Ferdinand-Wilhelm von Stein-Liebenstein zu Barchfeld

général allemand

Le baron Ferdinand-Wilhelm von Stein-Liebenstein zu Barchfeld, né le à Constantinople et mort le à Asbest en URSS, est un général allemand, issu de la famille Stein-Liebenstein zu Barchfeld.

Ferdinand-Wilhelm von Stein-Liebenstein zu Barchfeld
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
AsbestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits

BiographieModifier

Jeune homme, il s'engage en dans l'armée impériale au sein du second régiment bavarois de chasseurs alpins, puis entre dans l'infanterie, et atteint le rang de lieutenant. Il s'intéresse à l'aviation et devient pilote, atteignant le rang de lieutenant de réserve en . Il est détaché dans diverses écoles de pilotage et pilote un bombardier à la fin de la guerre, faisant partie du XXVe escadron. Il est rendu à la vie civile le .

Il retourne dans la Luftwaffe en 1934, mais fera partie, à partir de 1943, de la Führerreserve de l'OKL, car Hitler se méfie des officiers d'origine aristocratique.

Au début de sa carrière, il est professeur-instructeur à l'école d'infanterie de Dresde et dans d'autres écoles militaires, puis est détaché à l'académie militaire de la Luftwaffe. Il est nommé capitaine en 1936. Il est professeur-instructeur à l'école d'aviation de Brunswick lorsque la guerre éclate. Il poursuit sa carrière d'instructeur, est nommé colonel en 1941 puis, en , est commandant de la 18. Luftwaffen-Feld-Division (18e division de campagne de la Luftwaffe) qui est alors à Salies-de-Béarn et se transfère en à Libourne. Sa carrière sur le terrain ne dure que quatre mois, car il est mis en réserve en . Il est néanmoins nommé inspecteur des entraînements d'escadrons de combat le et nommé Generalmajor, le , alors que l'Allemagne du Troisième Reich est perdue. Le Führer le démet à nouveau de ses fonctions le .

Fait prisonnier par l'Armée rouge, le , il envoyé dans un camp de prisonniers dans l'Oural à Asbest, où il meurt le .