Fonds régional d'art contemporain de Franche-Comté

Fonds régional d'art contemporain de Franche-Comté
Cité des Arts et de la Culture Besançon 072012.JPG
Le Frac Franche-Comté dans la Cité des Arts.
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Art contemporain
Nombre d'objets
661 œuvres en 2019
Bâtiment
Article dédié
Architecte
Localisation
Pays
Région
Ville
Adresse
2 passage des arts
25000 Besançon
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
voir sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Besançon
voir sur la carte de Besançon
Red pog.svg

Le fonds régional d'art contemporain de Franche-Comté (Frac Franche-Comté) est un fonds régional d'art contemporain créé par la région Franche-Comté en 1982.

Situé au sein du musée des beaux arts de Dole de 1987 à 2005, le Frac Franche-Comté déménage à Besançon en 2005 avant de s'installer définitivement dans un nouveau bâtiment conçu par l'architecte Kengo Kuma en 2013. Sa collection compte en 2019, 661 œuvres de 337 artistes[1]. Il est dirigé depuis 2005 par Sylvie Zavatta[2].

Depuis la fusion administrative des deux anciennes régions de Bourgogne et de Franche-Comté le 1er janvier 2016, la région Bourgogne-Franche-Comté compte désormais deux Frac : celui de Franche-Comté et le Frac Bourgogne situé au centre historique de la ville de Dijon dans un bâtiment qui abritait d'anciens bains publics.

Lieu d'exposition principalModifier

La région Franche-Comté, la ville de Besançon et Grand Besançon Métropole décident la création d'un pôle culturel au bord du Doubs sur le site de l'ancien port fluvial de Besançon, un entrepôt de brique datant des années 30. La réalisation de ce projet est confié à l'architecte japonais de renommée international Kengo Kuma[3].

En 2013 est ainsi inauguré la nouvelle Cité des Arts regroupant le Frac ainsi que le conservatoire à rayonnement régional de Besançon.

Le Frac possède ainsi de son propre bâtiment où il dispose désormais d'équipements lui permettant d'exposer ses collections. Il fait partie de cette nouvelle génération de Frac dite de "deuxième génération" en se dotant de plusieurs salles d'exposition, de nouvelles réserves, d'une bibliothèque ouverte au public possédant un fonds de 6000 ouvrages[4] et d'une salle de conférence.

Depuis 2006, il construit sa collection notamment autour de la question du Temps (mémoire, durée...) avec notamment un corpus d’œuvres autour du son qui lui permet un dialogue constant avec son voisin le conservatoire.



CollectionModifier

  • Marina Abramović : Becoming visible, œuvre en 3 dimensions, 1993.
  • Robert Breer : Float, œuvre en trois dimensions, 1970-2000; 69, film 16mm, 1968.
  • Christian Boltanski, Image modèle, photographie, 1977.
  • Balthasar Burkhard, Vague, photographie, 1995; Namibie (D), photographie, 2000.
  • Gérard Gasiorowski, Préhistoire et Art Saïte, Femmes dans l'atelier, acrylique sur toile, 1984.
  • Christian Marclay, Mashup IV, photographie, 2008.
  • Gregor Schneider, Hannelore reuen/ Alte Hausschlampe, photographies, 2000.
  • Xavier Veilhan, Sans Titre (Les animaux), sculpture, 1990; Sans Titre (Ninja), photographie, 1997; Paysage Fantôme n°5, reproduction photomécanique, 2003.
  • Gérard Collin-Thiébaut, Mes Oisivetés, œuvre en trois dimensions, 1970; Distributeurs automatiques de carnets d'images, œuvre en trois dimensions, 1990; Rébus 1S'élever au-dessus du réel en restant dans les limites de la perfection, voilà ce que doit faire l'artiste, dessin, 1994; Rébus 2Quelques traits de dessin indiquent mieux que de longues descriptions, dessin, 1994; Rébus 3C'est un cruel défaut que de n'avoir que du talent, dessin, 1994; Rébus 4Les gravures d'Albert Dürer étant très estimées sont très chères, dessin, 1994.
  • Cyprien Gaillard : Real Remnants of Fictive War VI, photographie, 2007; Real Remnants of Fictive War V, film 35mm, 2004.


La diffusionModifier

La collection du frac est "centrifuge", elle se déploie ainsi sur l'ensemble du territoire franc-comtois, pour des expositions, des projets pédagogiques, des prêts en France et à l'international. En 2015, le Frac crée le "Satellite", un camion de 20 mètres cube aménagé par l'architecte-designer Mathieu Herbelin en espace d'exposition mobile. Ce camion poursuit son itinérance pour aller à la rencontre des publics éloignés.

ExpositionsModifier

  • Ryoji Ikeda - test pattern [n°4], du au
  • Des mondes possibles, du au
  • Sound Houses, Alvin Lucier et Tom Johnson, du au
  • Four Walls, Francis Baudevin, du au
  • All-in, Mohamed Bourouissa, du au
  • Les Choses, vol. 1, du au
  • Les Choses, vol. 2, du au
  • Solution de continuité, du au
  • Histoire d'une restauration, du au
  • L'origine de la guerre, du au
  • Laissez les sons aller où ils vont, du au
  • La répétition, du au
  • Juste retour (des choses et des mots), du au
  • Le Monde selon..., du au
  • Silvia Bächli, du au
  • Le Champ du Ciel, Katie Paterson, du au
  • Acquisitions récentes : 2013-2015, du au
  • Légende, du au
  • Morgane Vié, du au
  • A rebours, Estefania Penafiel Loaiza, du au
  • Vingt mille jours sur terre, Nathalie Talec, du au
  • Le temps matériel, du au
  • Max Feed, du au
  • Grammaire sentimentale, Gérard Collin-Thiébaut, du au
  • Hello. Come here. I want you, Georgina Starr, du au
  • The Fairytale recordings, Saâdane Afif, du au
  • Montag ou la bibliothèque à venir, du au
  • Coréaniser Corbu, KVM Ju Hyun Lee & Ludovic Burel, du au
  • Partitions régulières, Raphaël Zarka, du au
  • Remake, Etienne Bossut, du au
  • Every day is exactly the same, Hugo Schüwer Boss, du au
  • L'envers du paysage, Lois Weinberger, du au
  • Minimo, Olivier Vadrot, du au
  • Les petites fleurs de l'apocalypse (1918-2018), Régis Perray, du au
  • Je m'appelle Cortana, Sylvie Fanchon, du au
  • Survivre ne suffit pas, du au
  • Vinyls & Clips, sound collection Guy Schraenen & clips d’artistes, du au
  • Syncopes et Extases. Vertiges du temps, du au

SourcesModifier

  1. frac Franche-Comté, « frac Franche-Comté », sur Navigart.fr, (consulté le 12 juin 2019)
  2. « Une journée avec … Sylvie Zavatta, directrice du Frac Franche-Comté (1/5) », sur macommune.info (consulté le 12 juin 2019)
  3. « BESANCON > Cité des arts », sur www.besancon.fr (consulté le 12 juin 2019)
  4. « Bibliothèque | Fonds Régional d'Art Contemporain - FRAC Franche-Comté », sur www.frac-franche-comte.fr (consulté le 12 juin 2019)