Ouvrir le menu principal

Le 8e Salon international de la bande dessinée d'Angoulême se déroule du 23 au autour du thème « L'espace sonore dans la bande dessinée ».

Sommaire

AfficheModifier

  • André Franquin, premier Grand Prix en 1974, dessine l'affiche du festival.

Grand prixModifier

Le Grand Prix de la ville d'Angoulême est remis à Jean Giraud/Moebius, dessinateur de Blueberry et figure tutélaire de la bande dessinée de science-fiction française.

PalmarèsModifier

Pour la première fois, le jury remettant les prix est présidé par le Grand Prix de l'année précédente. Il est composé de Fred (président), Jean-Michel Boucheron (maire), Pierre Veilletet, Jean-Paul Morel, Robert Escarpit, Monique Bussac, Adrienne Kirkorian, François Pierre, Dominique Bréchoteau, Thierry Lagarde, Jean-François Vassiliade (enfant en classe de 6e), Pierre Pascal. Par ailleurs, en 1981, les prix prennent le nom de Alfred en hommage au personnage créé par Alain Saint-Ogan.

  Carlos Giménez, Paracuellos, t. 1, Audie
  Didier Comès, Silence, Casterman

Déroulement du festivalModifier

  • Le musée d'Angoulême acquiert et présente plus de 400 planches de bande dessinée. C'est une première en France.
  • Le groupe niçois Arthéa joue dans la rue piétonne sur des instruments expérimentaux.