Ferdinand II de Bragance

Ferdinand II, Duc de Bragance
Image illustrative de l'article Ferdinand II de Bragance

Titre Duc de Bragance
Biographie
Dynastie Deuxième maison de Bragance
Naissance
Palais royal de Vila Viçosa, Vila Viçosa, Portugal
Décès
Évora, Portugal
Père Ferdinand Ier, duc de Bragance
Mère Jeanne de Castro
Conjoint Isabelle de Viseu
Enfants Jacques de Bragance
Denis de Castro Portugal

Ferdinand II, duc de Bragance, né à Vila Viçosa en 1430 et mort à Évora le est le 3e duc de Bragance, fils aîné de Ferdinand Ier, duc de Bragance et de son épouse Jeanne de Castro, connu sous le nom de l’Africain, pour ses conquêtes en Afrique. Il a été exécuté à Évora, en 1483, par ordre du roi Jean II de Portugal. Il avait d'excellentes relations avec Alphonse V de Portugal, et est nommé capitaine à la frontière des provinces d'Entre-Douro-e-Minho et Trás-os-Montes. Il reçut le titre de comte de Guimarães qui fut bientôt élevé au rang de duché. Il accompagna le roi dans plusieurs campagnes en Afrique.

Lorsqu'en 1478 il succède à son père comme duc de Bragance, il devient le détenteur du plus grand domaine seigneurial, non seulement du Portugal, mais aussi de Castille, de Navarre et d'Aragon. L'accession au trône de Jean II en 1481 et sa volonté de renforcer le pouvoir royal ainsi que les mesures qu'il prend contre les privilèges excessifs des nobles, amène le duc de Bragance, maire de nombreuses forteresses, à protester, déclarant qu'il porte atteinte à sa dignité et qu'il est excessivement strict, étant accompagné en cela par ses frères et le duc de Viseu.

Parmi les actes existants de donations et de privilèges accordés au duché de Bragance et conservés dans un coffre à la Vila Viçosa, le trésorier dit avoir trouvé des lettres où le duc de Bragance, craignant l'inimitié du nouveau roi, essayait de gagner des alliés en Castille. Sur la base de copies de ces mêmes lettres, ordonnées par Jean II, le duc de Bragance est jugé à Evora, condamné à mort et exécuté par décapitation le . Manuel Ier annulera plus tard ce procès, en 1500, et rendra les terres et les titres à son fils, Jacques Ier de Bragance.

Il n'est pas possible d'affirmer si le roi Jean II avait raison ou si tout cela n'était que des soupçons qu'il utilisait pour se débarrasser du Duc et de la Maison de Bragance, puisque dans la sentence il confisquait tous les biens qui passaient à la couronne. En fait, Jean II semble avoir exagéré le déroulement du procès, allant jusqu'à faire décorer la salle d'audience du palais où le roi est installé, avec des tissus représentant des scènes de l'histoire de Trajan, avec des exemples de la « sévérité et la justice » de cet empereur de Rome.

Le duc s'est marié deux fois ; la première fois le , alors qu'il n'avait que 17 ans, à Leonor de Meneses (1430-1452), fille de Pedro de Meneses ; la seconde fois, le à Isabelle de Viseu (1459-1521), fille de l'infant D. Fernando, duc de Viseu.

DescendanceModifier

De son premier mariage, avec Leonor de Meneses, il n'y eut pas d'enfants ;

De son second mariage, avec Isabelle de Viseu, il y eut quatre enfants :

  • Philippe (6 juillet 1475 – Castille, 1483), mort en bas âge, peut-être empoisonné ;
  • Jacques qui était 4e Duc de Bragance, dont descendance ;
  • Denis, qui était comte de Lemos par son mariage avec Béatrice de Castro Osório, dont descendance ;
  • Marguerite (? - juin 1483), morte en bas âge ;

Liens externesModifier