Fiat 1500

modèle de voiture

Fiat 1500
Fiat 1500
Fiat 1500 (1ère série 1935)

Marque Fiat
Années de production 1935 - 1950
Production Drapeau de l'Italie Italie : 43 964 exemplaire(s)
Classe Gamme moyenne supérieure
Usine(s) d’assemblage Lingotto Turin
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Fiat 6 cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 1,493 cm3
Puissance maximale à 4.400 tr/min : 45 ch CUNA (33 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Fiat manuelle à 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1,200 kg
Vitesse maximale 115/120 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline - Cabriolet - Châssis motorisé
Suspensions Ressort hélicoïdaux
Freins Double circuit hydraulique - 4 tambours
Dimensions
Longueur 4,465 mm
Largeur 1,562 mm
Hauteur 1,500 mm
Empattement 2,800 mm
Voies  AV/AR 1,306 mm  / 1,344 mm
Chronologie des modèles

La Fiat 1500 est une voiture haut de gamme, fabriquée par le constructeur italien Fiat. Cinq séries de berlines et deux séries de coupés et cabriolets ont été fabriqués de 1935 à 1950.

Fiat 1500 Cabriolet (1948)
Châssis motorisé de la Fiat 1500 (1935) pour carrossiers extérieurs

Sur les autres projets Wikimedia :

Le projet reposait sur un concept très novateur pour l'époque, l'aérodynamisme. Fiat disposait déjà d'une soufflerie et d'un système de mesures grandeur nature, une première en Europe. La ligne est due au designer italien Mario Revelli de Beaumont.

HistoireModifier

La Fiat 1500 a été présentée en avant première le 5 septembre 1935 dans l'usine Fiat du Lingotto à Turin[1]. Elle a ensuite été lanvée officiellement lors du Salon International de Milan le [2]. Elle défraie la chronique du moment avec une ligne révolutionnaire, mise au point dans ce qui restera la première soufflerie au monde. Cette même ligne sera ensuite reprise sur les Fiat 1100 et Fiat 2800, en 1938. Équipée d'un moteur 6 cylindres en long de 1 493 cm3 développant 45 cv, à soupapes en tête. Ce moteur restera longtemps parmi les plus petits 6 cylindres au monde. Elle disposait également pour la première fois d'une suspension avant à roues indépendantes.

La Fiat 1500 première série est déclinée, comme de coutume chez Fiat, en versions châssis pour les carrossiers extérieurs et en version berline et cabriolet. Elle sera fabriquée en 25 650 exemplaires.

En 1939, peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale, Fiat présente une version à peine retouchée, la seconde série Fiat 1500B, qui verra augmenter la puissance de ses freins. Elle sera fabriquée en 9 906 exemplaires.

En 1940, en pleine guerre, Fiat présente la troisième série 1500C qui voit sa ligne retouchée, avec une calandre plus imposante, dans la même lignée que celle de la Fiat 1100. Sa production sera interrompue pour faire place aux fabrications de matériels militaires, camions, chars d'assaut, etc... Elle ne reprendra qu'à la fin du conflit.

En 1948, Fiat présente la quatrième évolution de la 1500, la Fiat 1500D qui va bénéficier de nombreuses modifications techniques, la puissance de son moteur passe de 45 à 47 cv CUNA (34,6 kW), une nouvelle direction et de nouvelles suspensions avant.

En 1949, une dernière évolution de la Fiat 1500, la 1500E, est présentée à la Foire du Levant de Bari. Elle bénéficie de quelques retouches esthétiques avec notamment le déplacement de la roue de secours à l'intérieur du coffre à bagages, des parechocs plus épais, un synchronisateur sur le 2ème rapport de boîte et l'apparition du levier de vitesses au volant. La « 1500 E » ne restera que quelques mois au catalogue du constructeur car elle préfigure l'arrivée en début d'année 1950 de la nouvelle Fiat 1400, la première automobile entièrement conçue de l'après-guerre.


Production en ItalieModifier

La production globale de ce modèle s'élève à 43 964 exemplaires ainsi répartis :

  • 25 650 exemplaires de la première série de 1935,
  • 10 000 exemplaires de la seconde série 1500B de 1939,
  • 6 900 exemplaires de la 1500C de 1940,
  • 2 833 exemplaires de la version 1500D.
  • 1 691 exemplaires de la 1500E de 1949 jusqu'en 1950.

NB : le nombre de châssis motorisés pour les carrossiers extérieurs, n'est pas connu.


La Fiat 1400 son héritièreModifier

En , Fiat présente au Salon international de l'automobile de Genève, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la marque, un tout nouveau modèle qui fera date dans le monde automobile, la Fiat 1400. Elle est le fruit du projet Fiat 101 qui marquera la fin des châssis tubulaires et l'essor des coques autoporteuses. La Fiat 1400 berline et cabriolet sont considérées les premiers vrais modèles automobiles d'après guerre. La Fiat 1400 sera l'image de l'industrie italienne et sera fabriquée sous licence dans de nombreux pays.

La Fiat 1500 dans le mondeModifier

 
Fiat-NSU 1500 (1936)

La Fiat 1500 ne fut pas construite dans de nombreux pays hors de l'Italie, mais il faut noter :

  • Autriche : dans l'usine AustroFiat de Vienne et dans la même configuration de l'original italien, entre 1936 et 1950, Steyr-Puch fabriqua des Fiat 1500 sous licence,
  • Allemagne : dans l'usine Fiat-NSU, Fiat fabriqua la Fiat 1500, entre 1936 et 1950.
  • Pologne : dans l'usine FSO de Varsovie, Fiat-Polski y fabriqua un certain nombre de 1500.

Données techniques Fiat 1500 EModifier

Moteur : longitudinal avant, 6 cylindres en ligne, soupapes en tête

Cylindrée : 1 493 cm3

Alésage x course : 65 mm x 75 mm

Puissance max : 47 ch à 4 400 tr/min

Transmission: boîte manuelle 4 vitesses, embrayage monodisque à sec, propulsion arrière

Suspensions : avant à roues indépendantes, bras transversaux superposés, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs hydrauliques à bain d'huile, arrière essieu rigide, amortisseurs hydrauliques, barre stabilisatrice transversale,

Freins : hydrauliques sur les 4 roues

Dimensions et poids : empattement 2 800 mm, voie avant 1 323 mm, voie arrière 1 367 mm, longueur 4 495 mm, largeur 1 594 mm, hauteur 1 524 mm. Poids : 1 200 kg à vide, 1 530 kg à pleine charge.

Vitesse max : 120 km/h


Notes et référencesModifier

  1. (it) Aldo Farinelli La Stampa p.6, « La nuovissima 6 cilindri Fiat 1500 », (consulté le )
  2. (it) Aldo Farinelli - La Stampa p.2, « L'ottavo Salone Italiano dell'automobile inaugurato ieri a Milano da S.E. Benni », (consulté le )

BibliographieModifier

  • (it) Tutte le Fiat - Volume I Un siècle d'automobiles italiennes - Editoriale Domus (2010)
  • (it) Dante Giacosa - I miei 40 anni di progettazione alla Fiat - Centro Storico Fiat - Automobilia (1979)