Ferrante Ferranti

photographe français

Ferrante Ferranti, architecte de formation, est un photographe français né en Algérie le [1].

Ferrante Ferranti
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

BiographieModifier

Né en Algérie en 1960 d’une mère sarde et d’un père sicilien[2], Ferrante Ferranti est l’auteur de plusieurs ouvrages de photographies, souvent consacrés aux civilisations, aux lieux sacrés, aux ruines[3].

Il a publié de nombreux récits de voyage avec l’écrivain Dominique Fernandez, son compagnon durant quinze ans[4], avec qui il s’est principalement intéressé au bassin méditerranéen, à l’art baroque et à l’Italie. Il est aussi l’auteur d’ouvrages ayant un rapport à la théorie de la photographie. Il a été élu en 2018 membre correspondant de l'académie nationale des sciences, belles lettres et arts de Bordeaux[5]. Depuis 2010, il est photographe du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris[6].

ExpositionsModifier

Liste non exhaustive

BibliographieModifier

Liste non exhaustive

AuteurModifier

Co-auteurModifier

  • Les Pierres vivantes, l’église revisitée, avec le frère Philippe Markiewicz, Éditions Philippe Rey, 2005
  • Pietre Vive, avec le frère Philippe Markiewicz, Edizioni Qiqajon, 2016
  • le musée idéal de Stendhal, avec Dominique Fernandez, Stock 1995
  • Le musée idéal de Zola, haines et passions, avec Dominique Fernandez, Stock 1997

Auteur des photographiesModifier

Photographie d'architectureModifier

RéférencesModifier

  1. « Biographie », sur www.ferranteferranti.com (consulté le )
  2. a et b « Les "Vierges du monde" se donnent rendez-vous à Uzeste », sur SudOuest.fr (consulté le )
  3. Annick Colonna-Césari, « Les clichés de Ferrante Ferranti: moments de grâce », L'Express, .
  4. Édouard Launet, « Du père à l’épée », Libération, .
  5. « ACADÉMIE NATIONALE DES SCIENCES, BELLES-LETTRES ET ARTS DE BORDEAUX - Membres correspondants », sur www.academie-sbla-bordeaux.fr (consulté le )
  6. « C. de PORTZAMPARC, F. FERRANTI - Vers la lumière », sur www.conservatoiredeparis.fr (consulté le )
  7. Bilkis Blanc, « Ferrante Ferranti : Itinerrances, l'écriture de lumière », Le Monde des religions, .
  8. « Exposition. Beaune : le regard d’un photographe », sur www.bienpublic.com, (consulté le )
  9. Bernard Hasquenoph, « Paris Musées fait son livre | www.louvrepourtous.fr », sur www.louvrepourtous.fr, (consulté le )
  10. « Sainte-Anne-d’Auray. Ferrante Ferranti expose ses photos », sur Le Telegramme, (consulté le )
  11. « Visage(s) | Plaidoyer pour l'égalité des chances », sur Visage(s) (consulté le )
  12. « Le Radeau de la Gorgone de Dominique Fernandez », sur www.italieaparis.net, (consulté le )
  13. « Déambulations sous la Coupole », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  14. Guylaine Massoutre, « Le piéton de Rome, Dominique Fernandez », sur Le Devoir, (consulté le )
  15. « Dominique Fernandez : «Palmyre est irrécupérable» », sur LEFIGARO (consulté le )
  16. Guy Boyer, « Archéologie : Voyage photographique dans la Turquie antique », sur Connaissance des Arts, (consulté le )

Liens externesModifier