Figwit est un nom dérivé des fans pour un Elfe inconnu présent dans la trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux du réalisateur néo-zélandais Peter Jackson, joué par l'acteur et musicien Bret McKenzie des groupes Flight of the Conchords et The Black Seeds. Le nom Figwit provient d'un acronyme pour « Frodo is grea...who is THAT?!? » (Frodon est bie... c'est qui ÇA ?), une expression inventée par la fan Iris Hadad.

ContexteModifier

Bret McKenzie, un des deux membres du duo de comédie musicale Flight of the Conchords et natif de Wellington, a d'abord joué un petit rôle en tant que figurant dans La Communauté de l'Anneau[1]. Il apparaît siégeant à côté d'Aragorn pendant la scène du conseil à Fondcombe, quand il est décidé que l'Anneau unique doit être détruit, Frodon offre de prendre l'Anneau et de l'amener en Mordor, et Elrond proclame la formation de la Communauté de l'Anneau. L'Elfe fut surnommé "Figwit" par la fan de Tolkien Iris Hadad ; après avoir vu Frodon accepter de prendre l'anneau, il dit « Je le prendrai », le film change d'angle et on peut voir Figwit debout à l'extrême-droite, et la première réaction d'Hadad fut « Frodo is grea...who is THAT[2] »?!? Plus tard, Hadad correspondit avec son ami d'université Sherry de Andres, et les deux créèrent le premier site de fans de Figwit, www.figwitlives.net, l'appelant « Legolas pour la femme pensante[3],[4] ».

McKenzie apparut encore comme Figwit dans le troisième film, Le Retour du Roi, où il est considéré comme un « Elf Escort ». Il apparaît dans la scène où Arwen part pour les Havres Gris et a une vision de son futur fils, Eldarion, cette fois avec deux lignes de dialogue pour avertir Arwen de ne pas s'attarder, et il crie quand elle retourne en arrière. Le réalisateur Peter Jackson déclare dans le DVD de commentaire du Retour du Roi que Figwit a été rappelé et qu'il a eu un dialogue dans le troisième film « juste pour s'amuser et pour les fans » car « il y a eu tant d'agitation autour de lui ces deux dernières années[5] ».

PopularitéModifier

Quoiqu'il ne soit apparu que trois secondes dans le premier film, la popularité de Figwit fleurit bientôt, ce qui fit qu'Hadad déclara que « [le site de fans] reçoit beaucoup d'e-mails de gens qui ont pensé être les seuls à remarquer la beauté de l'elfe aux cheveux bruns[6] ». L'apparence physique et le comportement de Figwit sont pour beaucoup dans sa popularité : il a été remarqué pour son mouvement « souple et gracieux[7] », son « énigmatique mélancolie », son « comportement hautain », et son style « farfelu[3] ». Son site de fans le proclame « en un mot, magnifique. Ou un autre, sensationnel... hypnotique... stupéfiant... captivant... faites votre choix[2],[8] ».

McKenzie déclara que l'obsession pour Figwit est « mystérieuse », quoiqu'il soit « flatté[9] ». Il remarque qu'« il est assez hilarant d'être propulsé par si peu... Je suis célèbre pour n'avoir rien fait[7],[10] ».

Dans d'autres médiasModifier

Figwit n'apparaît pas dans les écrits de Tolkien et a été créé exclusivement pour les films ; comme tel, il y a peu d'informations authentiques à son sujet, hormis qu'il est une escorte. Le seul endroit « officiel » où le nom de Figwit est utilisé, c'est dans plusieurs séries de cartes publiées par Topps, y compris la série de cartes sur Le Retour du Roi, intitulée « Retour à Fondcombe », et une carte d'Autographe Authentique portant la signature de l'acteur Bret McKenzie[11]. Dans le jeu de cartes à collectionner du Seigneur des Anneaux il se voit assigner le nom d'Aegnor, un des frères de Galadriel dans le Silmarillion. Une figurine articulée de Figwit fut aussi créée, quoiqu'il ait été nommé « Elven Escort », comme dans le film[12].

Figwit a été un sujet populaire de poésie, d'art, de discussion, filk[8]. il est aussi un sujet populaire dans les slash fanfiction, où il est parfois nommé Melpomaen, une traduction brutale et littérale en elfique de fig (« figue ») et wit (« esprit »), dérivant de melpo, le mot quenya pour fruit (figue)[13], et maen, le mot noldorin pour intelligent ou habile[14].

Dans le film, Le Hobbit : Un voyage inattendu, Figwit se nomme Lindir.

DocumentaireModifier

En 2004, un documentaire de 57 minutes sur le phénomène Figwit a été créé par la fiancée (et désormais épouse) de McKenzie, Hannah Clarke[15], et ses amis Stan Alley et Nick Booth. Intitulé Frodo Is Great... Who Is That?!!, il est diffusé pour la première fois lors du Auckland International Film Festival le [16]. Pour « [démêler] l'identité de Bret[16] », il suit McKenzie à l'Edinburgh Festival Fringe, où il rencontre les fans de son « allure d'Elfe », et accorde de longues interviews à ses fans sur les sites de fans de Figwit aussi bien avec Peter Jackson, Barrie Osborne, Mark Ordesky, Ian McKellen, qu'avec d'autres comédiens[7],[17]. On dit que leur film était « beaucoup plus irrévérencieux et étrange » comparé aux autres documentaires sur les coulisses de la trilogie cinématographique, qui étaient « très axés sur la production, les comédiens et Tolkien[16] ».

Notes et référencesModifier

  1. (en) Ryan, Maureen, « 'Flight of the Conchords': Now with added 'Lord of the Rings' goodness », chicagotribune.com, Chicago Tribune, (consulté le 31 juillet 2008)
  2. a et b (en) « FAQ », figwitlives.net (consulté le 31 juillet 2008)
  3. a et b (en) Wloszczyna, Susan, « 'Lord' of the extras: Elfin charmer nets fans », usatoday.com, USA Today (consulté le 31 juillet 2008)
  4. (en) Steward, Sara, « Kiwi Con Men », nypost.com, New York Post, (consulté le 31 juillet 2008)
  5. (en) The Lord of the Rings: The Return of the King: Special Extended DVD Edition [Motion picture], Peter Jackson (réalisateur), Fran Walsh (scénariste, producteur), Philippa Boyens (scénariste) New Line Home Entertainment. Consulté le . La scène se produit à scene 9 (with commentary).
  6. (en) « 'Figwit' steals Frodo's thunder », guardian.co.uk, The Guardian, (consulté le 31 juillet 2008)
  7. a b et c « Elf who launched a thousand hits », telegraph.co.uk, The Daily Telegraph, (consulté en 31 juillet 2008-langue=en)
  8. a et b Howell, Peter. "Netting 15 Megabytes of fame". Toronto Star [Ontario edition], (February 9, 2003). Page D4. Retrieved July 31, 2008, from Canadian Newsstand Major Dailies database. (Document ID: 421041841).
  9. (en) « Nameless elf gets cult Rings status », CBBC Newsround, BBC, (consulté le 31 juillet 2008)
  10. (en) Poole, Oliver, « The elf who turned into a chick magnet », theage.com.au, The Age, (consulté le 31 juillet 2008)
  11. (en) « The Lord of the Rings: The Return of the King Movie Cards », Topps (consulté le 31 juillet 2008)
  12. (en) « The Lord of the Rings Collector's Models », lotr-models.co.uk (consulté le 31 juillet 2008)
  13. (en) J. R. R. Tolkien, Qenyaqetsa : The Qenya Phonology and Lexicon, Parma Eldalamberon No. 12,
  14. (en) David Salo, A gateway to Sindarin : a grammar of an Elvish language from J. R. R. Tolkien's "Lord of the rings", Salt Lake City, University of Utah Press, , 438 p., relié (ISBN 978-0-87480-800-1, LCCN 2004008124, lire en ligne), p. 319
  15. (en) Wolff, Zoë, « A Family in Harmony », nytimes.com, The New York Times, (consulté le 31 juillet 2008)
  16. a b et c (en) Perry, Kate, « Worldwide fame not a figwit of elf's imagination », nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le 31 juillet 2008)
  17. (en) « Another ‘Figwit’ Doco Review », theonering.net, The One Ring, (consulté le 31 juillet 2008)

Liens externesModifier

SourcesModifier