Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marsigli.
Filippo Marsigli
Naissance
Décès
Activité
La Mort de Botzaris (1836-1839), Musée Benaki d'Athènes.

Filippo Marsigli (né en 1790 à Portici, près de Naples, et mort en 1863) est un peintre italien d'Histoire excellant dans les toiles de grand format à sujet épique. De style académique, il était professeur à l'Institut royal des beaux-arts de Naples.

BiographieModifier

En 1821, son tableau intitulé La Tomba dell'uomo da bene (La Tombe de l'homme de bien) remporte un prix à une exposition napolitaine[1]. Marsigli peignit en 1841 de concert avec Camillo Guerra, Gennaro Maldarelli et Giuseppe Cammarano les fresques des plafonds des salons du palais royal de Naples. Marsigli décora aussi la sala d’Amore, qui est aujourd'hui la salle de lecture de la Bibliothèque nationale de Naples. Il peignit dans quatre ovales les Heures et Cupidon: Terpsichore invite les Heures à la danse, La Danse des Heures, la Prison de Cupidon et La Fugue de Cupidon. La même coterie de peintres décora aussi l'abside de la cathédrale de Caserte[2].

Son frère, Giuseppe Marsigli, était aussi peintre.

Notes et référencesModifier

 
Bergers d'Arcadie lisant une inscription grecque (1830).
  1. (it) Arte in Italia: rivista mensile di belle arti, article de T. Pateras, page 118.
  2. (it) Enciclopedia Treccani, article sur Marsigli.

BibliographieModifier