Filoteo Alberini

cinéaste italien
Filoteo Alberini
Description de l'image défaut.svg.
Naissance
Orte, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Décès (à 72 ans)
Rome, Italie
Profession Réalisateur, producteur, metteur en scène

Filoteo Alberini (né le à Orte en Italie et mort le à Rome) est un producteur, réalisateur, et metteur en scène italien.

BiographieModifier

En 1895, alors âgé de 30 ans, Filoteo Alberini dépose un brevet pour son kinographe, un appareil de prise de vue, de tirage et de projection.

Ce pionnier du cinéma italien ouvre en 1899 une salle de projection à Florence en Italie et une autre, le « Moderno » à Rome en 1904. En 1905, il crée, à Rome, la société Alberini & Santoni, première manufacture cinématographique italienne, qui devient en 1906 la Cines.

En 1905 il tourne La Prise de Rome, un des premiers longs métrages italiens[1].

La première eut lieu à Rome, Porta Pia le , à l'occasion de l'anniversaire des 35 ans de Rome Capitale, et on estime à plus de cent-mille le nombre de spectateurs de la soirée ainsi que des jours suivants.[évasif]

Il s'agit d'une œuvre très anticléricale fortement influencée par la pensée maçonnique (Alberini était franc-maçon, maître de la loge « La Concordia » de Florence[2], elle fut très fortement voulue par des francs-maçons influents comme Alessandro Fortis, Leonardo Bianchi et Ettore Pedotti, et fut une réponse renaissante à l'influence politique de l’Église catholique, ainsi qu'un exemple d'application des idées d'Ernesto Nathan, qui considérait les fêtes et les célébrations comme des occasions de diffusion de la pensée laïque.[réf. nécessaire]

Plus tard, il s'intéressera au cinéma panoramique et stéréophonique[3].

FilmographieModifier

Directeur de la photographieModifier

RéalisateurModifier

  • 1905 : La Malia dell'oro
  • 1905 : Un Colloquio disturbato
  • 1905 : Ginnastica moderna
  • 1905 : La Prise de Rome (20 septembre 1870) (La Presa di Roma)
  • 1905 : Nell'assenza dei padroni
  • 1906 : Vendetta di suonatori
  • 1906 : Pierrot innamorato
  • 1906 : La Merca del bestiame nell'agro romano
  • 1906 : Concorso ippico
  • 1906 : La Cascata delle Marmore presso Terni
  • 1906 : L'Albero di Natale
  • 1906 : Visita dei reali di Grecia a Roma

ProducteurModifier

  • 1907 : Raffaello e la Fornarina
  • 1908 : Siegfried
  • 1909 : Il Piccolo garibaldino
  • 1909 : Parsifal
  • 1909 : Lo stretto di Messina
  • 1911 : Brutus

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. V. Gnocchini, L'Italia dei Liberi Muratori, Mimesis-Erasmo, Milan-Rome, 2005, p. 5
  3. Biographie dans le Grand dictionnaire illustré du cinéma, éditions Atlas (ISBN 2-7312-0412-4) édité erroné

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier