Ferdinand-Zvonimir de Habsbourg-Lorraine

Ferdinand de Habsbourg-Lorraine
Description de cette image, également commentée ci-après
Ferdinand de Habsbourg-Lorraine
Biographie
Titulature Prince impérial et archiduc d’Autriche
prince royal de Hongrie,
de Croatie et de Bohême
Dynastie maison de Habsbourg-Lorraine
Nom de naissance Ferdinand Zvonimir Maria Balthus Keith Michael Otto Antal Bahnam Leonhard Habsburg-Lothringen
Naissance (24 ans)
Salzbourg (Autriche)
Père Charles de Habsbourg-Lorraine
Mère Francesca Thyssen-Bornemisza
Religion catholicisme romain

Ferdinand de Habsbourg-Lorraine, de son nom complet Ferdinand Zvonimir Maria Balthus Keith Michael Otto Antal Bahnam Leonhard Habsburg-Lothringen, est un pilote automobile autrichien né le à Salzbourg[1], membre de la maison de Habsbourg-Lorraine.

BiographieModifier

Membre de la famille des HabsbourgModifier

Membre de la famille impériale et royale de Habsbourg, arrière-petit-fils du dernier empereur d'Autriche-Hongrie, Charles Ier, et fils de Charles de Habsbourg-Lorraine, prétendant aux trônes d'Autriche-Hongrie, il est, de ce fait, prince impérial d'Autriche, prince royal de Hongrie, de Croatie et de Bohême, archiduc d'Autriche et héritier présomptif de la maison de Habsbourg-Lorraine.

Ferdinand a été baptisé le à Zagreb par le cardinal Franjo Kuharic. Son deuxième prénom lui fut donné à l'occasion de cette cérémonie, en l'honneur du roi de Croatie Dmitar Zvonimir (onzième siècle). Ses parrains et marraines sont son oncle Georges de Habsbourg-Lorraine, Alois-Constantin de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg, Margarita Gómez-Acebo y Cejuela, et Agnès Husslein[2].

Ferdinand de Habsbourg-Lorraine est citoyen autrichien et conformément à la constitution autrichienne, ses titres traditionnels n'y sont pas admis[3]. C'est pourquoi en Autriche il est simplement Ferdinand Habsburg-Lothringen[4], et non Ferdinand « von » Habsburg-Lothringen[5].

Pilote automobileModifier

Il devient pilote automobile en monoplace en 2014.

CarrièreModifier

Saison Séries Équipe Courses Victoires Pôles Meilleurs tours Podiums Points Position
2014 Formule Renault 1.6 NEC[6] Lechner Racing 15 0 0 0 4 213 4e
2015 Formule Renault 2.0 NEC Fortec Motorsports 11 0 0 0 0 62 18e
Eurocup Formula Renault 2.0 5 0 0 0 0 0 NC†
Formula Renault 2.0 Alps 3 0 0 0 0 0 NC†
Euroformula Open Drivex School 2 0 0 0 0 0 NC†
Toyota Racing Series Victory Motor Racing 16 0 1 1 2 490 11e
2016 Euroformula Open Drivex School 16 2 4 1 12 247 2e
Championnat d'Espagne de Formule 3 6 1 1 0 4 90 3e
Eurocup Formula Renault 2.0 Fortec Motorsports 15 0 1 0 2 57 10e
Formula Renault 2.0 NEC 10 0 0 0 2 130 11th
Grand Prix de Macao 1 0 0 0 0 N/A DNF
Toyota Racing Series Giles Motorsport 15 2 0 1 4 727 4e
2017 Championnat d'Europe de Formule 3 Carlin 30 1 0 2 4 187 7e
Grand Prix de Macao 1 0 0 0 0 N/A 4e
Toyota Racing Series M2 Competition 15 0 0 0 2 568 8e
2018 Championnat d'Europe de Formule 3 Carlin 12 0 0 2 0 32 12e*
International GT Open Drivex School 2 0 0 0 0 1 35e*
WeatherTech SportsCar Championship Jackie Chan DCR JOTA 1 0 0 0 0 26 37e*

TitulatureModifier

Les titres portés actuellement par les membres de la maison de Habsbourg-Lorraine n’ont pas d’existence juridique en Autriche et sont considérés comme des titres de courtoisie. Ils sont attribués par le « chef de maison ».

  • 21 juin 1997 — 1er janvier 2007 : Son Altesse impériale et royale l’archiduc Ferdinand d’Autriche ;
  • depuis le 1er janvier 2007 : Son Altesse impériale et royale l’archiduc Ferdinand d’Autriche, prince impérial d’Autriche, prince royal de Hongrie et de Bohême.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Croatians celebrate christening of Habsberg heir », The Nation,‎ , p. 7
  2. « Le baptême de l'archiduc Zvonimir », Point de vue, no 2566 (24 au 30 septembre 1997), p. 10–12.
  3. Stephan Baier & Eva Demmerle, Otto von Habsburg 1912-2011, éditions Amalthea, 2012, p. 282 (ISBN 9783850028028).
  4. Clemens Aigner, Gerhard Fritz, Constantin Staus-Rausch, Das Habsburger-Trauma: das schwierige Verhältnis der Republik Österreich zu ihrer Geschichte, éditions Böhlau, Vienne, 2014, p. 39 (ISBN 978-3-205-78917-8).
  5. Cf. les deux lois du 3 avril 1919 : Adelsaufhebungsgesetz (de) (texte intégral), notamment son §2, et Loi de Habsbourg.
  6. « Formula Renault 1.6 NEC 2014 standings », sur driverdb.com,

Lien externeModifier