Fontaine-sur-Ay

commune française du département de la Marne

Fontaine-sur-Ay
Fontaine-sur-Ay
L'église Saint-Aignan et la Livre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Intercommunalité Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne
Maire
Mandat
Francis Faglin
2020-2026
Code postal 51160
Code commune 51256
Démographie
Gentilé Fontenois, Fontenoises ou Fontegniats, Fontegniates
Population
municipale
340 hab. (2018 en diminution de 0,87 % par rapport à 2013)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 58″ nord, 4° 04′ 24″ est
Altitude Min. 87 m
Max. 271 m
Superficie 7,72 km2
Élections
Départementales Canton d'Épernay-1
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Fontaine-sur-Ay
Géolocalisation sur la carte : Marne
Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Fontaine-sur-Ay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fontaine-sur-Ay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fontaine-sur-Ay

Fontaine-sur-Ay (parfois Fontaine-sur-Aÿ) est une commune française située dans le département de la Marne, en région Grand Est.

La commune se trouve dans la vallée de la Livre, aux pieds de la montagne de Reims et de ses forêts. Elle fait partie du parc naturel régional de la Montagne de Reims. Commune rurale, Fontaine-sur-Ay s'est battue à la fin du XXe siècle pour intégrer l'aire d'appellation d'origine contrôlée Champagne.

Située sur la route entre Aÿ-Champagne et Reims, Fontaine-sur-Ay voit sa population doubler entre les années 1970 et les années 2010. En 2018, elle compte 340 habitants.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Fontaine-sur-Ay se trouve dans le centre-ouest du département de la Marne, dans l'ouest de la région Grand Est. Elle est située au sud-est du massif de la montagne de Reims, dans une vallée formée par la Livre[1].

Selon l'Insee, Fontaine-sur-Ay fait partie du bassin de vie d'Aÿ-Champagne et de l'aire d'attraction d'Épernay[2]. À vol d'oiseau, la commune est distante d'environ 5 km d'Aÿ-Champagne, 10 km d'Épernay, 20 km de Reims et 25 km de Châlons-en-Champagne. Paris se trouve à environ 130 km au sud-ouest de Fontaine-sur-Ay[3].

 
Carte de Fontaine-sur-Ay et des communes limitrophes.

La commune de Fontaine-sur-Ay s'étend sur 7,7 km2[4], suivant un axe nord-sud. Elle est limitrophe des communes de Germaine et Ville-en-Selve au nord, de Val de Livre (anciennement Tauxières-Mutry) à l'est, d'Aÿ-Champagne (anciennement Bisseuil) au sud et d'Avenay-Val-d'Or à l'ouest[1].

Communes limitrophes de Fontaine-sur-Ay
Germaine, Ville-en-Selve
Avenay-Val-d'Or   Val de Livre
Aÿ-Champagne

Relief et hydrographieModifier

Le nord de la commune est occupé par le plateau de la montagne de Reims et ses forêts[1]. Le point culminant de la commune s'y trouve, à 271 mètres[5], à proximité du lieu-dit « Bois de l'Hôpital » (Ville-en-Selve)[1]. En allant vers le sud, l'altitude décroît jusqu'à atteindre la vallée de la Livre, où se trouve le village. Les versants de la montagne de Reims sont ici entaillés par plusieurs vallons, formés par la Germaine et ses affluents[1].

La Germaine s'écoule sur 10 km (dont 2,5 km à Fontaine-sur-Ay) en provenance du village de Germaine au nord-ouest[6],[7]. Elle se jette dans la Livre, non loin de la mairie de Fontaine-sur-Ay[1]. La Germaine est alimentée par deux affluents situés intégralement sur le territoire de la commune et s'écoulant du nord au sud depuis le plateau de la montagne de Reims : le fossé du Mont Saint-Hulin, long de 1,1 km, et le fossé de la Noue du Temple, long de 1,6 km[6],[8],[9]. Entre ces deux fossés se trouvent les quelques vignes du village, au lieu-dit « la Goutte d'Or »[1].

En contrebas de la montagne de Reims s'écoule donc la Livre, qui passe au sud du village et traverse la commune d'est en ouest[1]. La rivière s'étend sur une distance totale de 15 km[10], dont 1,4 km sur la commune[6]. Le point le plus bas de Fontaine-sur-Ay (à 87 mètres d'altitude[5]) se trouve sur la rivière, à la limite avec Avenay-Val-d'Or[1].

Une fois la Livre traversée, l'altitude augmente à nouveau jusqu'à l'extrême sud de la commune, où s'élève le mont Aigu. La colline, détachée de la montagne de Reims par la vallée de la Livre, culmine à 210 mètres[1].

ClimatModifier

Milieux naturels et biodiversitéModifier

L'Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) recense plus de 500 espèces sur le territoire de la commune, dont 77 espèces protégées et 10 espèces menacées[11]. Fontaine-sur-Ay fait partie du parc naturel régional de la Montagne de Reims et accueille trois zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF)[11].

La ZNIEFF des « bois des Chauffes, des Brousses et du Pont de la Croisette à Fontaine-sur-Ay et Avenay-Val-d'Or », située au nord-ouest de la commune[11], est incluse dans la ZNIEFF de type II du « massif forestier de la montagne de Reims (versant sud) et étangs associés », qui regroupe les dix ZNIEFF de type I du versant sud de la montagne de Reims sur une superficie de 4 870 hectares[12]. Une partie de la ZNIEFF constitue une zone spéciale de conservation du réseau Natura 2000. Cet ensemble forestier, qui s'étend sur 1 733 hectares entre Nanteuil-la-Forêt et Villers-Marmery en passant par les coteaux au nord de Fontaine-sur-Ay, est notamment remarquable pour ses hêtraies thermophiles et ses ourlets associés, qui accueillent de nombreuses espèces rares et protégées[13].

La ZNIEFF « des savarts et pinèdes depuis les Escaliers de Bisseuil jusqu'à la Noue des Gendarmes à l'est d'Avenay-Val-d'Or » comprend le massif crayeux du mont Aigu au sud de la commune, qui domine d'environ 80 mètres la plaine de la Champagne crayeuse. Elle accueille de nombreuses orchidées, dont certaines sont protégées[14].

UrbanismeModifier

Occupation des solsModifier

La commune de Fontaine-sur-Ay est rurale, n'appartenant à aucune unité urbaine[15]. Selon la base de données Corine Land Cover, près de 60 % de son territoire est occupé par des forêts. Le reste de son territoire est agricole avec 31,6 % de terres arables et 5,5 % de cultures permanentes[6].

Les zones urbanisées représentent environ 3 % du territoire de Fontaine-sur-Ay[6]. L'essentiel du village suit le cours de la Livre et la route entre Avenay et Mutry, sur un axe ouest-est. Une partie du village (allée des Tilleuils) remonte le cours de la Germaine vers le nord. La Ferme du Beau Sarrazin et la Maison Brûlée sont deux écarts, situés sur la route départementale 9[1].

Les règles d'occupation des sols sur le territoire de Fontaine-sur-Ay sont déterminées par le Schéma de cohérence territoriale d'Épernay et sa région (SCOTER), dont le périmètre recouvre les intercommunalités d'Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne, des Paysages de la Champagne et de la Grande Vallée de la Marne (dont faite partie la commune)[16], et un document d'urbanisme communal.

LogementModifier

En 2017, Fontaine-sur-Ay compte 148 logements. Les logements de la commune sont exclusivement des maisons[Insee 1]. Logiquement, plus de 93 % des résidences principales comptent au moins 4 pièces et 80 % en comptent au moins 5[Insee 2].

Parmi ces logements, 89,7 % sont des résidences principales, 4,8 % des résidences secondaires et 5,5 % des logements vacants. Plus de quatre ménages sur cinq sont propriétaires de leur logement (81,1 %), un chiffre largement supérieur à moyenne départementale (51,2 %) et, dans une moindre mesure, au chiffre intercommunal (71 %)[4].

Le tableau ci-dessous présente une comparaison de quelques indicateurs chiffrés du logement pour Fontaine-sur-Ay, la communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne (CCGVM) et le département de la Marne[4] :

Le logement à Fontaine-sur-Ay et dans la Marne en 2017
Fontaine-sur-Ay CCGVM Marne
Ensemble des logements 148 7 459 294 041
Part des résidences principales (en %) 89,7 88,2 88,4
Part des résidences secondaires (en %) 4,8 2,8 2,7
Part des logements vacants (en %) 5,5 8,9 8,9

Parmi les 133 résidences principales construites avant 2015, 22 % avaient été construites avant 1945, 6,8 % entre 1946 et 1970, 26,5 % entre 1971 et 1990, 30,3 % entre 1991 et 2005 et 14,4 % depuis 2006[Insee 3]. Ces chiffres expliquent le doublement de la population de Fontaine-sur-Ay entre 1975 et 2011.

Le tableau ci-dessous présente l'évolution du nombre de logements sur le territoire de la commune, par catégorie, depuis 1968[Insee 4] :

Évolution du nombre de logements par catégorie
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2017
Résidences principales 40 42 53 65 87 109 128 133
Résidences secondaires 9 8 11 14 8 6 1 7
Logements vacants 4 7 5 4 3 5 7 8
Total 53 57 69 83 98 120 135 148

Voies de communication et transportsModifier

La route constitue le principal moyen d'accès à la commune, rurale. En 2017, près de 90 % des actifs de la commune se rendent sur leur lieu de travail en voiture[Insee 5]. La quasi-totalité des ménages sont d'ailleurs équipés d'une voiture : 93,9 % des ménages possèdent une voiture et 71,2 % en comptent au moins deux[Insee 6].

Fontaine-sur-Ay est principalement desservie par la route départementale 9, qui traverse le département de la Marne du sud (Vouarces) au nord (Reims)[1]. Les autres routes ou rues ne sont que d'intérêt local.

La commune n'est pas desservie par le chemin de fer. La gare la plus proche est la gare d'Avenay sur la ligne d'Épernay à Reims. L'aérodrome le plus proche est l'aérodrome d'Épernay - Plivot.

Risques naturels et technologiquesModifier

Le territoire de Fontaine-sur-Ay est vulnérable à différents risques naturels et technologiques. La commune est dans l'obligation d'élaborer et publier un document d'information communal sur les risques majeurs ainsi qu'un plan communal de sauvegarde[17].

La commune est concernée par les risques de mouvements de terrains. Elle est comprise dans le périmètre du plan de prévention des risques « glissement de terrain de la Côte d'Ile-de-France - secteur de la vallée de la Marne des tranches 1 et 2 » approuvé en 2014. La montagne de Reims est en effet considérée comme un « secteur propice aux glissements de terrains »[18]. Fontaine-sur-Ay est affectée par le phénomène de retrait-gonflement des argiles (risque moyen)[18].

Bien que la commune ne soit pas considérée comme concernée par le risque inondations[17], elle a fait l'objet de trois arrêtés reconnaissant l'état de catastrophe naturelle : pour des inondations, coulées de boue et mouvements de terrain (en 1983 et 1999) et pour des inondations par remontées de nappe phréatique (en 1988)[19].

Le risque sismique est très faible sur son territoire[19]. De même, le potentiel radon de la commune est faible[19].

Fontaine-sur-Ay ne compte pas d'installations industrielles présentant un risque particulier[19] et n'est pas concernée par le transport de marchandises dangereuses[17].

ToponymieModifier

Le nom de la commune vient du latin Fontana qui signifie « source »[20]. Fontaine apparaît dès 1086 sous l'orthographe Fontanæ[21].

Pour la distinguer d'autres lieux appelés « Fontaine », on lui donne parfois le nom de villages voisins comme Fontanæ juxta Mutereium (« Fontaine près Mutry » en 1292) ou Fontaines-sur-Avenay (au XVIIe siècle)[21]. Fontaine-sur-Ay est finalement adopté au XIXe siècle ou XXe siècle.

Si le toponyme Fontaine-sur-Ay est celui du Code officiel géographique[2], Fontaine-sur-Aÿ (avec un tréma) est parfois utilisé localement[22].

HistoireModifier

 
Fontaine et la vallée de la Livre sur la carte de Cassini (XVIIIe siècle).

Sous l'Ancien Régime, Fontaine dépend du marquisat de Sillery. L'abbé de l'abbaye Saint-Basle de Verzy est le décimateur du village, ayant le droit de lever la dîme[23].

La commune de Fontaine est créée à la Révolution française. Elle est d'abord rattachée au canton de Louvois, au sein du district d'Epernay[24]. En 1801, le nombre de cantons marnais passe de 74 à 32 ; le canton de Louvois est supprimé et Fontaine rejoint le canton d'Ay dans l'arrondissement de Reims[25].

En 1927, lorsque la loi définissant le périmètre de l'appellation « champagne » recense toutes les communes aux alentours, le législateur oublie Fontaine en estimant que la commune ne compte pas de vignes. Dès lors, tout vin produit à Fontaine ne peut plus porter le nom de champagne. L'erreur est reconnue par le Conseil d'État en 1995. En 1998, 32 hectares au lieu-dit « la Goutte d'Or » sont classés en appellation champagne[26].

Politique et administrationModifier

Découpage territorialModifier

Du point de vue administratif, la commune est rattachée à l'arrondissement d'Épernay, dans le département de la Marne en région Grand Est. Jusqu'en 2006, elle appartenait à l'arrondissement de Reims[2].

Au niveau électoral, Fontaine-sur-Ay fait partie du canton d'Épernay-1[2] (pour les élections départementales) et de la troisième circonscription de la Marne (pour les élections législatives). Avant le redécoupage cantonal de 2014, elle faisait partie du canton d'Ay.

IntercommunalitéModifier

Fontaine-sur-Ay fait partie de la communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne[2].

Au , la commune appartient également aux intercommunalités suivantes (syndicats mixtes) : le SM de la Marne Moyenne (pour la compétence GEMAPI), le SM intercommunal scolaire du Val-de-Livre et le SM de réalisation et de gestion du parc naturel régional de la Montagne de Reims[27].

Tendances politiques et résultatsModifier

Fontaine-sur-Ay est politiquement ancrée à droite. Depuis 2002, le candidat de la droite est ainsi arrivé en tête du premier tour de toutes les élections présidentielles : Jacques Chirac en 2002 (25 %), Nicolas Sarkozy en 2007 (41,84 %) et 2012 (37,09 %) puis François Fillon en 2017 (29,22 %). Cette tendance se retrouve aux autres élections, à l'exception des élections cantonales ou départementales, remportées depuis 2001 par le maire socialiste d'Ay.

Administration municipaleModifier

 
La mairie.

Fontaine-sur-Ay comptant entre 100 et 499 habitants, le conseil municipal de la commune est composé de 11 membres[49].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1988 ? Jean-Pierre Filtz    
1995 2008 Jacques Heydecker PS[50]  
2008[51] En cours
(au 4 juillet 2014)
Francis Faglin   Réélu pour le mandat 2014-2020[52]

JumelageModifier

Au , Fontaine-sur-Ay n'est jumelée avec aucune commune[53].

Équipements et services publicsModifier

Eau et assainissementModifier

L'approvisionnement en eau potable et l'assainissement des eaux usées sont des compétences de la communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne (CCGVM)[54].

En 2019, les deux installations de production d'eau potable en état de fonctionnement de l'intercommunalité sont le captage de Bisseuil et le forage de Tauxières-Mutry. Concernant le stockage de l'eau potable, Fontaine-sur-Ay ne compte aucun réservoir contrairement aux communes voisines d'Avenay-Val-d'Or et de Val de Livre (Tauxières-Mutry)[54].

L'assainissement des eaux usées de la commune est assuré, de manière collective, par une microstation d'épuration biologique d'une capacité de 350 équivalents-habitants[54].

Gestion des déchetsModifier

La CCGVM est également compétente en matière de déchets. Elle organise le ramassage des déchets, en distinguant les ordures ménagères, les biodéchets, les déchets recyclables, le verre et les ordures ménagères des habitats collectifs (Fontaine-sur-Ay n'est pas concernée par cette dernière prestation). Les déchets (hors verre) sont ensuite valorisés par le syndicat de valorisation des ordures ménagères de la Marne (SYVALOM)[55].

La CCGVM met à disposition de ses habitants quatre déchetteries à Aÿ, Dizy, Mareuil-sur-Ay et Tours-sur-Marne[56].

EnseignementModifier

 
L'école du Val de Livre, sur la commune de Val de Livre.

Fontaine-sur-Ay fait partie de l'académie de Reims[57].

L'école primaire publique locale est l'école du Val de Livre, située sur l'ancienne commune de Tauxières-Mutry. Elle accueille les élèves de Fontaine-sur-Ay et de Val de Livre. Elle est gérée par un syndicat intercommunal à vocation scolaire, le syndicat intercommunal scolaire du Val de Livre (SISVAL)[58].

Le service de transport scolaire est assuré par la communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne. Il relie la commune au collège Yvette-Lundy d'Aÿ-Champagne, au collège Côte Legris d'Épernay pour les élèves de SEGPA et au lycée Stéphane-Hessel, également à Épernay[59].

Équipements culturels et sportifsModifier

On y trouve un terrain de tennis et un centre équestre. Dans les années 2000, le village disposait également d'une piste de BMX dirt (champs de bosse), détruite depuis.

Fontaine-sur-Ay est traversée par le sentier de grande randonnée 14, qui arrive d'Avenay-Val-d'Or par le nord du village, suivant le cours de la Germaine, puis part vers Mutry à l'est[1]. Deux circuits de randonnée ont également été aménagés : le « circuit de la discrète beauté de Fontaine-sur-Aÿ » et le « circuit du Mont Aigu »[22].

Justice et sécuritéModifier

Du point de vue judiciaire, Fontaine-sur-Ay relève du conseil de prud'hommes, du tribunal de commerce, du tribunal judiciaire, du tribunal paritaire des baux ruraux et du tribunal pour enfants de Reims, dans le ressort de la cour d'appel de Reims[60]. Pour le contentieux administratif, la commune dépend du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne[61] et de la cour administrative d'appel de Nancy[62].

Fontaine-sur-Ay est située en secteur Gendarmerie nationale et dépend de la brigade d'Aÿ-Champagne[63].

En matière d'incendie et de secours, le centre de secours le plus proche de Fontaine-sur-Ay est celui de Tours-sur-Marne. Il est géré par le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de la Marne[64]. La commune bénéficie également du centre de première intervention intercommunal de la Grande Vallée de la Marne, situé à Aÿ et composé d'une trentaine de sapeurs pompiers volontaires[65].

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Les habitants de Fontaine-sur-Ay sont appelés les Fontenois et Fontenoises ou Fontegniats et Fontegniates[66].

Évolution de la populationModifier

Fontaine-sur-Ay compte une centaine d'habitants à la Révolution française. Sa population double entre la fin du XVIIIe siècle et le milieu du XIXe siècle. Elle baisse alors progressivement, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Entre 1975 et 2011, la commune voit sa population doubler avant de se stabiliser autour de 340 habitants.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[67]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[68].

En 2018, la commune comptait 340 habitants[Note 1], en diminution de 0,87 % par rapport à 2013 (Marne : −0,45 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
99127121141176211207216226
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
219226197183182159212196206
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
179194175171141115120105132
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
146154170179209237299347341
2018 - - - - - - - -
340--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[69].)
Histogramme de l'évolution démographique

Structure de la populationModifier

En 2017, Fontaine-sur-Ay compte 173 femmes (50,4 %) et 170 hommes (49,6 %)[Insee 7].

La pyramide des âges de la commune fait apparaître une sous-représentation de la tranche d'âge de 15 à 29 ans, celle des étudiants et des jeunes actifs, un phénomène classique pour une commune rurale.

Pyramide des âges à Fontaine-sur-Ay en 2017 (en %)[Insee 7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
1,7 
4,1 
75 à 89 ans
4,7 
15,4 
60 à 74 ans
14,5 
24,9 
45 à 59 ans
25,0 
21,3 
30 à 44 ans
20,3 
13,6 
15 à 29 ans
12,8 
20,7 
0 à 14 ans
20,9 
Pyramide des âges dans la Marne en 2017 (en %)[70]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
6,1 
75 à 89 ans
9,0 
15,6 
60 à 74 ans
16,7 
19,7 
45 à 59 ans
19,4 
19,0 
30 à 44 ans
17,9 
20,1 
15 à 29 ans
18,3 
18,8 
0 à 14 ans
17,0 

Vie associativeModifier

Fontaine-sur-Ay compte plusieurs associations, dont un comité des fêtes et un tennis-club[71].

CultesModifier

L'église de Fontaine-sur-Ay est de confession catholique[72]. La commune fait partie de la paroisse « Saint Vincent du Val d'Or », dépendant du diocèse de Reims, avec les villages voisins d'Avenay-Val-d'Or, Ay, Mareuil-sur-Ay et Mutigny. Son siège est à Ay[73].

ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

En 2018 (données Insee publiées en ), la commune compte 126 ménages fiscaux, regroupant 326 personnes[Insee 8]. Le revenu fiscal médian déclaré par unité de consommation est alors de 28 070 €, supérieur à celui de la communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne (25 010 €) et à celui du département de la Marne (21 650 €)[4].

EmploiModifier

Fontaine-sur-Ay appartient au bassin d'emploi d'Épernay[2].

En 2017, 230 habitants de Fontaine-sur-Ay ont entre 15 et 64 ans[Insee 9]. Parmi ceux-ci, le taux d'activité est de 78,2 % (contre 78,7 % dans la communauté de communes et 73,2 % dans la Marne). Le taux de chômage pour cette tranche d'âge est alors relativement faible à 5,6 % (contre 7,4 % à l'échelle intercommunale et 13,7 % à l'échelle départementale)[4].

Fontaine-sur-Ay compte alors 49 emplois, contre 45 en 2007. Le nombre d'actifs ayant un emploi et résidant à Fontaine-sur-Ay étant de 174, l'indicateur de concentration d'emploi est de 28,1 %, ce qui signifie que la commune offre environ un peu plus d'un emploi pour quatre habitants actifs[Insee 10].

Depuis 2007, le nombre d'habitants de Fontaine-sur-Ay travaillant sur la commune est en légère augmentation, passant de 14,2 % en 2007 à 17,9 % en 2017[Insee 11].

Parmi les 49 emplois recensés à Fontaine-sur-Ay en 2017, 24 sont salariés et 25 sont non salariés[Insee 12], notamment des agriculteurs et viticulteurs. Ces chiffres tranchent avec l'ensemble des actifs résidant à Fontaine-sur-Ay, qui sont salariés à 77,5 %[Insee 13].

Entreprises, commerces et secteurs d'activitéModifier

Au , l'Insee recense 30 établissements (hors agriculture) à Fontaine-sur-Ay[Insee 14].

Le terroir de Fontaine possède un vignoble de 30 hectares en appellation d'origine contrôlée Champagne[74].

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Le principaux monuments de Fontaine-sur-Ay sont l'église Saint-Aignan, le lavoir du village et le pont en pierre sur la Livre[22].

L'église Saint-Aignan est construite en 1876 d'après les plans de l'architecte rémois Bègue, dans un style ressemblant à celui de la fin du XIIe siècle. Elle est édifiée à la place d'une église quadrangulaire du XVIe siècle. L'église accueille une relique de saint Aignan, un don du chapitre d'Orléans à la paroisse de Fontaine en 1601[23]. Elle compte également deux objets recensés au titre des monuments historiques : une statue en bois de la Vierge du XVIe siècle (classée)[75] ainsi qu'une statuette en bois d'un évêque et son bâton de procession du XVIIe siècle (inscrits)[76].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. LOG T2 - Catégories et types de logements.
  2. LOG T3 - Résidences principales selon le nombre de pièces.
  3. LOG T5 - Résidences principales en 2017 selon la période d'achèvement.
  4. LOG T1 - Évolution du nombre de logements par catégorie en historique depuis 1968.
  5. ACT G2 - Part des moyens de transport utilisés pour se rendre au travail en 2017.
  6. LOG T9 - Équipement automobile des ménages.
  7. a et b POP T3 - Population par sexe et âge en 2017.
  8. REV T1 - Ménages fiscaux de l'année 2018.
  9. EMP T2 - Activité et emploi de la population de 15 à 64 ans par sexe et âge en 2017.
  10. EMP T5 - Emploi et activité.
  11. ACT T4 - Lieu de travail des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident dans la zone.
  12. EMP T6 - Emplois selon le statut professionnel.
  13. ACT T1 - Population de 15 ans ou plus ayant un emploi selon le statut en 2017.
  14. DEN T5 - Nombre d'établissements par secteur d'activité au 31 décembre 2018.
  • Autres références :
  1. a b c d e f g h i j k l et m « Carte de Fontaine-sur-Ay » sur Géoportail (consulté le 27 février 2021).
  2. a b c d e et f Insee, « Code Officiel Géographique : Commune de Fontaine-sur-Ay (51256) », sur insee.fr, (consulté le 27 février 2021).
  3. « Distance Fontaine-sur-Ay → Ay-Champagne », sur distance.to (consulté le 27 février 2021).
  4. a b c d et e Insee, « Comparateur de territoire : Fontaine-sur-Ay (51256) - CC de la Grande Vallée de la Marne (245100615) - Marne (51) », sur insee.fr, (consulté le 27 février 2021).
  5. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. a b c d et e SIGES Seine-Normandie, « Fiche Ma Commune : Fontaine-sur-Ay », sur sigessn.brgm.fr (consulté le 27 février 2021).
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Germaine (F6116000 ) » (consulté le 27 février 2021).
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 du Mont Saint-Hulin (F6116300 ) » (consulté le 27 février 2021).
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de la Noue du Temple (F6116400 ) » (consulté le 27 février 2021).
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Livre (F6110600 ) » (consulté le 27 février 2021).
  11. a b et c Inventaire national du patrimoine naturel, « Commune : Fontaine-sur-Ay », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 27 février 2021).
  12. Inventaire national du patrimoine naturel, « ZNIEFF 210015554 - Massif forestier de la Montagne de Reims (versant sud) et étangs associés », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 27 février 2021).
  13. Inventaire national du patrimoine naturel, « FR2100312 - Massif forestier de la Montagne de Reims (versant sud) et étangs associés », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 27 février 2021).
  14. Inventaire national du patrimoine naturel, « Savarts et pinèdes depuis les Escaliers de Bisseuil jusqu'à la Noue des Gendarmes à l'est d'Avenay-Val-d'Or (Identifiant national : 210015541) », sur inpn.mnhn.fr, (consulté le 3 mars 2021).
  15. Insee, « Base des unités urbaines 2020 », sur insee.fr, (consulté le 27 février 2021).
  16. « Résumé non technique », dans Schéma de Cohérence Territoriale d’Épernay et sa Région, (lire en ligne).
  17. a b et c Préfecture de la Marne, « Dossier Départemental des Risques Majeurs : Tableau récapitulatif des risques majeurs », sur marne.gouv.fr, (consulté le 27 février 2021), p. 11.
  18. a et b Préfecture de la Marne, « Dossier Départemental des Risques Majeurs », sur marne.gouv.fr, (consulté le 27 février 2021), p. 92-99.
  19. a b c et d (en) « Les risques près de chez moi : 51160 Fontaine-sur-Ay », sur georisques.gouv.fr (consulté le 27 février 2021).
  20. Auguste Longnon, Dictionnaire topographique du département de la Marne : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, , 380 p. (lire en ligne), p. XII.
  21. a et b Longnon 1891, p. 106.
  22. a b et c Office du tourisme d'Hautvillers, « Fontaine-sur-Aÿ », sur tourisme-hautvillers.com (consulté le 27 février 2021).
  23. a et b Travaux de l'Académie nationale de Reims, vol. 87, t. I, Reims, F. Michaud, 1889-1890 (lire en ligne), « Fontaine », p. 187-190.
  24. Longnon 1891, p. LXVII.
  25. Longnon 1891, p. LXXIII-LXXVI.
  26. Estelle Saget, « Le village qui se bat pour le trésor du champagne », sur lexpansion.lexpress.fr, L'Express, (consulté le 27 février 2021).
  27. Ministère de l'Intérieur, « Recherche de groupements au 01/01/2021 », Base nationale sur l'intercommunalité, sur banatic.interieur.gouv.fr (consulté le 27 février 2021).
  28. Résultats des élections présidentielles de 2002 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  29. Résultats des élections présidentielles de 2007 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  30. Résultats des élections présidentielles de 2012 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  31. Résultats des élections présidentielles de 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  32. Résultats des élections législatives de 2002 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  33. Résultats des élections législatives de 2007 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  34. Résultats des élections législatives de 2012 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  35. Résultats des élections législatives de 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  36. Résultats des élections européennes de 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  37. Résultats des élections européennes de 2009 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  38. Résultats des élections européennes de 2014 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  39. Résultats des élections européennes de 2019 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  40. Résultats des élections régionales de 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  41. Résultats des élections régionales de 2010 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  42. Résultats des élections régionales de 2015 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  43. [xls] Résultats des élections cantonales de 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  44. Résultats des élections cantonales de 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  45. Résultats des élections départementales de 2015 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  46. Résultats des élections référendaires de 1992 sur le site PolitiqueMania.
  47. Résultats des élections référendaires de 2000 sur le site PolitiqueMania.
  48. Résultats des élections référendaires de 2005 sur le site PolitiqueMania.
  49. Article L2121-2 du Code général des collectivités territoriales.
  50. Annuaire des mairies de la Marne, EIP/ Les Editions Céline, coll. « Annuaire des mairies de France », 2006-2007 (ISBN 9782352581512), p. 88
  51. [xls]« Liste des maires de la Marne au 1er août 2008 », sur site de la préfecture de la Marne (consulté le 22 décembre 2008).
  52. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  53. Commission nationale de la coopération décentralisée, « Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures (Marne) », sur pastel.diplomatie.gouv.fr (consulté le 27 février 2021).
  54. a b et c Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, « Rapport annuel 2019 sur le prix et la qualité du service public d'eau potable et d'assainissement », sur ccgvm.com (consulté le 27 février 2021), p. 9-10 et 19.
  55. Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, « Rapport annuel 2019 sur le service public de prévention et de gestion des déchets », sur ccgvm.com (consulté le 27 février 2021), p. 7-10.
  56. Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, « Les Déchetteries de la CCGVM », sur ccgvm.com (consulté le 27 février 2021).
  57. Ministère de l'Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports, « École primaire du Val de Livre », sur education.gouv.fr (consulté le 27 février 2021).
  58. Mairie de Val de Livre, « La vie scolaire », sur val-de-livre.fr (consulté le 27 février 2021).
  59. Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, « Horaires des transports scolaires à communiquer », sur ccgvm.com, (consulté le 27 février 2021).
  60. Ministère de la Justice, « Liste des juridictions compétentes pour une commune : 51160 FONTAINE SUR AY », sur annuaires.justice.gouv.fr (consulté le 27 février 2021).
  61. Article R221-3 du Code de justice administrative.
  62. Article R221-7 du Code de justice administrative.
  63. Ministère de l'Intérieur, « Compétence territoriale gendarmerie et police nationales », sur data.gouv.fr, (consulté le 27 février 2021).
  64. SDIS de la Marne, « Carte interactive », sur sdis51.fr (consulté le 27 février 2021).
  65. Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, « Secours et incendie », sur ccgvm.com (consulté le 3 mars 2021).
  66. « Fontaine-sur-Ay (51160) », habitants.fr (consulté le 27 février 2021).
  67. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  68. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  69. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  70. Insee, « Dossier complet : Département de la Marne (51) », sur insee.fr, (consulté le 27 février 2021).
  71. Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, « Annuaire des associations », sur ccgvm.com (consulté le 27 février 2021).
  72. « Les églises et édifices religieux recensés par l'OPR à Fontaine-sur-Ay », sur patrimoine-religieux.fr (consulté le 27 février 2021).
  73. « Paroisse SAINT VINCENT du VAL d’OR », sur catholique-reims.fr (consulté le 27 février 2021).
  74. Union des Maisons de Champagne, « Fontaine-sur-Aÿ », sur maisons-champagne.com (consulté le 27 février 2021).
  75. Notice no PM51000431, base Palissy, ministère français de la Culture (consulté le ).
  76. Notice no PM51003091, base Palissy, ministère français de la Culture (consulté le ).