Flétrissement

Feuilles flétries

En physiologie végétale, le flétrissement désigne la perte de rigidité des parties non-ligneuses d'une plante. Cela se produit lorsque la pression de turgescence dans les cellules végétales non-lignifiées tombe vers zéro, réduisant la quantité d'eau dans les cellules. Le processus de flétrissement modifie la distribution angulaire foliaire de la plante (ou canopée) vers un port plus erectophile.

La moindre disponibilité en eau peut avoir plusieurs causes :

Le flétrissement diminue la capacité de transpiration de la plante et limite sa croissance. Un flétrissement permanent conduit à la fanaison et mort de la plante. Les symptômes du dépérissement ressemblent à ceux du dépérissement pathologique (dépérissement accompagné de chloroses ou de brûlures folaires).

Chez les plantes ligneuses, la moindre disponibilité en eau conduit à la cavitation du xylème.

Notes et référencesModifier

  1. Georges Viennot-Bourgin, Les bactérioses et les viroses des arbres fruitiers, M. Ponsot, , p. 31

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier