Ouvrir le menu principal

Festival de musique d'Auvers-sur-Oise
Image illustrative de l’article Festival d'Auvers-sur-Oise
Église d'Auvers-sur-Oise (Van Gogh)

Genre Musique classique
Lieu Auvers-sur-Oise
Date de création 1981
Fondateurs Pascal Escande
Organisateurs Association Festival d’Auvers-sur-Oise
Direction Didier Hamon
Site web festival-auvers.com

Le festival de musique d'Auvers-sur-Oise, est un festival de musique classique estival se déroulant sur la commune d'Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise).

Sommaire

HistoriqueModifier

Le festival est créé par le musicologue et pianiste Pascal Escande en 1981[1] sous l'impulsion du prêtre d'Auvers de l'époque, Michel Demissy. Celui-ci souhaitait financer l'achat d'un orgue pour son église. Dès 1979, deux manifestations par an sont organisées avant la création officielle du festival[2],[3],[4].

L'évènement musical s’est rapidement bâti une solide réputation au niveau européen grâce à sa programmation exceptionnelle avec, par exemple, Georges Cziffra, Sviatoslav Richter, Maurice André, Barbara Hendricks, Mstislav Rostropovich pour n'en citer que quelques-uns[5].

Depuis sa création, le festival se caractérise par sa volonté de mettre en avant de jeunes talents et de promouvoir l’innovation en matière artistique[6]. En 1989, par exemple, l'édition du festival offrira sa première scène d'envergure à Hélène Grimaud puis, une décennie plus tard, à Denis Matsuev[6]. Quant à l’innovation, le festival a été précurseur en mêlant, dès 1987, arts plastiques et musique[6].

En se concrétise le projet de la construction d'un orgue de 30 jeux dans l’église d'Auvers-sur-Oise qui est inauguré en ouverture de l’Opus 26[7],[8].

Le festival accueille le violiste Valentin Tournet et son ensemble La Chapelle Harmonique en résidence à compter de 2018[9].

OrganisationModifier

Depuis , l'ancien chef de cabinet de Jack Lang (alors ministre de la Culture et de la Communication), Didier Hamon est élu, par le conseil d'administration comme président du festival[10]. En , l’organisation du festival s’appuyait sur une équipe de quatre salariés à l’année renforcés, pendant deux mois, par six intermittents du spectacle pour la régie technique du festival et d’environ 80 bénévoles[11].

En complément de ses recettes propres, le financement de l'évènement implique des partenaires privés et des subventions publiques de la commune d’Auvers-sur-Oise, de la Direction régionale des Affaires culturelles (D.R.A.C), de la Région Ile-de-france et du département[11].

LieuxModifier

 
Église d'Auver.

L'essentiel de la programmation du festival se déroule dans l'église Notre-Dame d'Auvers-sur-Oise. Cette église du XIIIe siècle a inspiré Van Gogh en 1890 pour l'une de ses œuvres majeures L'église d'Auvers-sur-Oise dans laquelle l'édifice peint dans des tons pourpres ressort dans un ciel bleu cobalt[12].

Mais le festival occupe occasionnellement d'autres lieux comme:

Programmation des différentes éditionsModifier

N° opus Dates du festival : Artistes invités principaux : Compositeur et peintre mis à l'honneur :
11e De mai au Les sopranos Barbara Hendricks et Françoise Pollet, le baryton-basse Ruggero Raimondi et les pianistes Radu Lupu, Jean-Marc Luisada[15].
16e Du au La soprano Françoise Pollet, le pianiste François-René Duchâble, la violoniste Marie Scheublé et les chœurs de Michel Piquemal[16].
17e Du au La soprano Barbara Hendricks et le contreténor James Bowman[17].
18e De mai à Le violoniste Maxime Venguerov[18].
20e Du au La chanteuse lyrique Teresa Berganza, les pianistes Ivo Pogorelić, François-René Duchable, Vanessa Wagner, le quatuor Ysaÿe, les violonistes Renaud Capuçon, Vadim Repine, les King's Singers et la soprano Barbara Hendricks[19],[20]. Raymond Alessandrini et Tony Soulié
21e De mai au L'ensemble European Camerata[21], les pianistes Marc Laforet, Marie-Josèphe Jude, Nicholas Angelich et Hélène Grimaud, le violoniste Renaud Capuçon et le violoncelliste Gautier Capuçon[22]. Nicolas Bacri[23].
23e De mai au La flûtiste Juliette Hurel[24]. Guillaume Connesson[25].
24e De mai à Le pianiste Jean-Frédéric Neuburger[26].
25e De mai au Les pianistes Nikolaï Lugansky, Fazil Say, Boris Berezovsky, le violoncelliste Alexandre Kniazev et l'ensemble Accentus[27].
26e Du au Les pianistes Brigitte Engerer, François-Frédéric Guy, Jean-Frédéric Neuburger, Laure Favre-Kahn, Tristan Pfaff, Fazil Say et Michel Béroff, le trio Wanderer[28]. Olivier Messiaen.
27e Du au Les pianistes Aldo Ciccolini[29] et Fazil Say, la soprano Mireille Delunsch[30] et l'ensemble vocal des Cris de Paris[31]. Bruno Mantovani.
28e Du au La soprano Patricia Petibon, l’ensemble Amaryllis, les pianistes Michel Dalberto et Anne Queffelec, le quatuor Modigliani, Gautier et Renaud Capuçon, la violoncelliste Anne Gastinel, le trompettiste David Guerrier[32]. Karol Beffa et Guillaume Corneille[33].
29e Du au . Les pianistes Bertrand Chamayou, Claire-Marie Le Guay et Zoltán Kocsis, la violoncelliste Tatjana Vassilieva, le musicien turc Burhan Öçal, le violoniste Laurent Korcia, l'accordéoniste Richard Galliano[34],[35]. Régis Campo[36] et Jean-Yves Aurégan.
30e Du au . Les sopranos Patricia Petibon et Barbara Hendricks, le violoniste Renaud Capuçon[37]. Henri Dutilleux[38].
31e Du au . La soprano Gundula Janowitz[39], le contreténor Philippe Jaroussky[40] et l'organiste Jean Guillou[41]. Richard Dubugnon et Nicolas Kennett.
32e Du au . Les pianistes Katia Buniatishvili, Hélène Grimaud, Katia et Marielle Labèque, la mezzo-soprano Stéphanie d'Oustrac[42]. Pascal Zavaro.
33e Du au . La pianiste Sanja Bizjak, les cantatices Sandrine Piau, Magdalena Kožená et Nathalie Stutzmann[43],[44]. Thierry Machuel et Kim En Joong.
34e Du au . Le violoniste Laurent Korcia, les pianistes Denis Matsuev, Khatia Buniatishvilli et Anne Queffélec, le chœur de chambre Accentus, la mezzo-soprano Anne Sofie von Otter[45]. Florentine Mulsant et Tony Soulié.
35e Du au . Les pianistes Hélène Grimaud, Anna Fedorova, Sanja Bizjak et David Kadouch, le guitariste Emmanuel Rossfelder, le violoniste Renaud Capucon, le violoncelliste Edgar Moreau, le claveciniste William Christie[46]... Jean-Charles Gandrille et Gaël Davrinche.
36e Du au . Le contreténor Philippe Jaroussky, la soprano Patricia Petibon, le violoncelliste Gautier Capuçon, les pianistes Katia et Marielle Labèque[13],[47]... Anthony Girard et Gaël Davrinche.
37e Du au . La mezzo-soprano Catherine Trottmann, la soprano Nathalie Dessay, l'ensemble Matheus... Jean-Frédéric Neuburger et David Daoud.
38e Du au . Le violiste Valentin Tournet et son ensemble La Chapelle Harmonique, les pianistes François-Frédéric Guy, Ana Kipiani, Claire-Marie Le Guay, l'orchestre de chambre Nouvelle Europe... Fabien Waksman et Xavier Boggio.

Notes et référencesModifier

  1. « Festival d'Auvers-sur-Oise 2015 », sur francemusique.fr, (consulté le 26 juin 2016).
  2. Christian Merlin, « Auvers-sur-Oise en musique », sur lefigaro.fr, (consulté le 27 juin 2016).
  3. « Auvers : le petit festival du curé attire désormais une pluie de stars », sur leparisien.fr, (consulté le 27 juin 2016).
  4. « A LA MÉMOIRE DE VAN GOGH », sur lemonde.fr, 30 &vril 1979 (consulté le 11 juillet 2016).
  5. « L’Histoire du Festival d’Auvers-sur-Oise », sur festival-auvers.com (consulté le 26 juin 2016).
  6. a b et c Thierry Hillériteau, « Festival d'Auvers-sur-Oise : 35 ans, l'âge de déraison », sur lefigaro.fr, (consulté le 27 juin 2016).
  7. « Festival International de Musique d'Auvers-sur-Oise », sur lefigaro.fr (consulté le 27 juin 2016).
  8. « Souscription pour le changement des chaises de l’église d’Auvers-sur-Oise! », sur resmusica.com, (consulté le 12 juillet 2016).
  9. « Matinale de France Musique du 25 mai 2018 ».
  10. « Biographie », sur festival-auvers.com (consulté le 27 juin 2016).
  11. a et b « Compte rendu de la séance du Conseil Général », sur www.valdoise.fr, (consulté le 27 juin 2016).
  12. (en) Enrica Crispino, Van Gogh, The Oliver Press, , 68 p. (ISBN 9781934545058), p. 58
  13. a et b Pascal Escande et Didier Hamon, « Opus 36 », sur festival-auvers.com (consulté le 26 juin 2016).
  14. « La vie des saints selon Liszt, Gounod et Laurence Equilbey », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le 4 juillet 2016).
  15. « MUSIQUE LES RENDEZ-VOUS DE L'ETE », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  16. Erikson Franck, « musique - concerts - Auvers-sur-Oise », sur lexpress.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  17. « Concert - Classique - Festival d'Auvers-sur-Oise », sur lexpress.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  18. André Tubeuf, « Classique », sur lepoint.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  19. « Musique : le Festival d'Auvers-sur-Oise fête son vingtième anniversaire », sur lesechos.fr, (consulté le 29 juin 2016).
  20. « Teresa Berganza ouvre le Festival d'Auvers », sur leparisien.fr, (consulté le 29 juin 2016).
  21. Eric Dahan, « Ils jouent du Schoenberg debout », sur liberation.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  22. « Sortir », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  23. Jacques Duffourg, « La Barque, la Cathédrale et l’Océan », sur resmusica.com, (consulté le 12 juillet 2016).
  24. Philip de la Croix, « Juliette Hurel, flute enchanteresse », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  25. « Guillaume Connesson: pas de démagogie! », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  26. Philip de la Croix, « A tout juste 17 ans, un maître du piano », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  27. « ILE-DE-FRANCE », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  28. « Les pianistes au festival d'Auvers sur Oise », sur pianobleu.com, (consulté le 28 juin 2016).
  29. Marie-Aude Roux, « Dans les pas du pianiste Aldo Ciccolini », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  30. « Festival d'Auvers-sur-Oise - Du solide à l’état rêveur », sur lefigaro.fr, (consulté le 28 juin 2016).
  31. Maxime Kaprielian, « Cris romantiques », sur resmusica.com, (consulté le 12 juillet 2016).
  32. « Panache et grandeur au menu du Festival d'Auvers 2008 », sur qobuz.com, (consulté le 28 juin 2016).
  33. « "Polychromies" à Auvers-sur-Oise », sur latribune.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  34. « Festival d'Auvers sur Oise opus 30 », sur lefigaro.fr, (consulté le 28 juin 2016).
  35. « L'invitation au voyage du Festival d'Auvers-sur-Oise », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  36. G. Cé, « FESTIVAL D'AUVERS-SUR-OISE MEZZO », sur lemonde.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  37. Agnès Jourdain, « Festival Auvers sur Oise opus 30 », sur pianobleu.com, (consulté le 27 juin 2016).
  38. Emmanuelle GIULIANI, « Henri Dutilleux, grandeur et simplicité d'un créateur », sur la-croix.com, (consulté le 11 juillet 2016).
  39. Christian Merlin, « S'il vous plaît, madame Janowitz », sur lefigaro.fr, (consulté le 11 juillet 2016).
  40. « Festival d’Auvers-sur-Oise 2011 », sur franceinter.fr, (consulté le 27 juin 2016).
  41. Olivier Mabille, « Festival d’Auvers-sur-Oise : la résurrection du Pater Seraphicus », sur resmusica.com, (consulté le 12 juillet 2016).
  42. « Festival d'Auvers-sur-Oise », sur franceinter.fr, (consulté le 27 juin 2016).
  43. « Auvers Opus 33 », sur franceinter.fr, (consulté le 26 juin 2016).
  44. « Festival d'Auvers-sur-Oise », sur france.fr (consulté le 26 juin 2016).
  45. « Festival de musique classique d'Auvers-sur-Oise : l'édition 2014 », sur offi.fr (consulté le 26 juin 2016).
  46. « Festival d'Auvers-sur-Oise 2015 », sur francemusique.fr (consulté le 27 juin 2016).
  47. François Dumont, « Les nuits étoilées d'Auvers », sur lefigaro.fr (consulté le 4 juillet 2016).

AnnexesModifier