Ouvrir le menu principal

Ferrari 550 GTS Maranello

Ferrari 550 GTS Maranello
Ferrari 550 GTS Maranello
L'une des Ferrari 550 GTS Maranello des 24 Heures du Mans 2004 à l'occasion du festival de vitesse de Goodwood.
Présentation
Équipe Notables :
Drapeau : Royaume-Uni Prodrive
Drapeau : Russie Convers Team
Drapeau : France Larbre Compétition
Drapeau : Italie BMS Scuderia Italia
Drapeau : France Luc Alphand Aventures
Constructeur Prodrive
Ferrari
Année du modèle 2001
Spécifications techniques
Suspension avant Doubles triangles, amortisseur Koni, poussoir, barre antiroulis
Suspension arrière Doubles triangles, amortisseur Koni, poussoir, barre antiroulis
Cylindrée 5 983 cm3
Configuration V12 atmosphérique, ouvert à 65°
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur Avant
Boîte de vitesses Xtrac, séquentielle
Nombre de rapports 6
Système de freinage Disques ventilés
Cockpit Fermé
Poids 1 100 kg
Dimensions Longueur : 4 550 mm
largeur : 1 990 mm
Empattement : 2 500 mm
Histoire en compétition
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour

Chronologie des modèles (2001 - 2004)

La Ferrari 550 GTS Maranello est une automobile de compétition développée et fabriquée en 2000 par Prodrive et Ferrari, afin de participer aux championnats FIA GT, puis ALMS GT1 de la FIA.

Elle est dérivée de la Ferrari 550 Maranello, d'où elle tire son nom. Les points forts de la 550 de route sont un moteur V12 étonnant, un look époustouflant et une transmission manuelle à six vitesses. Prodrive doit donc se surpasser afin de rendre cette 550 encore plus performante qu'elle n'est d'origine et pour ce faire une seule solution, en faire une véritable voiture de course.

Aspects techniquesModifier

Son moteur est toujours le V 12 Ferrari mais qui voit ici sa cylindrée passer de 5,5 à 6.0L. Il développe dès lors une puissance maximale d'environ 600 ch à 6 400 tr/min, ainsi qu'un couple maximal de 600 N.m atteint à environ 5 000 tr/min[1].

La carrosserie n'est pas en reste non plus puisque des panneaux de carrosserie élargis en fibre de carbone (crée par Peter Sevens) faisaient en sorte que la voiture était élargie de 2,6 pouces pour atteindre le maximum de 2 mètres ainsi qu' un gros aileron placé sur le coffre arrière viennent compléter l'attirail. Au niveau de la transmission, la boite 6 vitesse d'origine est remplacée par une transmission Xtrac séquentielle.

Histoire en compétitionModifier

La Ferrari entre pour la première fois en compétition, à l'occasion des 500 kilomètres du Hungaroring[2].

En 2003, l'une des Ferrari 550 GTS Maranello exploitée par Prodrive, remporte la catégorie GTS aux 24 Heures du Mans ainsi que les 24 Heures de Spa Francorchamps.

Au total les 550 made by Prodrive alignent 47 positions de pole position et 66 autres podiums en plus des 49 victoires en course!

Ces victoires ont été remportées non seulement dans les championnats LMES et FIA GT, mais également en championnats ALMS et GT français, italiens et espagnols.


EpilogueModifier

Au total, dix châssis furent fabriqués par Prodrive[2],[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Ferrari 550 GTS Maranello », sur ultimatecarpage.com (consulté le 30 septembre 2017)
  2. a et b (en) Marijan Malcevic, « Ferrari 550 Maranello was the winning car in the hands of privateers », sur snaplap.net, (consulté le 30 septembre 2017)
  3. (en) Graham Goodwin, « CARE Racing Ferrari 550, By The Numbers », sur dailysportscar.com, (consulté le 30 septembre 2017)