Festival de Cannes 2020

73e édition du Festival du Film de Cannes

Festival de Cannes 2020
Image liée à la cérémonie
Spike Lee durant le Festival de Cannes 2018.
73e Festival de Cannes
Détails
Dates 27 au
Lieu Palais des festivals, Cannes, France
Président du jury Spike Lee
Site web www.festival-cannes.com
Chronologie

Le festival de Cannes 2020, 73e édition, devait se dérouler au Palais des festivals, à Cannes.

Initialement prévu du au , le festival est annulé en raison de la pandémie de Covid-19[1],[2]. Lors de leur sortie en salle, les films qui auraient dû faire partie de la sélection sont accompagnés d'un label décerné en [3].

Le jury des longs métrages en compétition devait être présidé par Spike Lee.

DéroulementModifier

PréparationModifier

Le , les dates du prochain Festival de Cannes sont dévoilées : ce sera du au .

Le , Spike Lee est désigné président du jury de cette édition. Il est venu en compétition en 1989 pour Do the Right Thing, en 1991 pour Jungle Fever ainsi qu'en 2018 pour BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan, qui lui a valu le Grand Prix[4].

Le , le premier film de la section Cannes Classics est dévoilé : il s'agit du film In the Mood for Love de Wong Kar-wai, présenté en compétition en 2000 et qui a valu à Tony Leung Chiu-wai le prix d'interprétation masculine.

La conférence de presse pour l'annonce de la sélection aurait dû initialement avoir lieu le . Plusieurs médias indiquent que l'événement peut être menacé par l'épidémie de maladie à coronavirus, l'organisation était attentiste. Le , un communiqué annonce le report du festival à fin juin début juillet en raison de la pandémie de maladie à coronavirus qui touche la France[5],[6].

Le , en raison de l'éventuel report du festival à fin juin début juillet, la direction du Festival rallonge d'un mois la date d'inscription des films[7].

Le , à la suite de la nouvelle allocution du président de la République, le report du Festival à fin juin début juillet n'est désormais plus possible.

Le , toujours en raison de la nouvelle allocution du président de la République, la Quinzaine des réalisateurs, la Semaine de la critique et l'ACID annulent leur édition 2020.

Le est annoncée, sur Canal+, Youtube et Dailymotion, la sélection officielle du Festival de Cannes. Les films de la sélection recevront un label Cannes 2020 sur leur affiche.

Le sont annoncées les sélections de films de la Semaine de la critique et de la section parallèle ACID.

Le est annoncée la tenue d'une édition réduite de la sélection officielle au Palais des festivals, du 27 au . Nommée « Spécial Cannes 2020 », cet évènement bénéficie de l'avant-première de quatre films de la sélection officielle (Un triomphe, True Mothers, Au commencement et Les Deux Alfred) ainsi que de la sélection des courts-métrages et de la Cinéfondation, pour lequel un jury remet des prix. Le soir du 29 octobre, un tapis noir remplace l'habituel tapis rouge sur les marches du Palais des festivals et une minute de silence est faite en hommage aux trois victimes de l'attentat de Nice, survenu dans la journée[8].

Jurys et sélectionsModifier

Longs métragesModifier

Nom Qualité Nationalité
Spike Lee (président du jury[9]) Réalisateur, scénariste, acteur et producteur   États-Unis

Cinéfondation et courts métrages[10]Modifier

Nom Qualité Nationalité
Claire Burger Réalisatrice et scénariste   France
Damien Bonnard Acteur   France
Rachid Bouchareb Réalisateur, scénariste et producteur   France   Algérie
Charles Gillibert Producteur   France
Dea Kulumbegashvili Réalisatrice et scénariste   Géorgie
Céline Sallete Actrice   France

SélectionsModifier

Sélection officielleModifier

À la suite de l'annulation du festival, les films sélectionnés se verront remettre un label Cannes 2020.

Les habitués (déjà venus au moins une fois en Sélection officielle)Modifier

Titre Réalisation Pays
The French Dispatch Wes Anderson   États-Unis
Été 85 François Ozon   France
True Mothers (Asa ga kuru) Naomi Kawase   Japon
Lovers Rock Steve McQueen   Royaume-Uni
Mangrove Steve McQueen   Royaume-Uni
Drunk Thomas Vinterberg   Danemark
ADN Maïwenn   France
Last Words Jonathan Nossiter   États-Unis
Heaven : To the Land of Happiness Im Sang-soo   Corée du Sud
El olvido que seremos Fernando Trueba   Colombie
Peninsula Yeon Sang-Ho   Corée du Sud
Au crépuscule Sharunas Bartas   Lituanie
Des hommes Lucas Belvaux   Belgique
The Real Thing Kōji Fukada   Japon

Les nouveaux venusModifier

Titre Réalisation Pays
Passion simple Danielle Arbid   Liban
A Good Man Marie-Castille Mention-Schaar   France
Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait Emmanuel Mouret   France
Souad Ayten Amin   Égypte
Limbo Ben Sharrock   Royaume-Uni
Rouge Farid Bentoumi   France
Sweat Magnus Von Horn   Suède
Teddy Ludovic et Zoran Boukherma   France
Février Kamen Kalev   Bulgarie
Ammonite Francis Lee   Royaume-Uni
Médecin de nuit Elie Wajeman   France
Enfant terrible Oskar Roehler   Allemagne
Nadia, Butterfly Pascal Plante   Canada
Here We Are Nir Bergman   Israël

Les premiers filmsModifier

Titre Réalisation Pays
Falling Viggo Mortensen   Canada
Pleasure Ninja Thyberg   Suède
Slalom Charlène Favier   France
Memory House (Casa de antiguidades) João Paulo Miranda Maria   Brésil
Le Dernier Piano (Broken Keys) Jimmy Keyrouz   Liban
Ibrahim Samir Guesmi   France
Au commencement Déa Kulumbegashvili   Géorgie
Gagarine Fanny Liatard et Jerémy Trouilh   France
Seize printemps Suzanne Lindon   France
Vaurien Peter Dourountzis   France
Garçon chiffon Nicolas Maury   France
Si le vent tombe Nora Martirosyan   Arménie
John and the Hole Pascual Sisto   États-Unis
Courir au gré du vent (Yong an Zhen Gu Shi Ji) Wei Shujun   Chine
La Mort du cinéma et de mon père aussi (The Death of Cinema and My Father Too) Dani Rosenberg   Israël
Les autres films (film à sketches, documentaires, comédies et films d'animation)Modifier
Titre Réalisation Pays
Septet: The Story of Hong Kong Ann Hui, Johnnie To, Tsui Hark, Sammo Hung, Yuen Woo-ping et Patrick Tam Kar-ming   Hong Kong
En route pour le milliard Dieudo Hamadi   République démocratique du Congo
The Truffle Hunters Michael Dweck et Gregory Kershaw   États-Unis
9 jours à Raqqa Xavier de Lauzanne   France
Antoinette dans les Cévennes Caroline Vignal   France
Les Deux Alfred Bruno Podalydès   France
Un triomphe Emmanuel Courcol   France
L'Origine du monde Laurent Lafitte   France
Le Discours Laurent Tirard   France
Aya et la sorcière Gorō Miyazaki   Japon
Flee Jonas Poher Rasmussen   Danemark
Josep Aurel   France
Soul Pete Docter   États-Unis

Les courts-métrages[11]Modifier

Titre Réalisation Pays
I Am Afraid to Forget Your Face Sameh Alaa   Égypte
Filles bleues, peurs blanches Marie Jacotey et Lola Halifa-Legrand   France
Motorways 65 Evi Kalogiropoulou   Grèce
Sudden Light Sophie Littman   Royaume-Uni
Son of Sodom Theo Montoya   Colombie
Camille sans contact Paul Nouhet   France
L'Agneau de Dieu (O Cordeiro de deus) David Pinheiro Vincente   Portugal
Shiluus Lkhagvadulam Purev-ochir   Mongolie
Benjamin, Benny, Ben Paul Shkordoff   Canada
Stéphanie Léonard Van Dijl   Belgique
David Zachary Woods   États-Unis

CinéfondationModifier

Titre Réalisation École Pays
Neurim Shaylee Atari Steve Tisch School of Film & Television   Israël
Pile Toby Auberg Royal College of Art   Royaume-Uni
Muralla China Santiago Barzi Fundación Universidad del Cine   Argentine
Agapé Márk Beleznai École supérieure de communication et de commerce de Budapest   Hongrie
Contraindicatii Lucia Chicos Université nationale d'art théâtral et cinématographique Ion Luca Caragiale   Roumanie
Tamou Tzor Edery & Tom Prezman École des beaux-arts Bezalel   Israël
Catdog Ashmita Guha Neogi Film and Television Institute of India   Inde
Le Chant de l'oiseau Sarah Imsand Haute École d'art et de design Genève   Suisse
Nihče ni rekel, da te moram imeti rad Matjaž Jamnik Akademija za gledališče, radio, film in televizijo v Ljubljani   Slovénie
Taipei Suicide Story Keff Tisch School of the Arts   États-Unis
Seonginsik Kim Min-Ju Université Soongsil   Corée du Sud
Carcasse Timothée Maubrey La Femis   France
Ja i moja gruba dupa Yelyzaveta Pysmak École nationale de cinéma de Łódź   Pologne
Corte Afonso & Bernardo Rapazote École supérieure de théâtre et de cinéma   Portugal
I Want to Return Return Return Elsa Rosengren Académie allemande du film et de la télévision de Berlin   Allemagne
En avant Mitchelle Tamariz La Poudrière   France
Dou zeoi gu si Zhang Linhan Tisch School of the Arts   États-Unis

Cannes ClassicsModifier

Cette sélection est diffusée au Festival Lumière de Lyon et aux Rencontres cinématographiques de Cannes[12]

Titre Réalisation Pays Date
In the Mood for Love Wong Kar-wai   Hong Kong 2000
Friendship's Death Peter Wollen   Royaume-Uni 1987
The Story of a Three-Day Pass (La Permission) Melvin Van Peebles   France 1968
Lyulskiy dozhd (Pluie de juillet) Marlen Khutsiev   Russie 1966
Quand les femmes ont pris la colère Soizick Chappedelaine et René Vautier   France 1977
Préparez vos mouchoirs Bertrand Blier   France 1977
Hester Street Joan Micklin Silver   États-Unis 1973
Qui chante là-bas ? (Ko to tamo peva ?) Slobodan Šijan   Serbie 1980
Prae dum (Black Silk) R.D. Pestonji   Thaïlande 1961
Zhu Fu (New Year Sacrifice) Hu Sang   Chine 1956
Feldobott kő (La Pierre lancée) Sándor Sára   Hongrie 1968
Neige Juliet Berto et Jean-Henri Roger   France 1981
Bambaru Avith (The Wasps Are Here) Dharmasena Pathiraja   Sri Lanka 1978
Bayanko: Kapit sa patalim (Bayan Ko) Lino Brocka   Philippines 1984
La Poupée Jacques Baratier   France 1962
Sanatorium pod klepsydra (La Clepsydre) Wojciech J. Has   Pologne 1973
L’Amérique insolite François Reichenbach   France 1959
Deveti krug (Neuvième cercle) France Štiglic   Croatie 1960
Muhammad Ali the Greatest William Klein   France 1974
Accattone Pier Paolo Pasolini   Italie 1961
Shatranje bad (The Game Chess of the Wind) Mohammad Reza Aslani   Iran 1976
La strada Federico Fellini   Italie 1958
Luci del varietà (Les Feux du music-hall) Federico Fellini   Italie 1950
Fellini degli Spiriti (Fellini of the Spirits) Anselma dell’Olio   Italie 2020
À bout de souffle Jean-Luc Godard   France 1960
L'avventura Michelangelo Antonioni   Italie 1960
Wim Wenders, Desperado Eric Friedler et Andreas Frege   Allemagne 2020
Alida (Alida: In Her Own Words) Mimmo Verdesc   Italie
Charlie Chaplin, le génie de la liberté Yves Jeuland   France
Be Water Bao Nguyen   États-Unis
Belushi R. J. Cutler   États-Unis
Antena da raça Paloma Rocha et Luís Abramo   Brésil

Quinzaine des réalisateursModifier

La Quinzaine des réalisateurs décide de ne pas faire de sélection cette année toutefois un ensemble de films est soutenu par l'association et bénéficie du label « Quinzaine des réalisateurs »[13].

Titre Réalisation Pays
Kajillionaire Miranda July   États-Unis
We Are Who We Are Luca Guadagnino   Italie
Un pays qui se tient sage David Dufresne   France

Semaine de la critique Hors des mursModifier

Long-métrageModifier

Titre Réalisation Pays
After Love Aleem Khan   Royaume-Uni
De l'or pour les chiens Anna Cazenave Cambet   France
La Nuée Just Philippot   France
Sous le ciel d'Alice Chloé Mazlo   France
La Terre des hommes Naël Marandin   France

Court-métrageModifier

Titre Réalisation Pays
August 22, This Year Graham Foy   Canada
Axşama doğru (Towards Evening) Teymur Hajiyev   Azerbaïdjan
Dustin Naïla Guiguet   France
Forastera Lucía Aleñar Iglesias   Espagne
Good Thanks, You? Molly Manning Walker   Royaume-Uni
とてつもなく大きな (Humongous!) Aya Kawazoe   Japon
Maalbeek Ismaël Joffroy Chandoutis   France
Marlon Brando Vincent Tilanus   Pays-Bas
Menarca Lillah Halla   Brésil
White Goldfish Jan Roosens & Raf Roosens   Belgique

ACID Hors des mursModifier

Titre Réalisation Pays
Les Affluents Jessé Miceli   Cambodge
The Last Hillbilly Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe   France
Il Mio Corpo Michele Pennetta   Suisse
Funambules Ilan Klipper   France
Les Graines que l'on sème Nathan Nicholovitch   France
Loin de vous j'ai grandi Marie Dumora   France
Si le vent tombe Nora Martirosyan   France
La Última Primavera (Last Days of Spring) Isabel Lamberti   Pays-Bas
Walden Bojena Horackova   France

PalmarèsModifier

Palmarès officielModifier

Compétition[14]Modifier

Prix Attribué à Pays
Palme d'or du court-métrage I Am Afraid to Forget Your Face de Sameh Alaa   Égypte

CinéfondationModifier

Prix[15] Attribué à École
1er prix Catdog d'Ashmita Guha Neogi Film and Television Institute of India,   Inde
2e prix Ja i moja gruba dupa de Yelyzaveta Pysmak École nationale de cinéma de Łódź,   Pologne
3e prix Contraindicatii de Lucia Chicos Université nationale d'art théâtral et cinématographique Ion Luca Caragiale,   Roumanie
I Want to Return Return Return d'Elsa Rosengren Académie allemande du film et de la télévision de Berlin,   Allemagne

Notes et référencesModifier

  1. « Le report du Festival de Cannes est "la moins mauvaise des solutions" pour les professionnels du cinéma français », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Coronavirus : le Festival de Cannes annonce son report », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Les pistes concrètes de Thierry Frémaux pour réinventer Cannes 2020 », sur L'Obs (consulté le ).
  4. Didier Péron, « Spike Lee, premier président noir du jury du Festival de Cannes », sur Libération, .
  5. « Coronavirus : le Festival de Cannes est-il menacé ? La direction nous répond », sur Télé-Loisirs, .
  6. « Communiqué du Festival International du Film de Cannes », sur Festival de Cannes 2020, (consulté le ).
  7. « En vue de son éventuel report fin juin, le Festival de Cannes prolonge d'un mois le délai d'inscription des films », sur lefilmfrançais.com, .
  8. Olivier Delcroix, « Tapis noir et minute de silence en clôture de l'édition symbolique du Festival de Cannes », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  9. « Spike Lee, cinéaste phare de la cause noire, président du jury à Cannes », sur www.20minutes.fr (consulté le ).
  10. vveecke, « Spécial Cannes 2020 : le Jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation », sur Cannes2020, (consulté le ).
  11. « Cannes 2020 : Compétitions des courts-métrages », sur festivaldecannes.fr, .
  12. Festival de Cannes, « Sélection des Cannes Classics 2020 », sur festival-cannes.com, .
  13. « 2020 », sur Quinzaine des Réalisateurs (consulté le ).
  14. « https://twitter.com/festival_cannes/status/1321886632073699328 », sur Twitter (consulté le ).
  15. (en) « 23rd Cinefondation selection prizes », sur festival-cannes.com, .

Articles connexesModifier