Federica Brignone

skieuse italienne

Federica Brignone
Image illustrative de l’article Federica Brignone
Federica Brignone après sa médaille de bonze en slalom géant à PyeongChang en 2018
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2005 à aujourd'hui
Site officiel www.federicabrignone.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Italie Italie
Nationalité Italie
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Milan (Italie)
Taille 168 cm
Poids de forme 57 kg
Partenaire Nicolas Raffort
Club CS Carabinieri
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 1
Championnats du monde 0 1 0
Coupe du monde (globes) 3 2 2
Coupe du monde (épreuves) 15 13 11

Federica Brignone, née le à Milan, est une skieuse alpine italienne polyvalente, fille de la championne de ski alpin Maria Rosa Quario. Elle est la première italienne à remporter le classement général de la Coupe du monde, au terme de la saison 2019-2020 grâce à ses cinq victoires et onze podiums dans quatre disciplines, mais aussi compte tenu de la longue absence de Mikaela Shiffrin sur le circuit et de la fin tronquée des compétitions, les dernières épreuves étant annulées à cause de l'épidémie de Coronavirus Covid-19.

Lors de la saison 2017-2018, elle obtient une médaille de bronze en slalom géant aux Jeux olympiques de PyeongChang, et parvient également à s'imposer dans trois disciplines au cours des mêmes hivers en Coupe du monde : le slalom géant, le super-G et le combiné alpin, obtenant également des podiums en descente. Elle réalise la meilleure saison de sa carrière en 2019-2020, s'adjuge son premier petit globe de cristal (celui du combiné alpin) puis celui du slalom géant et le gros globe.

BiographieModifier

Federica Brignone est la fille de la spécialIste italienne du slalom (quatre victoires en Coupe du monde) des années 1970 et 1980 Maria Rosa Quario. En juillet 1996, à 6 ans, elle déménage de Milan à La Salle en Vallée d'Aoste, où elle commence à aller à l'école et à suivre les cours du club de ski de Courmayeur ; en 1997, elle gagne sa première course[1].

CarrièreModifier

Federica Brignone s'est révélée au cours de la Coupe du monde 2010 lors d'une épreuve de slalom géant à Aspen où elle prend la troisième place derrière Kathrin Hölzl et Kathrin Zettel pour sa cinquième participation à une épreuve dans cette compétition. Auparavant, elle a remporté le titre de championne du monde junior de combiné en mars 2009 à Garmisch-Partenkirchen. Elle réalise un nouveau podium à Arber Zwiesel la saison suivante, dernière épreuve avant les championnats du monde, où sa forme se concrétise par une médaille d'argent en slalom géant.

Saison 2011-2012Modifier

Lors de la saison 2011-2012, elle monte à quatre reprises sur le podium, sans remporter de victoire.

Saison 2013-2014Modifier

Aux Jeux olympiques d'hiver de 2014, en ski alpin, elle s'est classifiée onzième dans le super combiné et n'a terminé ni le slalom géant ni le slalom spécial.

Saison 2015-2016Modifier

Lors de la saison 2015-2016, elle remporte le premier slalom géant de la saison à Sölden. Il s'agit de sa première victoire.

La valdôtaine s'impose également en Super-G, en Andorre devant l'américaine Laurenne Ross et l'autrichienne Tamara Tippler.

Saison 2016-2017 et hiver olympiqueModifier

Federica Brignone gagne deux géants supplémentaires lors de la saison 2016-2017, sur la piste Erta de Plan de Corones dans les dolomites italiennes, et à Aspen. Elle s'impose aussi en combiné à Crans Montana et termine à la seconde place du classement de la spécialité. Lors de l'hiver suivant qui mène aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, la skieuse italienne met fin à la série de victoires partagées en géant entre Viktoria Rebensburg et Mikaela Shiffrin en remportant celui de Lienz le 29 décembre 2017. Le 13 janvier 2018, elle remporte le deuxième Super-G de sa carrière en s'imposant sur le tracé de Bad Kleinkirchheim devant Lara Gut et Cornelia Hütter.

Montée en puissance jusqu'à la victoire au classement général de la Coupe du mondeModifier

Federica Brignone remporte sa première médaille olympique en prenant le bronze du slalom géant à PyeongChang 2018 remporté par Mikaela Shiffrin. Par la suite, elle continue à briller régulièrement dans trois disciplines : le Super-G, le géant et le combiné, mais obtient aussi des podiums en descente. Á 29 ans, sa saison 2019-2020 est déjà début février la meilleure de sa carrière avec quatre victoires et huit podiums qui font d'elle la dauphine de Shiffrin aux classement général et la première des classements du Super-G, du géant et du combiné, soit trois dossards rouges au départ des courses de ces trois spécialités. En obtenant le 14e succès de sa carrière le 2 février dans le Super-G de Sotchi, elle s'approche des records de victoires pour une skieuse alpine italienne : les 15 succès de Isolde Kostner et les 16 de Deborah Compagnoni[2].

Première italienne à gagner le gros globe de cristalModifier

Encore largement en tête du classement général de la Coupe du monde, Mikaela Shiffrin perd son père Jeff le 3 février 2020, et s'absente du circuit international, sa date de retour restant indéterminée à la fin du mois. Déjà en train de disputer la meilleure saison de sa carrière, atteignant les dix podiums dans l'hiver, Federica Brignone remporte son cinquième succès de la saison et le quinzième de sa carrière (égalant donc Isolde Kostner et Deboarh Compagnoni) le 23 février à l'arrivée du combiné alpin de Crans Montana, ce qui lui permet de s'installer pour la première fois aux commandes de la course au gros globe de cristal avec 73 points d'avance sur Shiffrin. Elle remporte le petit globe de cristal de la discipline, qui est le premier de sa carrière. Cinq jours plus tard à La Thuile, elle prend la 2e place du Super G, à 1/100e de Nina Ortlieb, ce qui lui permet de creuser l'écart par rapport à l'Américaine (désormais 153 points de marge) devenant une très sérieuse concurrente pour l'obtention de ce gros globe de cristal, ce qu'aucune skieuse italienne n'a jamais réalisé. Ce qui ne l'empêche pas de dire « j'espère vraiment pour elle que Mikaela va vite revenir, pour qu'elle puisse faire ce qu'elle aime par dessus tout »[3]. La course au gros globe doit se dénouer du 12 au 14 mars à Åre, mais les trois épreuves (slalom parallèle, géant et slalom) qui devaient marquer le retour de Mikaela Shiffrin à la compétition sont finalement annulés par les autorités suédoises sur recommandation de leur agence de santé publique en raison de l'épidémie mondiale de Coronavirus Covid-19. En conséquence, Federica Brignone est la première italienne de l'histoire à remporter le classement général de la Coupe du monde[4].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Édition / Épreuve Descente Super-G Slalom géant Slalom Combiné alpin
JO 2010
  Vancouver
- - 18e -
JO 2014
  Sotchi
- - Abandon Abandon 11e
JO 2018
  Pyeongchang
Abandon 6e   Bronze - -

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde élites
Édition / Épreuve Super-G Slalom géant Slalom Combiné alpin Team Event
Mondiaux 2011
  Garmisch-Partenkirchen
-   Argent Abandon - 4e
Mondiaux 2015
  Vail - Beaver Creek
- Abandon 19e - -
Mondiaux 2017
  Saint-Moritz
8e 4e 24e 7e
Mondiaux 2019
  Åre
10e 6e -
Résultats aux championnats du monde juniors
Édition / Épreuve Descente Super-G Slalom géant Slalom Combiné
2007
  Flachau
- 19e 24e - -
2008
  Formigal
43e - 17e Abandon -
Mondiaux 2009
  Garmisch
10e 5e 7e 16e   Or
Mondiaux 2010
  Megève/Chamonix
- -   Argent 15e -

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 1re en 2020.
  • 3 globes de cristal : général, géant, combiné (2020)
  • 39 podiums dont 15 victoires.
Classements finaux de Coupe du monde par saison
Saison/Classement Général Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2009-2010 43e 170 - - - - 12e 170 - - - -
2010-2011 26e 232 - - 44e 11 5e 212 - - 36e 9
2011-2012 20e 381 - - 49e 1 6e 340 55e 3 20e 22
2012-2013 103e 13 - - - - - - - - 30e 13
2013-2014 31e 227 - - - - 9e 222 50e 5 - -
2014-2015 20e 350 - - 17e 95 7e 237 39e 18 - -
2015-2016 8e 787 43e 9 6e 276 4e 425 39e 27 17e 50
2016-2017 5e 895 27e 69 8e 222 4e 370 46e 14 2e 220
2017-2018 11e 774 24e 92 6e 296 5e 274 50e 12 3e 100
2018-2019 6e 764 21e 104 8e 165 5e 360 39e 35 1re 100
2019-2020 1re 1378 3e 320 2e 341 1re 407 36e 20 1re 200
Détail des victoires en Coupe du monde
Saison / Épreuve Géant Super-G Combiné Total
2015-2016   Sölden   Soldeu 2
2016-2017   Plan de Corones
  Aspen
  Crans Montana 3
2017-2018   Lienz   Bad Kleinkirchheim   Crans Montana 3
2018-2019   Killington   Crans Montana 2
2019-2020   Courchevel
  Sestrières
  Rosa Khutor   Altenmarkt-Zauchensee
  Crans Montana
5
Total 7 3 5 15

(État au 23 février 2020)

Championnats d'ItalieModifier

  • Championne du slalom géant en 2011, 2017 et 2018.
  • Championne du super combiné en 2016 et 2017.
  • Championne du super G en 2017.

Notes et référencesModifier

  1. (it) « LA MIA STORIA DI SCIATRICE » (consulté le 28 octobre 2014)
  2. « Red bib for Brignone who makes history in Rosa Khutor », sur fis-ski.com, (consulté le 2 février 2020)
  3. (en) Beau Dure, « Federica Brignone hopes World Cup rival Mikaela Shiffrin will return soon », sur olympics.nbcsports.com, (consulté le 2 mars 2020)
  4. Eurosport, « Les épreuves d'Are annulées : fin de saison avant l'heure et le Gros Globe pour Brignone », sur eurosport.fr, (consulté le 11 mars 2020)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier