Filippo Acciaiuoli

Filippo Acciaiuoli
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Mouvement
Genre artistique

Filippo Acciaiuoli (né en 1637 à Rome, alors capitale des États pontificaux, et mort le ) est un compositeur, librettiste, directeur de théâtre, machiniste, danseur, marionnettiste et poète italien. C'est un membre de la famille Acciaiuoli, originaire de Brescia.

BiographieModifier

Filippo Acciaiuoli passe la majeure partie de jeunesse et le début de sa vie d'adulte à voyager à travers l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. La vingtaine passée, il retourne à Rome et entreprend des études de mathématiques dans un séminaire et s'intéresse finalement au théâtre. Il est particulièrement connu pour son talent de librettiste d'opéras notamment dans le Il Girello de Jacopo Melani, créé à Rome en 1668, ainsi que pour avoir créé des machines sophistiquées utilisées dans les pièces de théâtre de l'époque. Il est également l'auteur de l'opéra Chi è cagion del suo mal pianga se stesso créé à Rome en 1682[1].

Il est successivement directeur du Teatro Tordinona puis du Teatro Capranica. Proche des Médicis, il est membre de ll’Academia degli Immobili quand Ferdinando Tacca fonde son Teatro della Pergola. En 1689, le Grand Duc de Toscane Ferdinand II de Médicis l'emploie pour créer des machines de spectacle dans l'opéra Greco in Troia et fera appel à lui à plusieurs reprises par la suite[2].

ŒuvresModifier

Livret d'opérasModifier

Source de traductionModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier