Ouvrir le menu principal

Fonds négocié en bourse

type de fonds de placement en valeurs mobilières
Ne doit pas être confondu avec Fonds indiciel ou Fonds indiciel coté.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FNB et ETF.

Un fonds négocié en bourse (FNB, ou fonds coté en bourse, en anglais Exchange Traded Fund ou ETF) est un fonds de placement en valeurs mobilières dont les parts peuvent être négociées en bourse, comme des actions.

Comme tout fonds de placement, les FNB peuvent être gérés activement ou passivement[1], mais ceux en gestion passives, soit des fonds indiciels, représentent toujours la majorité des FNB.

ParticularitésModifier

Le fonds négocié en bourse a la même composition que l’indice boursier qu’il reproduit. Il varie donc à la hausse ou à la baisse comme l’indice qu’il reproduit. Il existe des fonds qui reflètent les indices boursiers de tous les pays, de tous les secteurs financiers ou de tous les styles de gestion.

Les fonds négociés en bourse sont semblables aux fonds de gestion active à l’exception qu’ils ne sont pas administrés par des analystes financiers qui tentent d’acheter des titres qui ont un très bon potentiel de croissance. Les promoteurs des fonds négociés en bourse considèrent que les analystes financiers ne sont pas capables, sur une longue période, de battre les indices boursiers. Ils considèrent donc qu’il est inutile de payer pour leurs services et qu’il vaut mieux acheter un fonds qui reproduit directement un indice boursier (ou tout autre indice prédéterminé).

Étant donné que les fonds négociés en bourse n’utilisent pas d’analystes financiers, leurs frais d’administration (entrée, gestion, sortie) sont minimes (0,1 % à 0,9 % par année) comparativement aux frais des fonds de placement (1 % à 5 % par année).

Avantages des fonds négociés en bourseModifier

  • Frais d’administration très réduits ;
  • Garantie de performance égale à celle d'un indice boursier.

Avantage des fonds de gestion activeModifier

  • Gestion par des analystes financiers expérimentés qui tentent de choisir les titres au meilleur potentiel de croissance et ainsi cherchent à battre les indices boursiers qui reflètent la croissance de tous les titres d’un pays ou d’un secteur particulier (biotechnologie, pharmacie...), certains experts considèrent que ces analystes n’apportent pas de valeur ajoutée.

Types de FNBModifier

On distingue plusieurs types de FNB certains suivent des indices, des actions, des matières premières... . On peut aussi distinguer les FNB ayant une politique de « capitalisation » ou de distribution des dividendes. On peut aussi distinguer les FNB sur le type de réplication utilisé : réplication physique (les titres sont physiquement acheté), ou synthétique

Risque des FNBModifier

Un FNB n'est pas un produit exempt de risques, au-delà des variations de cours, il peut avoir des erreurs dans le suivi des indices qu'il traque, ou des problèmes de liquidité, liés à un manque de volume sur le marché.

Une approche différenteModifier

Plusieurs acteurs indépendants comme des chercheurs universitaires en économie ont tendance à douter de la valeur ajoutée des gestionnaires des fonds de placement de type SICAVs et favorisent les fonds négociés en bourse à cause de leurs frais minimes d’administration et de leur facilité d'achat/vente car cotés en continu. Le multimilliardaire américain Warren Buffett dans sa 'Lettre aux actionnaires' du holding Berkshire Hathaway datée du 27 février 2017, suggère l'usage des fonds négociés en bourse.

Plusieurs études démontrent que la performance passée d’un fonds de placement n’est nullement garante de la performance future du fonds. Par exemple, sur 1000 fonds de placement qui ont fait mieux que leurs indices boursiers de référence durant une certaine année, 500 ont mieux fait l’année suivante et 500 ont moins bien performé[réf. nécessaire]. Cela semble indiquer que la bonne performance d’un fonds de placement n’est pas due à la perspicacité de ses gestionnaires mais seulement au hasard.

Notes et référencesModifier

  1. Rudy Luukko, « L’offre de FNB à gestion active en ébullition », Finance et investissement, (consulté le 10 novembre 2019)

Voir aussiModifier