Fast and Furious

film sorti en 2001
Fast and Furious
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film
Titre québécois Rapides et Dangereux
Titre original The Fast and the Furious
Réalisation Rob Cohen
Scénario Gary Scott Thompson
David Ayer
Erik Bergquist
Acteurs principaux
Sociétés de production Original Film
Ardustry Entertainment
Universal Pictures
Mediastream Film GmbH & Co. Productions KG
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Action
Policier
Thriller
Durée 106 minutes
Sortie 2001

Série Fast and Furious

Série Fast and Furious

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fast and Furious[1] ou Rapides et Dangereux au Québec, (The Fast and the Furious), est un film américano-allemand réalisé par Rob Cohen, sorti en 2001. Il s'agit du premier film de la franchise Fast and Furious.

SynopsisModifier

Dominic Toretto est un ex-prisonnier (de la prison de Lompoc) désormais pilote de courses de rue. Il est entouré d'une bande (qu'il considère comme sa famille) composée de Letty, Vince, Jesse, Leon et de sa sœur Mia Toretto.

Un nouveau veut se joindre à cette bande, Brian Earl Spilner, mais pour des raisons différentes de celles des courses de rues. Brian se nomme en réalité Brian O'Conner et fait partie de la Police de Los Angeles. Génie du volant et de la mécanique, il a été choisi pour enquêter sur des attaques de camions ; les principaux suspects étant des pilotes de rue. Dom Toretto et sa bande sont les premiers à être visés par cette accusation. Brian doit donc infiltrer la bande de Dom mais l'épreuve est difficile. Après une course illégale, la police intervient pour stopper les street racers ; Dom et Brian, qui participaient à la course, prennent la fuite. Dominic est sur le point de se faire arrêter mais Brian parvient à lui sauver la mise.

Brian a désormais une place dans la bande mais l'amitié et l'amour vont fragiliser le policier infiltré. Il tombe amoureux de Mia Toretto, la sœur de Dominic et va vivre une petite histoire avec elle. Il sait que Dom est le fameux coupable de toutes ces attaques mais ne veut pas l'admettre et lance ainsi ses collègues sur de fausses pistes. Le sergent découvre le petit jeu de Brian et lui demande de faire un choix. Lors d'une attaque de camion, la tâche se complique car le chauffeur est armé et Vince est blessé. Brian, aidé par Mia, arrive à temps pour le sauver en appelant un hélicoptère en urgence, avouant qu'il est policier. Mia se range alors du côté de son frère.

Brian affronte Dom devant chez lui juste avant que Jesse se fasse tuer par la bande rivale de Dom, dirigée par Johnny Tran. Dom le poursuit avec Brian. Finalement, Tran se fait tuer par O'Conner. Brian retrouve Dom et font une dernière course mais cela se passe mal, lorsque Dom a un accident (avec la voiture de son père). Sa voiture détruite, Dom n'a plus aucun moyen de fuir. Brian fait son choix et lui laisse la clé de sa propre voiture pour qu'il puisse fuir... Brian perd ainsi sa plaque de policier.

Scène post-générique

Dominic Toretto est en fuite dans l'état de la Basse-Californie au Mexique au volant d'une Chevrolet Chevelle de 1970.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Sources et légendes : version française (VF) sur Voxofilm[10] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[11]

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Le scénario est inspiré d'un article paru dans le magazine Vibe, écrit par Ken Li et intitulé Racer X. Le film s'inspire également des films 260 chrono (1987) de Peter Werner (dont le scénario est très proche) et The Legend of Speed (1999) d'Andrew Lau [12]. Initialement, le film s'intitulait Redline avant que le studio emprunte le titre de The Fast and the Furious, film de John Ireland sorti en 1955, avec lequel il ne partage toutefois que le thème de la course de voitures[13].

Distribution des rôlesModifier

Pour le rôle de Dominic Toretto, le premier choix était Timothy Olyphant avant que Vin Diesel ne soit choisi. Mark Wahlberg, Christian Bale ou encore le rappeur Eminem ont été sollicités pour incarner Brian O'Conner avant que Paul Walker ne soit officiellement choisi. Le réalisateur Rob Cohen venait de le diriger dans son précédent film, The Skulls : Société secrète (2000). Quant au personnage de Mia Toretto, le premier choix était l'actrice Eliza Dushku, qui l'a refusé comme beaucoup d'autres actrices (Natalie Portman, Sarah Michelle Gellar, Kirsten Dunst, Bijou Phillips et Jessica Biel)[14][réf. à confirmer].

Michelle Rodriguez et Jordana Brewster n'avaient pas leur permis de conduire au moment du film et ont dû prendre des cours de conduite[14][réf. à confirmer].

TournageModifier

Le tournage a débuté le et s'est déroulé à El Segundo, Hemet, Long Beach, Los Angeles, Malibu, Pasadena, San Bernardino et Westminster.

Bande originaleModifier

The Fast and the Furious
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Genre rap
Label The Inc. / Uptown / Universal

Bandes originales de Fast and Furious

The Fast and the Furious - Original Motion Picture Soundtrack
No TitreInterprètes Durée
1. Good Life (Remix) (Feat. Ja Rule, Vita & Cadillac Tah)Faith Evans
2. POV City AnthemCadillac Tah
3. When a Man Does WrongAshanti
4. Race Against Time II (Feat. Ja Rule)Tank
5. Furious (Feat. Vita & O1)Ja Rule
6. Take My Time TonightR. Kelly
7. Suicide (Feat. I.G.)Scarface
8. The PrayerBlack Child
9. Tudunn Tudunn Tudunn (Make U Jump) (Feat. Noreaga)Funkmaster Flex
10. Hustlin' (Feat. Armageddon)Fat Joe
11. FreestyleBoo & Gotti
12. Rollin' (Urban Assault Vehicle) (Feat. DMX, Redman & Method Man)Limp Bizkit
13. Life Ain't a GameJa Rule
14. Cali Diseaz (Feat. Nate Dogg)Shade Sheist
15. Didn't IPetey Pablo
16. Put It On Me (Remix) (Feat. Vita & Lil' Mo)Ja Rule
17. Justify My Love (Feat. Ashanti)Vita

More Fast and FuriousModifier

More Fast and Furious
Music from and Inspired by the Motion Picture The Fast and the Furious

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 51:08
Genre Metal alternatif, Nu metal, Post-grunge, Electronica
Label Island Records

Bandes originales de Fast and Furious

No TitreInterprètes Durée
1. SuperstarSaliva 4:09
2. FaithlessInjected 3:22
3. Crawling in the DarkHoobastank 2:56
4. Dominic's StoryBT 1:44
5. This LifePrimer 55 3:28
6. Crashing Around YouMachine Head 3:15
7. Idi BanashapanRoni Size/Reprazent 4:15
8. Lock It DownDigital Assassins 3:50
9. Race WarsBT 3:18
10. Click Click BoomSaliva 4:13
11. ShelterGreenwheel 3:37
12. Watch Your BackBenny Cassette 3:03
13. Polkas PalabrasMolotov 3:21
14. The Fast and The Furious ThemeBT 6:37

Chansons non incluses dans les bandes originalesModifier

  • Bring it On (Limp Bizkit) - dans le teaser
  • My Way (Limp Bizkit) - dans la bande-annonce
  • Evil Ways (Santana) - dans la fête-barbecue chez les Toretto
  • Debonaire (Dope) - utilisée dans la scène où l'équipe de Toretto travaille sur la Supra tandis que la maison de Johnny Tran est perquisitionnée par le FBI.
  • Deep Enough (Remix) (Live) - intro de Brian au début du film
  • Area Codes (Ludacris) - première apparition de la Supra
  • Fourth Floor Score (Brian Tyler) - première apparition de Brian.
  • Nocturnal Transmission (BT) - activités nocturnes
  • Nurega (Organic Audio) - jouée à la maison de Dom après la course de rue
  • Mercedes Benz (Shawnna) - arrivée des voitures à la course
  • Atrevido (Orishas) - jouée quand Brian et Mia dinent au restaurant cubain.

AccueilModifier

CritiquesModifier

Sur le site Rotten Tomatoes, le film a obtenu une note de 53 % d'après les avis de 147 critiques et un score moyen de 5,410. Le consensus critique se lit comme suit: "Élégant et brillant à la surface, Fast and Furious rappelle ces films d’exploitation adolescente des années 1950", indiquant "avis mitigés ou moyens". Sur Metacritic, le film a un score de 58100 basé sur les avis de 29 critiques, indiquant des "avis mitigés ou moyens". Les spectateurs interrogés par CinemaScore ont attribué au film une note de B +, sur une échelle de A à F. L'accueil en France est plus modéré, le site AlloCiné lui attribue une moyenne de 2.95.

Box-officeModifier

Le film a connu un grand succès, ce qui a conduit a plusieurs suites.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
144 533 925 $[3] [15] 19[15]
  France 1 070 360 entrées[16]
  Total hors États-Unis 62 767 742 $[3] - -
  Total mondial 207 301 667 $[3] - -

DistinctionsModifier

Entre 2001 et 2017, Fast and Furious a été nommés de nombreuses fois dans diverses catégories de plusieurs évènements et a remporté 11 récompenses[17],[18].

RécompensesModifier

Nominations et sélectionsModifier

Autour du filmModifier

Véhicules utilisésModifier

Véhicules principaux
Véhicules + couleurs Conduit par Puissance Scène Anecdote Image
Honda Civic Coupé ESi 5e génération - 1995[19]
Noir (avec néons vert sous châssis)
Dominic Toretto 125 ch Scènes des attaques de camion (x2) A reçu une cartouche de fusil à pompe dans le moteur et une autre dans la roue avant gauche au moment de l'attaque du camion à la fin du film.  
Leon
Leticia Ortiz Détruite à la suite de tonneaux à la fin du film.
Mitsubishi Eclipse GS 2e génération - 1995[20]
Vert (avec néons vert et vinyle bleu)
Brian O'Conner 210 ch 1re course de rue. Mitraillée par les hommes de Johnny Tran et explosée par les 2 bonbonnes de N2O.  
Toyota Supra RZ Mark 4 - 1994[21]
Orange (avec vinyle)
Brian O'Conner 330 ch 1er test routier ; Race Wars ; Dernière scène des attaques de camion. Récupérée brûlée au début, Dominic et son équipe finissent par la retaper.  
Dodge Charger R/T (B-body) 2e génération - 1970
Noir
Dominic Toretto 395 ch Course face à Brian O'Connor à la fin du film. Détruite à la fin du film lors de la course face à Brian O'Connor, à la suite d'un choc avec un camion.  
Mazda RX-7 3e génération - 1993[22]
Rouge (avec néon rouge avec vinyle gris)
Dominic Toretto 255 ch 1re course de rue. ; Race Wars.
Nissan 240SX S14 - 1997[23]
Poupre (avec vinyle or)
Leticia Ortiz 200 ch Épicerie Torreto's ; 1re course de rue. ; Race Wars.
Volkswagen Jetta VR6 Vento - 1995[24]
Blanche (avec vinyle bleu)
Jesse 174 ch Épicerie Torreto's ; Première course de rue ; Race Wars. Perd la course contre Johnny Tran au Race Wars et se fait mitrailler par ses hommes à la fin du film.
Nissan Maxima A32 4e génération - 1995[25]
Bleu (avec vinyle rouge)
Vince 190 ch Épicerie Torreto's ; Première course de rue. Cartographie d'injection déréglée au début du film.
Nissan Skyline GT-R R33 - 1995[26]
Jaune (avec vinyle gris et rouge)
Leon 305 ch Épicerie Torreto's ; Première course de rue.
Véhicules secondaires
Véhicules + couleurs Conduit par Puissance Scène Anecdote Image
Voitures
Ford F Lightning SVT 10e génération - 1999[27]
Rouge
Brian O'Conner 360 ch Épicerie Torreto's.
Acura Integra GS-R 2e génération - 1993[28]
Bleu turquoise (avec vinyle gris)
Mia Toretto 160 ch Scène du restaurant Tcha Tcha Tcha.
Honda S2000 - 1999[29]
Noir (avec vinyle rouge-bordeaux)
Johnny Tran 240 ch Race Wars. Gagne le run contre la Jetta de Jesse.
Acura Integra GS-R 3e génération - 1996[30]
Rouge (avec vinyle jaune)
Edwin 170 ch 1re course de rue.
Honda Civic EG 5e génération - 1992[31]
Marron/Jaune
Hector 160 ch 1re course de rue.
Honda Civic Coupé EX 5e génération - 1993[32]
Blanche (avec vinyle bleu et or)
1re course de rue.
Ferrari F355 Spider - 1999[33]
Noir
Neal Moritz
(producteur du film)
380 ch 1er test routier A perdu la course contre la Toyota Supra de Brian.
La Ferrari appartient à Neal Moritz.
Chevrolet Chevelle SS - 1970[34]
Rouge avec 2 bandes noires
Dominic Toretto 456 ch Après le générique Elle est visible dans Fast and Furious 4.
Deux roues
Honda CBR 900.RR Fireblade - 1997
Rouge
Johnny Tran 124 ch Après la première course de rue.
Yamaha YZF R1 - 1998
Bleu
Lance Nguyen 150 ch Après la première course de rue.
Kawasaki KLR 650 - 2001
Noir
Johnny Tran 42 ch Fin du film, à la mort de Jesse.
Honda CR 125 - 1996
Rouge
Lance Nguyen 42 ch Fin du film, à la mort de Jesse. Abîmée par Dominic Toretto avec sa Dodge Charger.
Poids-lourds
Freightliner FLA 104 -
Beige
Chauffeur routier 475 ch Première attaque de camion, début du film. Pare-brise passager détruit.
Peterbilt 359 - 1987
Bleu ciel
Chauffeur routier 350 ch Troisième attaque de camion, fin du film. Pare-brise passager détruit et reçoit des coups de chevrotine par son conducteur.
Freightliner FLD 120 - 1991
Vert
Chauffeur routier 425 ch Camion percuté par la Charger à la fin du film.

InfluenceModifier

L'Opération Fast and Furious, menée par l'ATF américain et visant à infiltrer le trafic d'armes, est nommée d'après le film.

Le clip du groupe Scooter, Ramp! (The Logical Song), est inspiré du film.

Jeux vidéoModifier

Le succès du film favorise également la production de produits dérivés tels que des jeux vidéo[35].

  • En 2001, apparaît le premier jeu d'arcade Fast and Furious pour les consoles Playstation 2 et Playstation portable.
  • En 2003, Electronic Arts publie le premier de deux volets de la série Need For Speed intitulé Underground. Le deuxième volet est publié une année plus tard.
  • En 2006, le jeu Fast and Furious sort sur les plateformes de jeux en ligne.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour la violence, le contenu sexuel et le langage. »
  2. Taurus - Prix mondiaux des cascades 2002 - Prix Taureau de la Meilleure conduite : « Détournement de camion (pendant la journée). Une voiture de sport noire roule devant le semi-camion, puis fait une embardée en dessous à grande vitesse. Il sort de l'autre côté, est heurté par le semi, heurte une rampe de tuyau et atterrit dans le désert. »
  3. Taurus - Prix mondiaux des cascades 2002 - Prix Taureau de la Meilleure cascade automobile : « Le cascadeur passe de la voiture de sport au côté du semi-camion pour sauver le deuxième cascadeur attaché au camion. Jumper délie le deuxième interprète et ils sautent tous les deux dans la voiture de sport toujours en mouvement. »
  4. Taurus - Prix mondiaux des cascades 2002 - Prix Taureau de la Meilleure doubleuse-cascadeuse : « Détournement de camion (pendant la journée). Une voiture de sport noire roule devant le semi-camion, puis fait une embardée en dessous à grande vitesse. Il sort de l'autre côté, est heurté par le semi, heurte une rampe de tuyau et atterrit dans le désert. »
  5. Taurus - Prix mondiaux des cascades 2002 - Meilleure cascade automobile : « La poursuite en moto entre deux voitures et deux motos est le segment où la moto est poussée hors de la falaise par l'une des voitures. Cascadeur tombe sur le guidon de la moto et est jeté par-dessus la falaise. »
  6. Taurus - Prix mondiaux des cascades 2002 - Meilleure cascade automobile : « Le cascadeur monte de la voiture à la grille de la semi, puis se balance de l'avant de la semi vers le côté de la semi. »

RéférencesModifier

  1. Certaines affiches utilisent la graphie Fast & Furious.
  2. (en) « Fast and Furious - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le 2 avril 2021).
  3. a b c et d (en) « Budget du film The Fast and the Furious », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  4. (en) « Fast and Furious - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le 2 avril 2021).
  5. (en) « Fast and Furious - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le 2 avril 2021).
  6. « Rapides et dangereux - Dates de sortie’’ », sur cinoche.com (consulté le ).
  7. « The Fast and the Furious - Dates de sortie », sur cineman.ch (consulté le ).
  8. (en) « Fast and Furious - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le 3 mars 2021).
  9. « Visa et Classification - Fiche œuvre Fast and Furious », sur CNC (consulté le ).
  10. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 20 janvier 2013.
  11. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 19 janvier 2015.
  12. Eklecty-City, « Redline : Le titre original de Fast and Furious », sur Eklecty-City, (consulté le )
  13. « Fast and Furious : La Success Story de la saga vrombissante » (consulté le )
  14. a et b (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  15. a et b (en) « The Fast and the Furious - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le )
  16. « Fast and Furious », sur JP box-office.com (consulté le )
  17. (en) « Fast and Furious - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le 2 avril 2021).
  18. a et b « Palmares du film Fast and Furious », sur Allociné (consulté le ).
  19. « Honda Civic Coupé in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  20. « Mitsubishi Eclipse in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  21. « Toyota Supra in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  22. « Mazda RX-7 in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  23. « Nissan 240SX in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  24. « Volkswagen Jetta in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  25. « Nissan Maxima in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  26. « Nissan Skyline GT-R in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  27. « Ford F-150 SVT Lightning in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  28. « Acura Integra in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  29. « Honda S2000 in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  30. « Acura Integra in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  31. « Honda Civic in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  32. « Honda Civic Coupé in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  33. « Ferrari F355 Spider in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  34. « Chevrolet Chevelle in "The Fast and the Furious" », sur IMCDb.org (consulté le )
  35. Fast and Furious (série de films)

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier