Foochow romanisé

Le foochow romanisé, aussi appelé Bàng-uâ-cê (BUC, 平话字 / 平話字, pínghuà zì) ou Hók-ciŭ-uâ Lò̤-mā-cê (福州话罗马字 / 福州話羅馬字, fúzhōuhuà luómǎzì, « caractères latins de la langue de Fuzhou »), est un alphabet dérivé de l’alphabet latin utilisé pour l’écriture du dialecte de Fuzhou (capitale de la province du Fujian, au Sud-Est de la Chine), la forme standardisée du mindong. Elle est développée et adoptée par les missionnaires au courant du XIXe et est standardisée dans les années 1890.

extrait de l'Exode, dans la Bible, en foochow romanisé.

HistoireModifier

Sous la Chine impériale de la Dynastie Qing, Fuzhou devient un des cinq ports de traités chinois, ouverts par l'un des traités inégaux que fut le traité de Nankin, à la fin de la première guerre de l'opium (de 1839 à 1842). De nombreux missionnaires chrétiens occidentaux arrivent alors dans la ville. Il y découvrent un taux d'illettrisme endémique et développent une romanisation du dialecte de Fuzhou de la langue mindong.