Feuchtwangen

commune allemande

Feuchtwangen
Feuchtwangen
Blason de Feuchtwangen
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Moyenne-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Ansbach
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
91
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Patrick Ruh
Partis au pouvoir CSU
Code postal 91 555
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 5 71 145
Indicatif téléphonique 09 852
Immatriculation AN
Démographie
Population 12 173 hab. (2009)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 04″ nord, 10° 19′ 53″ est
Altitude 497 m
Superficie 13 740 ha = 137,4 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Feuchtwangen
Géolocalisation sur la carte : Bavière
Voir sur la carte topographique de Bavière
City locator 14.svg
Feuchtwangen
Liens
Site web www.feuchtwangen.de

Feuchtwangen est une ville allemande de Bavière, dans l'arrondissement d'Ansbach et le district de Moyenne-Franconie.

GéographieModifier

 
Situation de la ville de Feuchtwangen dans l'arrondissement d'Ansbach.

Feuchtwangen est située dans le sud-ouest de l'arrondissement d'Ansbach, sur la Route romantique, à 29 km au sud-ouest d'Ansbach, le chef-lieu de l'arrondissement et à 11 km de Dinkelsbühl. La ville, une des plus étendues de Bavière, est arrosée par la rivière Sulzbach, affluent de la Wörnitz.

Feuchtwangen est limitrophe du land de Bade-Wurtemberg (arrondissement de Schwäbisch Hall). Plusieurs communes ont été incorporées dans les années 1970 au territoire de Feuchtwangen :

  • 1971, Banzenweiler, Krapfenau
  • 1972, Aichau, Aichenzell, Breitenau, Dorfgütingen, Heilbronn, Larrieden, Mosbach, Vorderbreilenthann.

DémographieModifier

Ville de Feuchtwangen seule :

Évolution démographique
1890 1910 1933 1939
2 3722 4862 3702 378

Ville de Feuchtwangen dans ses limites actuelles :

Évolution démographique
1840 1871 1900 1910 1925 1933 1939 1950 1961
7 636[1]8 081[1]7 755[1]7 935[2]7 775[1]7 589[3]7 315[3]10 687[4]9 626[1]
1970 1987 1995 2000 2009 - - - -
10 65810 60312 00612 10712 173----

HistoireModifier

 
La place du Marché en hiver
Appartenances historiques

  Burgraviat de Nuremberg 1376–1398
  Principauté d'Ansbach 1398–1792
  Royaume de Prusse 1792–1806
  Royaume de Bavière 1806–1918
  République de Weimar 1918–1933
  Reich allemand 1933–1945
  Allemagne occupée 1945–1949
  Allemagne 1949–présent

Les premières mentions écrites de la ville datent des années 818-819 et de la création d'un monastère bénédictin. En 1197, un chapitre de chanoines fait son apparition pour la gestion de la cathédrale ainsi que les premières mentions de la cité entre 1150 et 1178.

1241 voit Feuchtwangen devenir ville libre impériale. Deux villes existent alors côte à côte : la ville monastique et la ville marchande. Feuchtwangen adhère alors avec Dinkelsbühl et Rothenburg ob der Tauber à l'union des villes souabes pour défendre ses intérêts face aux princes locaux et profite de sa situation géographique pour s'enrichir.

Malheureusement, en 1376, la ville, ne pouvant plus honorer ses charges, est incorporée aux domaines du margrave d'Ansbach et à sa principauté. Un rempart réunissant les deux villes jumelles est édifié et une nouvelle période d'épanouissement peut commencer. La Réforme protestante est introduite dans la cité en 1533. Au XVIIe siècle, les destructions de la Guerre de Trente Ans provoquent un grand appauvrissement, notamment lors des pillages suédois de 1631, 1632 et 1634.

En 1791, comme le reste de la principauté, Feuchtwangen est intégrée au royaume de Prusse, puis, en 1806, à celui de Bavière, elle devient alors le chef-lieu d'un arrondissement (majoritairement luthérien[3]) qui existera jusqu'après 1945.

Dès le XVIIIe siècle, une petite communauté juive est installée à Feuchtwangen (75 personnes en 1933[3]). La synagogue, construite en 1833, est profanée et brûlée en 1938 lors de la Nuit de Cristal.

Pendant le XIXe siècle, certaines portes et portions des remparts sont démolies, et, malgré l'arrivée du chemin de fer, le développement de la cité stagne : 26 631 habitants en 1910 et 26 970 en 1933[3].

La Seconde Guerre mondiale occasionne assez peu de destructions dans la vieille ville. Un grand nombre de réfugiés est alors installé dans l'arrondissement (encore 5 500 personnes en 1960 pour une population totale de 33 900 habitants dans l'arrondissement[3]).

CultureModifier

Chaque année, de juin à août, se déroule le Kreuzgangspiele Feuchtwangen, festival de théâtre en plein air. Au mois de septembre, la Mooswiese a lieu, la grande fête populaire, un spectacle très connu dans la région.

MonumentsModifier

 
Le cloître roman de la collégiale (Stiftskirche)

Au centre de la vieille ville se trouve l'église collégiale gothique, ancienne église du monastère bénédictin qui abrite l'autel de la Vierge de Michael Wolgemut, maître de Albrecht Dürer, et qui possède aussi un intéressant cloître roman de la deuxième moitié du XIIe siècle.

La Place du Marché (Marktplatz), où se mêlent avec harmonie maisons patriciennes et maisons franconiennes anciennes à colombages est ornée d'une fontaine de 1726.

La ville a conservé une grande partie de ses remparts médiévaux, de ses tours de défense et de ses portes. De nombreuses ruelles sont bordées de maisons traditionnelles.

JumelagesModifier

PersonnalitésModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (de) Land de Bavière, ville de Feuchtwangen, statistiques officielles
  2. (de) Arrondissement de Feuchtwangen, recensement de 1910
  3. a b c d e et f (de) Arrondissement de Feuchtwangen, recensements de 1933 et 1939
  4. Cette forte augmentation de la population s'explique par la grand nombre de réfugiés venus des grandes villes allemandes bombardées durant la Seconde Guerre mondiale.

Sur les autres projets Wikimedia :