Ouvrir le menu principal
Folco Quilici
Folco Quilici.jpg
Folco Quilici en 1988.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
OrvietoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Nello Quilici (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Mimì Quilici Buzzacchi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Brando Quilici (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
(it + en) www.folcoquilici.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Folco Quilici, né à Ferrare le et mort à Orvieto le [1], est un écrivain, réalisateur et scénariste italien.

Il a réalisé 22 films entre 1952 et 2005[2].

Sommaire

BiographieModifier

Folco Quilici est né à Ferrare le . Fils du journaliste Nello Quilici et de l'artiste peintre Emma Buzzacchi, après avoir commencé une activité de cameraman, il se spécialise dans le tournage sous-marin, devenant un pionnier de la couleur en photographie sous-marine quand il a commencé à tourner, en 1952, le film documentaire Sesto continente (Le Sixième Continent) sorti en 1954[3]. Écrivain et naturaliste, il est l'auteur de nombreux films documentaires consacrés à la relation entre l'homme et la mer, et au patrimoine culturel de l'Italie.

Son film Ultimo paradiso (1956) obtient l'Ours d'argent de la Berlinale 1957 dans la catégorie « documentaires ».

De 1966 à 1978, il réalise 14 documentaires sur l'Italie vue du ciel, L'Italia vista dal cielo, tournés à bord d'un hélicoptère. À partir de cette série sont publiés 16 ouvrages illustrés, avec des commentaires d'auteurs tels que Leonardo Sciascia, Giovanni Comisso, Cesare Brandi, Mario Praz, Italo Calvino, Guido Piovene, Michele Prisco, Ignazio Silone et Mario Soldati.

En 1971, l'un des documentaires de la série L'Italia vista dal cielo : « Toscana » lui vaut une nomination aux Oscars. Avec Oceano il remporte le David di Donatello 1972[4].

Folco Quilici est mort à Orvieto le à l'âge de 87 ans[4].

Filmographie partielleModifier

PublicationsModifier

RéférencesModifier

  1. (it) « E' morto Folco Quilici, l'ultimo dei grandi documentaristi - Repubblica.it », sur Repubblica.it, Repubblica, (consulté le 24 février 2018).
  2. (en) « The Complete Index To World Film: Folco Quilici », CITWF.com (consulté le 19 juillet 2011)
  3. (it) Antonio Gnoli, « Folco Quilici : Ho viaggiato e ho fatto immersioni per dimenticare il mio inconscio », sur Repubblica.it, (consulté le 1er juin 2017).
  4. a et b (it) « E' morto Folco Quilici, l'ultimo dei grandi documentaristi - Repubblica.it », sur Repubblica.it, Repubblica, (consulté le 24 février 2018).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :