Ouvrir le menu principal

Le fascisme clérical (cléro-fascisme, clérico-fascisme) est un terme apparu dans les années 1920, pour désigner les relations entre le fascisme italien et l'Église[1].

Il désigne une idéologie mêlant la doctrine économique et politique du fascisme à la théologie ou aux traditions religieuses. Plusieurs organisations et mouvements ont été qualifiés de « fascistes-cléricaux », notamment des associations religieuses apportant leur soutien au fascisme, mais également des régimes fascistes faisant jouer un rôle important au clergé (Getúlio Vargas, António de Oliveira Salazar...).

Sommaire

DescriptionModifier

Au début des années 1980, le terme d'« intégralisme » a parfois été utilisé comme synonyme de « fascisme clérical » par des universitaires comme Hugh Trevor-Roper, dans le cadre d'une construction d'une typologie du fascisme, faisant la distinction entre le fascisme clérical et des types de fascismes laïcs comme le nazisme ou le hungarisme[2].

Groupes fascistes clericauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Reflections on Fascism and Religion
  2. H. R. Trevor-Roper, « The Phenomenon of Fascism », Fascism in Europe (Londres, Methuen, 1981) de S. Woolf (ed.), particulièrement la p. 26. Évoqué par Roger Eatwell, Reflections on Fascism and Religion

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Leon Volovici, Nationalist Ideology and Antisemitism: The Case of Romanian Intellectuals in the 1930s (Oxford: Pergamon Press, 1991). (ISBN 0-08-041024-3)
  • Nicholas M. Nagy–Talavera, The Green Shirts and the Others: A History of Fascism in Hungary and Romania (Iaşi and Oxford: The Center for Romanian Studies, 2001). (ISBN 973-9432-11-5)
  • Walid Phares, Lebanese Christian Nationalism: The Rise and Fall of an Ethnic Resistance (Boulder, Colo.: L. Rienner, 1995). (ISBN 1-55587-535-1)
  • Ainslie T. Embree, ‘The Function of the Rashtriya Swayamsevak Sangh: To Define the Hindu Nation’, in Accounting for Fundamentalisms, The Fundamentalism Project 4, ed. Martin E. Marty and R. Scott Appleby (Chicago: The University of Chicago Press, 1994), p. 617–652. (ISBN 0-226-50885-4)
  • Walter K. Andersen. ‘Bharatiya Janata Party: Searching for the Hindu Nationalist Face’, In The New Politics of the Right: Neo–Populist Parties and Movements in Established Democracies, ed. Hans–Georg Betz and Stefan Immerfall (New York: St. Martin’s Press, 1998), p. 219–232. (ISBN 0-312-21134-1 et 0-312-21338-7)

Conduite du VaticanModifier