Fernand Philippart
Fernand-Philippart def.jpg
Fonction
Maire de Bordeaux
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Marie-Fernand Philippart, né le à Tournai en Belgique et mort le à Bordeaux[1], est un homme politique et entrepreneur bordelais. Il a été maire de Bordeaux de à .

Rue Fernand Philippart

BiographieModifier

Alors que Fernand est en bas-âge, son père belge et sa mère française s'installent en France où ils se font naturaliser français. Après des études au collège de Rodez, Fernand Philippart s'oriente vers le commerce colonial. De retour du Sénégal, il fonde en 1895 une société d'import-export puis, en 1896 avec un associé la Grande huilerie bordelaise (GHB)[2]. Fernand Philippart accède ainsi au rang de grand négociant au patronat bordelais.

Il est élu sur la liste d''Union républicaine nationale, maire de Bordeaux en 1919. Le 1er , il accueille le président de la République Paul Deschanel.

Fernand Philippart se consacre à des œuvres de solidarité et de prévoyance. À sa réputation de grand homme d'affaires s'ajoute celle d'un patron social, il développe les services médicaux gratuits et multiplie les caisses de retraite. En 1919, il organisa un groupement des patrons sociaux[3].

Ses plus grands opposants viennent de l'extrême-droite et de l'Action française. Aux élections municipales de mai 1925, il est battu par le socialiste Adrien Marquet et se retire de la vie politique.

À l'issue de son mandat municipal, Ferdinand Philippart créa en le Comité bordelais des assurances sociales. Cette association était destinée à fournir aux entreprises un soutien logistique à la mise en œuvre de la nouvelle loi sur les Assurances Sociales obligatoires en organisant des sociétés mutuelles.

En 1931, il est membre de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux.

FonctionsModifier

MémoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Alain Garric, « Généalogie de Fernand Philippart », sur gw.geneanet.org (consulté le 4 septembre 2019)
  2. « La Grande Huilerie Bordelaise (GHB) », sur lamalleapapa.com (consulté le 4 septembre 2019)
  3. Groupement des patrons sociaux au Comité bordelais des Assurances sociales (1919-1934)
  4. a et b Alexandre Fernandez, Histoire du Comité Bordelais d'Action Sociale, éditions confluences, 1999, p. 139
  5. La rue Fernand Philippart
  6. Ministère de la Culture : base Joconde

Liens externesModifier