Ouvrir le menu principal

Festival international du scoop et du journalisme

Festival international du scoop et du journalisme
Création 1985
Édition 25e en 2010
Pays Drapeau de la France France
Localisation Angers
Coordonnées 47° 28′ 25″ nord, 0° 33′ 15″ ouest
Organisateur association EVA-flash

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Festival international du scoop et du journalisme

Le festival du scoop et du journalisme était un festival français se déroulant tous les ans à Angers, dans le département de Maine-et-Loire. Sa dernière édition angevine eut lieu en novembre 2010. L'année suivante, le festival déménagea à Lille puis, après cette édition, l'organisateur annonça qu'il ne reconduirait pas cette manifestation.

PrésentationModifier

Chaque année, le festival angevin du scoop abordait un thème de société : « La femme au cœur d'une réflexion sur le journalisme et l'Histoire », « Journalisme et Histoire », « Environnement et Information : ... le rôle des Médias... ».

Des débats et des colloques s'y déroulent, rassemblent pendant plus d'une semaine plus d'un millier de journalistes, ainsi que des historiens et autres témoins privilégiés du XXe siècle. On y aborde des thèmes transversaux, des sujets scientifiques, géopolitiques ou de société. Des trophées sont également remis en récompense des meilleurs reportages de l'année[1],[2]. Le festival accueille les grands noms de la presse française et étrangère.

Autour de ces échanges et rencontres, se tiennent des expositions et des ateliers. Au-delà de sa vocation professionnelle, le festival propose des actions éducatives à destination du public et auprès des jeunes (collèges et lycées), permettant de mieux connaître le milieu de l'information et du journalisme. Partenaire du festival, le Clemi (Centre de liaison de l'enseignement et des moyens d'information) organise une formation de deux jours sur le site de la manifestation permettant aux enseignants de rencontrer les journalistes présents. Il participe également à l'organisation de l'animation des demi journées réservées aux scolaires[3].

Le « Festival du scoop et du journalisme » délocalise un certain nombre d'évènements dans sa programmation. Certaines journées et soirées sont organisées à Cholet ou à Château-Gontier.

HistoriqueModifier

C'est en 1985, sous la présidence d'Edward Behr, qu'est créé à Angers le Festival du scoop et du journalisme[4].

En 2007, le festival d'Angers affiche depuis l'origine[5] :

  • 1 200 journalistes ;
  • 150 000 spectateurs pour une soixantaine de débats, rencontres et ateliers ;
  • un demi million de visiteurs pour la trentaine d'expositions présentées annuellement ;
  • 10 émissions de télévision, dont trois années de suite Des Racines et des Ailes de France 3 ;
  • 18 prix dotés, dont le Grand prix Jean-Louis Calderon.

Dans le cadre d'une révision du budget, le maire d'Angers Jean-Claude Antonini décide en mars 2009 de supprimer l'aide de 142 000 € accordée par la ville au Festival du scoop. L'existence du festival s'en trouve dès lors menacée[6].

En 2010, c'est la 25e édition, dont Patrick de Carolis en est le président d'honneur[7]. Les organisateurs y indiquent que c'est la dernière édition angevine[8].

L'année suivante, en 2011, le festival se déplace à Lille, où il s'intitule alors Scoop Grand Lille, le festival européen du journalisme[5],[9],[10].

En octobre 2012, l'équipe d'EVA-flash informe qu'elle ne reconduira pas le « festival du scoop »[11].

Thèmes par annéeModifier

Chaque année, le festival abordait un thème différent :

  • En 1993, Le journalisme en temps de guerre, l'Algérie, la justice[1] ;
  • En 2004, Violence et Journalisme ;
  • En 2005, Journalisme et Histoire ;
  • En 2006, Le Sport et les Médias ;
  • En 2007, Environnement et information ... le rôle des médias ... ;
  • En 2008, La femme ... acteur du siècle[12] ;
  • En 2009, Peopolisation de l'information : où va le journalisme ;
  • En 2010, La presse et le pouvoir, le pouvoir et la presse[8].

FonctionnementModifier

Le festival du scoop et du journalisme était organisé par l'association EVA-flash. Alain Lebouc en assurait la direction en novembre 2010[7].

Le budget de l'édition 2011 était d'environ 300 000 €[9].

Les partenaires du festival d'Angers[7] : la ville d'Angers (jusqu'en 2008), le conseil général de Maine-et-Loire, le conseil régional des Pays de la Loire[13], l'ADEME, les ministères de la Culture et des Sports, le CNRS, l'Alliance française, Reporters sans frontières, Médecins sans frontières, France terre d'asile, de grandes écoles d'Angers (ESA, ESAIP, Agro-campus ouest (INH), ESSCA, ESEO, ENSAM), des agences de presse mondiales.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Les scoops d'Angers », sur L'Express, .
  2. « France 2 récompensée au Festival du scoop d'Angers », sur Le Monde, .
  3. « Les pièges du langage », sur Le Monde, .
  4. « Le ministère de la Culture et de la Communication présente le «Best Of » du Festival International du Scoop et du Journalisme du 2 novembre au 16 décembre 2011 », sur Ministère de la Culture, .
  5. a et b « 22ème édition du lundi 12 au samedi 24 novembre 2007 » (version du 24 février 2008 sur l'Internet Archive), Festival du Scoop (EVA-flash), consulté le 17 juin 2007.
  6. Ouest-France (Angers Maville), Pourquoi le Festival du Scoop est menacé, article du .
  7. a b et c CERIMES - Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur, Festival international du scoop et du journalisme, consulté le 8 février 2014.
  8. a et b « 25e festival du Scoop et dernier à Angers du 15 au 28 novembre », sur Saumur Kiosque (Ignis Communication), .
  9. a et b L'Express, Le festival du journalisme Scoop déménage à Lille, se penche sur l'impact du numérique, article du 23 novembre 2011.
  10. La Voix du Nord, Scoop Grand Lille, le festival européen du journalisme, article du 11 novembre 2011.
  11. Festival du Scoop (EVA-flash), communiqué d'octobre 2012.
  12. Le Huffington Post, 23e édition du Scoop d'Angers, post du 21 novembre 2008.
  13. Conseil Régional des Pays de la Loire, Aide aux associations : subventions, document du 11 octobre 2010, p. 16.