Ouvrir le menu principal

Faverolles-sur-Cher

commune française du département de Loir-et-Cher

Faverolles-sur-Cher
Faverolles-sur-Cher
Église Saint Aubin à Faverolles-sur-Cher.
Blason de Faverolles-sur-Cher
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Blois
Canton Montrichard
Intercommunalité Communauté de communes Val-de-Cher-Controis
Maire
Mandat
Bernard Girault
2014-2020
Code postal 41400
Code commune 41080
Démographie
Gentilé Faverollais
Population
municipale
1 372 hab. (2016 en augmentation de 6,03 % par rapport à 2011)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 20″ nord, 1° 11′ 11″ est
Altitude Min. 57 m
Max. 146 m
Superficie 15,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Faverolles-sur-Cher

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Faverolles-sur-Cher

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Faverolles-sur-Cher

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Faverolles-sur-Cher
Liens
Site web http://www.faverollessurcher.fr/

Faverolles-sur-Cher est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

GéographieModifier

La commune est située au sud du département, à la limite de l'Indre-et-Loire. Commune rurale, elle est bordée au nord par le Cher, puis se succèdent en descendant vers le sud, une plaine, un coteau à faible pente puis un plateau couvert de vignes, de bois, de prés et de céréales. L'habitat est dispersé en petits hameaux.

ToponymieModifier

Dérivé de latin faba (fève), donc « champ où l'on cultive des fèves ».

HistoireModifier

L'histoire de la commune est liée à celle du chef-lieu Montrichard, mais elle a aussi son histoire propre : la construction de l'abbaye d'Aiguevives (XIIe siècle) sur son territoire.

Entre les 29 janvier et 8 février 1939, plus de 3 100 réfugiés espagnols fuyant l'effondrement de la république espagnole devant Franco, arrivent dans le Loir-et-Cher. Devant l'insuffisance des structures d'accueil (les haras de Selles-sur-Cher sont notamment utilisés), 47 villages sont mis à contribution[1], dont Faverolles-sur-Cher[2]. Les réfugiés, essentiellement des femmes et des enfants, sont soumis à une quarantaine stricte, vaccinés, le courrier est limité, le ravitaillement, s'il est peu varié et cuisiné à la française, est cependant assuré[3]. Au printemps et à l'été, les réfugiés sont regroupés à Bois-Brûlé (commune de Boisseau)[4].

Articles détaillés : Retirada et Histoire du Loir-et-Cher.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Bernard Girault    
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementaleModifier

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué deux fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[5].

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2016, la commune comptait 1 372 habitants[Note 1], en augmentation de 6,03 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
374359455497532562568630643
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
663706741783758808817784785
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
787728666662663675643645835
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
7907628071 0081 0561 1201 2181 2811 327
2016 - - - - - - - -
1 372--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 


Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,6 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,7 % d'hommes (0 à 14 ans = 18,3 %, 15 à 29 ans = 12,2 %, 30 à 44 ans = 21,3 %, 45 à 59 ans = 20,8 %, plus de 60 ans = 27,4 %) ;
  • 51,3 % de femmes (0 à 14 ans = 18,9 %, 15 à 29 ans = 11,7 %, 30 à 44 ans = 20,5 %, 45 à 59 ans = 19,2 %, plus de 60 ans = 29,7 %).
Pyramide des âges à Faverolles-sur-Cher en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
0,6 
9,8 
75 à 89 ans
10,8 
17,1 
60 à 74 ans
18,3 
20,8 
45 à 59 ans
19,2 
21,3 
30 à 44 ans
20,5 
12,2 
15 à 29 ans
11,7 
18,3 
0 à 14 ans
18,9 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

HéraldiqueModifier

Les armoiries de Faverolles-sur-Cher se blasonnent ainsi :

D'azur à la tige de trois gousses de fèves accostée en chef de deux étoiles et soutenue d'un croissant le tout d'or.

Ce sont les armes de la famille Faverolles, seigneurs du lieu au XVe siècle. Adoptées en 1993.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Jeanine Sodigné-Loustau, « L'accueil des réfugiés civils espagnols de 1936 à 1940. Un exemple : la région Centre », Matériaux pour l'histoire de notre temps. 1996, no 44. p. 43.
  2. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 47.
  3. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 43-44.
  4. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 46.
  5. Site des villes et villages fleuris, consulté le 22 décembre 2016.
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Évolution et structure de la population à Faverolles-sur-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 octobre 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Loir-et-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 octobre 2010)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier