Ouvrir le menu principal

Fleurey-lès-Saint-Loup

commune française du département de la Haute-Saône

Fleurey-lès-Saint-Loup
Fleurey-lès-Saint-Loup
La mairie dans les anciens bâtiments du prieuré.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Saint-Loup-sur-Semouse
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Comté
Maire
Mandat
Valérie Corrieri
2014-2020
Code postal 70800
Code commune 70238
Démographie
Population
municipale
132 hab. (2016 en diminution de 4,35 % par rapport à 2011)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 55′ 07″ nord, 6° 17′ 38″ est
Altitude Min. 251 m
Max. 331 m
Superficie 3,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Saint-Loup

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Saint-Loup

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Saint-Loup

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Saint-Loup

Fleurey-lès-Saint-Loup est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

Seulement deux communes bordent Fleurey-lès-Saint-Loup : Magnoncourt au sud et Aillevillers-et-Lyaumont, dont le centre est à l'est mais qui englobe largement Fleurey jusqu'au nord-ouest.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

 
Carte départementale montrant en rouge les communes de la communauté de communes de la Haute Comté.

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Lure du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle se trouve depuis 1793 dans le canton de Saint-Loup-sur-Semouse[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, son territoire s'est agrandi, passant de 13 à 23 communes.

IntercommunalitéModifier

La commune fait partie de la communauté de communes de la Haute Comté, créée le et qui succède à trois petites intercommunalités.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Auguste Grandperrin    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 avril 2013[2] Serge Brochet
(1937-2013)
  Mort en cours de mandat
mai 2013[3] En cours
(au 12 novembre 2014)
Valérie Corrieri   Couturière
Réélue pour le mandat 2014-2020[4]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2016, la commune comptait 132 habitants[Note 1], en diminution de 4,35 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
119153173196209205221220232
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
206200203178187182168179168
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
157161146138135131112119106
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
108125149157154143157138132
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Anne Léonard élue au conseil de Fleurey-lès-Saint-Loup », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Une élection partielle a été organisée ce dimanche en mairie de Fleurey-lès-Saint-Loup suite au décès survenu le 8 avril dernier de Serge Brochet, maire du village depuis 1977.
    Serge Brochet était entré au sein du conseil municipal en 1965 »
    . (...)
    Anne, née Grandperrin, a vu le jour en 1964 à Fleurey-lès-Saint-Loup, souhaite se mettre au service de la commune de Fleurey-lès-Saint-Loup et de ses habitants, suivant les traces de son grand-père Auguste Grandperrin, qui fut 1er magistrat de la commune durant 25 ans
  3. « Valérie Corriéri est maire de Fleurey-lès-Saint-Loup », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Une seule personne, Valérie Corriéri, alors 2e adjoint, a brigué la fonction de premier magistrat de la commune. Elle fut élue maire à l’unanimité.
    Originaire des Vosges, Valérie Corriéri, mariée et maman d’un garçon de 12 ans, domiciliée à Fleurey-lès-Saint-Loup depuis 1994, fait partie du conseil municipal depuis 2008. Elle exerce la profession de couturière au village »
    .
  4. « Valérie Corrieri dans le fauteuil de maire », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.