Fonction élémentaire

En mathématiques, une fonction élémentaire est une fonction d'une variable construite à partir d'un nombre fini d'exponentielles, logarithmes, constantes, et racines n-ièmes par composition et combinaisons utilisant les quatre opérations élémentaires (+ – × ÷). En permettant à ces fonctions (et les constantes) d'être complexes, les fonctions trigonométriques et leur inverses sont élémentaires.

Les fonctions élémentaires ont été d'abord introduites par Joseph Liouville dans une série de publications de 1833 à 1841[1]. Un traitement algébrique de ces fonctions a été démarré par Joseph Ritt dans les années 1930[2].

ExemplesModifier

Certains exemples de fonctions élémentaires sont :

  • addition, ex. : x + 3 ;
  • multiplication, ex. : 8x ;
  •  
  •  

Deux exemples de fonctions non élémentaires sont la fonction d'erreur de Gauss

 

et la fonction sinus intégral

 

Ce fait résulte du théorème de Liouville ; l'algorithme de Risch permet en général de déterminer si une fonction élémentaire donnée possède ou non une primitive élémentaire.

NotesModifier

RéférencesModifier

CréditsModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Elementary function » (voir la liste des auteurs).