Ouvrir le menu principal

Ferdinand Wachsmuth

peintre et graveur français
Ferdinand Wachsmuth
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
VersaillesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maîtres

Ferdinand Wachsmuth, né à Mulhouse le et mort à Versailles le , est un peintre et graveur français.

Sommaire

BiographieModifier

Fils du peintre strasbourgeois François-Joseph Wachsmuth[1], populaire auteur de fresques et d'enseignes[2], Ferdinand Wachsmuth fut l'élève de Casimir Karpff à Versailles, puis de Gros, voyagea en Algérie, exposa au Salon de 1833 à 1859 et y fut médaillé en 1833[2].

Il fut professeur à l'École de Saint-Cyr[3] et dirigea l'école des beaux-arts de Versailles[2].

Un Portrait de Ferdinand Wachsmuth dans son atelier peint par Henri-Joseph Hesse en 1828 est conservé au musée historique de Mulhouse[4].

Œuvres dans les collections publiquesModifier

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. André Girodie, « Deux peintres versaillais d'origine alsacienne, Karpff et Wachsmuth » (rapport à la conférence des sociétés savantes de Seine-et-Oise, tenue à Versailles en 1930), Archives alsaciennes d'histoire de l'art, X, 1931, p. 183-188.
  2. a b et c Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, volume 39, janvier 1869, p. 458.
  3. Henri Beraldi, Les graveurs du XIXe siècle : guide de l'amateur d'estampes modernes, t. 12, Conquet, Paris, 1885-1892, p. 253 [1].
  4. Portrait de Ferdinand Wachsmuth, base Mistral.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • André Girodie, « Deux peintres versaillais d'origine alsacienne, Karpff et Wachsmuth » (rapport à la Conférence des sociétés savantes de Seine-et-Oise, tenue à Versailles en 1930), Archives alsaciennes d'histoire de l'art, X, 1931, p. 183-188.
  • Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, article de Bernhard Metz, vol. 39, p. 4045.
  • Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l'Alsace, vol. 2, p. 941.
  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 2e partie, Hachette, 1858, p. 1748 (en ligne).

Liens externesModifier