Ouvrir le menu principal

Ferdinand Pierre Rapedius de Berg, seigneur de Berg au Luxembourg, est un avocat, magistrat et polygraphe né à Bruxelles le 5 mars 1740 et décédé à Vienne le 25 février 1802.

Il avait épousé le 18 février 1772 Isabelle Josèphe Orts, née le 25 janvier 1753 et décédée le 26 novembre 1836, fille de Gilles Orts, avocat au Conseil de Brabant et de Marie Julienne Josèphe Haegheman.

Licencié en droit à l'université de Louvain, il fut avocat à Bruxelles et Conseiller au Conseil souverain de Brabant. Il fut aussi le dernier « amman » de la ville de Bruxelles. Il devint également conseiller au Conseil privé de sa Majesté impériale et royale apostolique

Il fut également un adepte de la Franc-maçonnerie et est inscrit en 1777 au tableau de la loge l’Union (troisième loge de Bruxelles, n°9).

Il publia de nombreux mémoires qui furent couronnés par l'Académie Thérésienne à Bruxelles.

  • Mémoire sur la question : depuis quand le droit romain est-il connu dans les provinces des Pays-Bas autrichiens & depuis quand y a-t-il force de loi ? Imprimerie académique, Bruxelles, 1783.
  • Mémoires et documents pour servir à l'histoire de la révolution brabançonne, Bruxelles, 1842, (2 volumes) avec 2 portraits.

BibliographieModifier

  • Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, Bruxelles, 1936, tome II.
  • Frédéric Kisters, « Ferdinand Rapedius de Berg, amman de Bruxelles et polygraphe », Cahiers bruxellois, tome XXXIII, 1992, p. 17 à 68