Ouvrir le menu principal
Charles Gleyre, Trois fellahs, 1835

Un fellah[1] (en arabe: fallāḥ فلاح) est un paysan en Afrique du Nord et dans les autres régions arabophones. Après la conquête musulmane, le terme permettait de faire la distinction entre les conquérants bédouins chameliers venus d'Arabie qui formaient la classe dominante d'une part, et les paysans indigènes soumis (Berbères, Coptes, etc.) d'autre part.

Sommaire

Notes et référencesModifier

  1. arabe : فلاح fallāḥ, paysan, laboureur ; pl. : فلاحون fallāḥūn

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier