = Association sportive musulmane
  • CRB = Chabab Riadhi belouizdad (Jeunesse sportive de la commune de belouizdad )
  • ES = Entente sportive
  • ESM = Etoile sportive musulmane
  • FR = Feth Riadhi
  • GC = Ghali Club
  • IRB = Ittihad Riadhi Baladiyat (Union sportive de la commune)
  • JS = Jeunesse Sportive
  • JSM = Jeunesse Sportive
  • MC = Mouloudia Club
  • O = Olympique
  • RC = Raed Club
  • USM = Union sportive musulmane
  • WA = Widad Athletic

OrganisationModifier

Les compétitions sont organisées par la FAF, la fédération algérienne de football. Il y a 3 niveaux ou divisions de football national organisés et en dessous plusieurs niveaux régionaux liés aux différentes régions d'Algérie. L'illustration ci-dessous montre ces différents niveaux.

À la fin de la saison, les équipes peuvent monter ou descendre d'une division. Le champion d'une série peut monter directement au niveau supérieur. Dans les échelons inférieurs les autres équipes disputent un tour final pour accéder au niveau supérieur ou pour éviter la descente. Quand une même division compte plusieurs séries, les clubs sont le plus souvent répartis en fonction de leur situation géographique.

Les compétitions de niveau 1 et 2 sont organisées par la Ligue nationale de football professionnel, celles de niveau 3 par la Ligue nationale du football amateur, celle du niveau 4 par la Ligue inter-régions de football, celles de niveau 5 par les ligues régionales de football, et les niveaux de plus que 6 sont organisés par les ligues de wilayas de football et les ligues communales de football.

(Voir l’article : Structure pyramidale des ligues de football en Algérie).

Niveau Division
1 Ligue 1
16 clubs
2 Ligue 2
16 clubs
3 National - Groupe Ouest
16 clubs
National - Groupe Centre
16 clubs
National - Groupe Est
16 clubs
4 Inter-Région - Groupe Ouest
16 clubs
Inter-Région - Groupe Centre Ouest
16 clubs
Inter-Région - Groupe Centre Est
16 clubs
Inter-Région - Groupe Est
16 clubs
5 I Ligue d'Oran
16 clubs
Ligue de Saïda
16 clubs
Ligue de Blida
16 clubs
Ligue d'Alger
16 clubs
Ligue de Batna
16 clubs
Ligue de Annaba
16 clubs
Ligue de Constantine
16 clubs
Ligue de Ouargla
16 clubs
II Régionale II
(8 groupes de Ligues)
6+ Compétition par wilaya
(Division d'Honneur et Division Pré-Honneur)

Stades de plus de 20 000 placesModifier

en construction :

Stade de Baraki (45 000), Stade de Douera (40 000), Stade de Tizi Ouzou (45 000), Stade d'Oran (40 000), Stade de Sig (20 000).

en extension:

Stade de Bordj Bou arrirèdj (23 000), Stade de Bouira (20 000), Stade de Koléa (20 000)

en projet:

stade de Sétif (45 000), Stade de Constantine (40 000), Stade de Mostaganem (40 000), Stade de Béjaia (30 000).

MédiasModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Mickaël Correia, « En Algérie, les stades contre le pouvoir », sur Le Monde diplomatique,

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier