Ouvrir le menu principal

Fatima Gallaire

auteur de théâtre, de romans et de nouvelles

Fatima Gallaire, née Fatima Bourega en 1944 en à El Harrouch, en Algérie, est une dramaturge et auteur de nouvelles franco-algérienne qui écrit en français.

BiographieModifier

Née en 1944 à El Harrouch[1],][2], elle est licenciée en lettres françaises de l'université d'Alger et en cinéma de l'Université de Vincennes[1].

Elle se marie en 1980. Elle écrit plus de vingt pièces, qui sont traduites et jouées dans de nombreuses langues (anglais, italien, allemand, espagnol, ouzbek, etc.), parmi lesquelles Ah ! vous êtes venus là où il y a quelques tombes en 1986, et Les Coépouses en 1991[1]. Dans la pièce Les Richesses de l'hiver, elle s'en prend au patriarcat et à la polygamie. La Beauté de l'icône, paru en 2003, est consacré à la violence politique.

Elle obtient en 1990 le Prix Arletty, le Prix Kateb Yacine et Malek Haddad de la Fondation Nourredine Aba en 1993 et le Prix Amic de l'Académie française en 1994, pour l'ensemble de son œuvre théâtrale.

La création de Princesses, au Théâtre des Amandiers de Nanterre, mise en scène par Jean-Pierre Vincent[3], reçoit le Prix de la meilleure création d'une pièce en langue française du Syndicat de la critique 1990-1991.

Elle est éditée entre autres aux Éditions des Quatre-vents.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Christina Oikonomopoulou, « Gallaire, Fatima (née Bourega) [El-Harrouch 1944] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Le Dictionnaire universel des créatrices, Éditions des femmes, , p. 1676
  2. Jean Déjeux, La littérature féminine de langue française au Maghreb, Karthala, (lire en ligne), p. 226
  3. « Fatima et son double Jean-Pierre Vincent met en scène une oeuvre majeure de l'Algérienne Fatima Gallaire », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier