Fernando de Silva y Álvarez de Toledo

Fernando de Silva y Álvarez de Toledo
Fernando de Silva y Alvarez of Toledo, 12th Duke of Alba (1714-1776), by Jean-Marc Nattier.jpg
Le 12e duc d'Albe, Anton Raphael Mengs (1728–1779)
Fonction
Ambassadeur d'Espagne en France
Titres de noblesse
Duc d'Albe
Marquis du Carpio (d)
Comte-duc d'Olivares (d)
Marquis d'Eliche (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Fernando de Silva y Álvarez de ToledoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Maison Álvarez de Toledo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Manuel Maria de Silva, 9th Conde de Galve (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
María Teresa Álvarez de Toledo y Haro (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Maria Teresa de Silva y Alvarez de Toledo (d)
Ana de Silva y Álvarez de Toledo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
María Bernarda Álvarez de Toledo y Portugal (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Francisco de Paula de Silva y Álvarez de Toledo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Grade militaire
Distinctions
Coat of arms of the House of Alvarez de Toledo, duchy of Alba de Tormes, Grandee of Spain.svg
Blason

Fernando de Silva y Álvarez de Toledo (ou parfois en français Ferdinand de Silva Alvarez de Tolède), douzième duc d'Albe, né en 1714 et mort le , était un général et diplomate espagnol[1].

BiographieModifier

Appartenant à la plus haute noblesse espagnole, il fut doyen du Conseil d'État espagnol, chevalier des ordres de la Toison d'or et du Saint-Esprit.

Ami de Rousseau, il fut nommé directeur de l'Académie royale espagnole le , charge qu'il occupa jusqu'à sa mort.

Il fut ambassadeur du roi d'Espagne en France auprès de Louis XV de 1746 à 1749. Il fut secrétaire d'État (sorte de Premier ministre) par intérim en 1754 ( - ).

 
Le château des ducs d'Albe à Piedrahíta.

Le duc d'Albe fit construire par l'architecte français Jacques Marquet un château de style Louis XV à Piedrahíta, précédé d'une place d'armes et entouré d'un jardin à la française, et supervisa la construction par le même de l'hôtel des postes (Casa de correos) de Madrid sur la Puerta del Sol, aujourd'hui siège de la présidence de la communauté de Madrid.

Il avait épousé Ana María Alvarez de Toledo y de Portugal (1710-1738), fille du neuvième comte d'Oropesa. Ils eurent un fils, Francisco de Paula de Silva Mendoza y Toledo, dixième duc de Huéscar (1733-1770), père de María Cayetana de Silva, treizième duchesse d'Albe, dont Goya a peint un célèbre portrait.

IconographieModifier

Raphaël Mengs, Portrait de Fernando de Silva y Álvarez de Toledo, douzième duc d'Albe[2].

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Son titre complet est : Don Fernando de Silva Mendoza y Álvarez de Toledo, douzième duc d'Albe de Tormes, neuvième duc de Huéscar, cinquième duc de Montoro, septième comte-duc d'Olivares, dixième marquis del Carpio, douzième marquis de Coria, huitième marquis d'Eliche, onzième marquis de Villanueva del Río, cinquième marquis de Tarazona, dixième comte de Monterrey, treizième comte de Lerín, treizième connétable de Navarre, onzième conmte de Galve, treizième comte d'Osorno, duc de jure de Galisteo, dixième comte d'Ayala, huitième comte de Fuentes de Valdepero, seigneur de l'État de Valdecorneja, seigneur des baronnies de Dicastillo, San Martín, Curton et Guissens.
  2. Voir la reproduction du site 1st-Art-Gallery.