Fat White Family

groupe de musique
Fat White Family
Description de cette image, également commentée ci-après
Fat White Family en concert en 2016.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Post-punk[1], art rock[2], garage rock[3], rock indépendant[4]
Instruments Guitare, guitare basse, batterie, claviers
Années actives Depuis 2011
Labels Fat Possum Records, Trashmouth, Without Consent
Composition du groupe
Membres Lias Kaci Saoudi
Saul Adamczewski
Nathan Fabian Saoudi
Severin Black
Adam J Harmer
Taishi Nagasaka
Anciens membres Ciaran Hartnett
Jack Everett
Joseph Pancucci-Simpson
Dan Lyons

Fat White Family est un groupe de rock anglais, originaire de Peckham[5]. Le groupe a publié trois albums, Champagne Holocaust en 2013[6], Songs for our Mothers en 2016[7] et Serfs Up! en 2019[8].

BiographieModifier

Le groupe, mené par Lias Kaci Saoudi, qui est né à Southampton[9] et a grandi avec son frère Nathan à Huddersfield[10] ainsi qu'à Dungannon, en Irlande-du-Nord[11], est formé en 2011. Le guitariste Saul Adamczewski est l'ancien chanteur du groupe d'indie pop The Metros, dont faisait aussi partie le bassiste de la Fat White Family, Joseph Pancucci-Simpson.

Ils publient leur premier album, Champagne Holocaust, en 2013, au label britannique Trashmouth Records. Il est publié en 2014 aux États-Unis chez Fat Possum Records. Le groupe publie aussi Fat Whites/Taman Shud, un split EP avec Taman Shud, le 11 décembre 2013 chez Trashmouth[12].

En mars 2014, le groupe a publié son premier single Touch the Leather chez Hate Hate Hate Records[13]. Au début de 2014, le groupe lance une campagne PledgeMusic pour financer leur concert au festival South by Southwest, qui suivra par une tournée américaine[14]. Les pledgers auront leur EP Crippled B-Sides and Inconsequential Rarities. Puis sort le single I am Mark E Smith (en référence à Mark E. Smith de The Fall), le 15 décembre 2014[15].

Leur deuxième album, Songs for Our Mothers, est publié en 2016 par le label Without Consent[16],[17], promu par le clip du single Whitest Boy on the Beach[18]. Le single suivant de la Fat White Family, Breaking Into Aldi est publié le [19].

Le 19 avril 2019, Fat White Family publie un troisième album intitulé Serfs Up!, décrit par le groupe comme un « commentaire sur l'état de la nation » et une « articulation ironique sur ce qu'il se passe »[11].

Autres projetsModifier

En 2015, Adamczewski et Lias Saoudi collaborent avec Adrian Flanagan et Dean Honer du groupe expérimental Eccentronic Research Council sur leur album Johnny Rocket, Narcissist and Music Machine... I'm Your Biggest Fan. Après sa sortie, le partenariat tiré des concepts de l'album prend forme comme groupe sous le nom de The Moonlandingz. Le groupe finit par tourner avec Sean Lennon, Yoko Ono, Phillip Oakey, Randy Jones et la chanteuse de Slow Club, Rebecca Taylor, puis sortent leur premier album, Interplanetary Class Classics en 2017.

En janvier 2017, Adamczewski forme le groupe Insecure Men avec Lennon (guitare), Ben Robans-Hopcraft (basse), Jack Everett (batterie), Jon Catfish de Lorene (claviers) et Alex White (saxophone)[20],[21].

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Singles et EPModifier

  • 2013 : Fat Whites/Taman Shud (EP, Trashmouth Records)
  • 2013 : Crippled B-Sides and Inconsequential Rarities (EP)
  • 2014 : Touch the Leather (single, Hate Hate Hate Records)
  • 2014 : I Am Mark E Smith (single, Without Consent)
  • 2016 : Whitest Boy on the Beach (single, Without Consent)
  • 2016 : Breaking Into Aldi (single, Without Consent)

Notes et référencesModifier

  1. (en) Aneet Nijjar, « The Fat White Family - Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2019).
  2. (en) David Sue, « CityLife Music: Fat White Family interview », Manchester Evening News,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Hardeep Phull, « Lady Gaga spotted rocking out to her new favorite band », New York Post,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Neil Griffiths, « A Splendour Band Were Allegedly Evicted from the Festival by Police », sur theMusic.com.au, (consulté le 13 septembre 2019).
  5. (en) Miranda Sawyer, « Fat White Family: 'I hate that we row because I love him like a brother' », The Guardian, 31 janvier 2016.
  6. (en)Phil Hebblethwaite, « Fat White Family - 'Champagne Holocaust' », NME, 29 novembre 2013.
  7. Hugo Cassavetti, « Fat White Family, une famille décomposée », Télérama, 13 février 2016.
  8. Hugo Cassavetti, Serfs Up!, Fat White Family, Télérama, 16 avril 2019. (lire en ligne)
  9. (en) « England & Wales Births 1837-2006 », search.findmypast.co.uk, (consulté le 16 juin 2016).
  10. (en) « Repertoire Search », Broadcast Music, Inc., (consulté le 16 juin 2016).
  11. a et b Thomas Andrei, « "L'art n'a pas à être dicté par la morale" », Rock&Folk,‎
  12. (en) « Fat White Family* / Taman Shud* - Fat Whites / Taman Shud ».
  13. (en) « The Fat White Family - Touch The Leather ».
  14. (en) (en-GB) NME.COM, « SXSW and US tour Send The Fat White Family to America », sur NME.COM (consulté le 12 septembre 2016).
  15. (en) « The Fat White Family - I Am Mark E Smith ».
  16. (en) Alexis Petridis, « Fat White Family: Songs for Our Mothers review – still testing the boundaries of taste », .
  17. (en) Jaymz Clements, « Fat White Family - Songs For Our Mothers », Rolling Stone Australia, .
  18. (en) « The Fat White Family - Whitest Boy On The Beach »
  19. (en) « The Fat White Family - Breaking Into Aldi ».
  20. (en) (en-US) « Saul Adamczewski from Fat White Family played his first gig with his new 10-piece band last night - Loud And Quiet » (consulté le 28 janvier 2017).
  21. (en) « The Quietus | News | Insecure Men: Live Report » (consulté le 28 janvier 2017).

Lien externeModifier