Liste de familles éteintes de la noblesse belge

page de liste de Wikimedia

Cette liste non exhaustive de familles éteintes de la noblesse belge prend en compte uniquement des familles éteintes (en Belgique) ayant fait partie officiellement de la noblesse belge, c'est-à-dire des familles ayant été anoblies par le roi des Belges ou ayant obtenu reconnaissance de noblesse en Belgique depuis 1830 ou, précédemment, des familles ayant été reconnues dans leur noblesse ou ayant été anoblies par le Roi Guillaume Ier d'Orange-Nassau lorsque la Belgique actuelle faisait partie du Royaume uni des Pays-Bas (1815-1830).

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

AModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Aa de Randerode (van der)[1],[2] Écuyer 1888  
Affaytadi de Ghistelles (d')[1],[2] Comte
  • Innsbruck, 23 mai 1563, empereur Ferdinand Ier du Saint-Empire:
    Élévation de la seigneurie de Hilst en principauté du Saint-Empire, concession du titre de prince du Saint-Empire en faveur de Johannes-Franciscus d’Affaytadi, baron de Ghistelles.
  • Vienne, 08 janvier 1564, empereur Ferdinand Ier du Saint-Empire:
    Concession du titre (héréditaire) de comte du Saint-Empire et du titre de comte de Soresino (par primogéniture masculine) à ses frères, Cosimo d’Affaytadi et Caesar d’Affaytadi.
  • Madrid, 21 janvier 1676, roi Charles II d'Espagne:
    Élévation de la baronnie de Ghistelles en comté, concession du titre (par primogéniture masculine) de comte de Ghistelles en faveur de Jean-François d’Affaytadi, seigneur de Hilst.
  • Bruxelles, 05 mai 1827, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de comte en faveur de Auguste-Augustin d’Affaytadi.
1831  
Aldin (d')[2] Comte 1873  
Alegambe d'Auweghem (d')[2],[3] Comte
Baron
  • Tournai, 09 février 1600, archiduc Albert d'Autriche:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de Louis d’Alegambe, seigneur de Basenghien.
  • Prague, 12 avril 1628, empereur Ferdinand II du Saint-Empire:
    Concession de noblesse du Saint-Empire en faveur de Ferdinand d’Alegambe.
  • Madrid, 14 mai 1641, roi Philippe IV d'Espagne:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de Charles d’Alegambe, seigneur de Basenghien.
  • Vienne, 26 juillet 1755, impératrice Marie-Thérèse d'Autriche:
    Élévation de la seigneurie de Auweghem en baronnie avec concession du titre (par primogéniture masculine) du titre de baron en faveur de Charles d’Alegambe.
  • Vienne, 19 décembre 1764, impératrice Marie-Thérèse d'Autriche:
    Concession du titre (par primogéniture masculine) de comte en faveur de Charles-Guillaume d'Alegambe, baron de Auweghem.
  • La Haye, 14 avril 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (par primogéniture masculine) de comte d’Alegambe en faveur de Charles-François d'Alegambe avec le titre (héréditaire) de baron de Auweghem.
1869  
Alves Guerra de Sant'Anna (d')[2] Baron
  • Lisbonne, 21 mai 1861, roi Louis Ier du Portugal:
    Concession de noblesse avec le titre (personnel) de chevalier en faveur de Manuel Alves Guerra.
  • Lisbonne, 16 juin 1863, Louis Ier du Portugal:
    Concession du titre (personnel) de baron de Sant Anna en faveur de Manuel Alves Guerra.
  • Lisbonne, 14 février 1870, roi Louis Ier du Portugal:
    Concession du titre (personnel) de baron de Sant Anna en faveur de Manuel Alves Guerra, neveux du précédent.
  • Bruxelles, 30 mai 1893, roi Léopold II de Belgique:
    Reconnaissance de noblesse avec le titre (par primogéniture masculine) de baron en faveur de Emmanuel-Ferdinand Alves Guerra de Sant Anna.
1946[4] -
Ancion de Ville (d')[2] Chevalier 1861  
Andelot (d')[2] Comte
Écuyer
  • La Haye, 05 mars 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Concession de noblesse et concession du titre (par primogéniture masculine) en faveur de Ferdinand-Charles d'Andelot.
1873  
Ardembourg de Gibiecq (d')[2] Écuyer 1956  
Arents de Beerteghem (d')[2] Écuyer 1958  
Argenteau d'Ochain (d') Comte 1879  
Arnoult de Soleuvre (d')[2] Baron
  • Bruxelles, 27 octobre 1669, duc Iñigi de Frías:
    Reconnaissance de noblesse en faveur de Jean d'Arnould, seigneur de Schengen.
  • Vienne, 26 décembre 1716, empereur Charles VI du Saint-Empire:
    Élévation de la seigneurie de Soleuvre au rang de baronnie avec le titre (par primogéniture masculine) de baron en faveur de Charles-Guillaume d'Arnoult, seigneur de Schengen.
  • Vienne, 26 décembre 1716, empereur Charles VI du Saint-Empire:
    Élévation de la seigneurie de Maisenbourg au rang de baronnie avec le titre (par primogéniture masculine) de baron en faveur de Christophe d'Arnoult, seigneur de Keill.
  • La Haye, 05 mars 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de baron en faveur de Pierre-Georges d'arnault de Soleuvre.
  • La Haye, 05 mars 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de baron en faveur de Paul-Antoine d'arnault de Soleuvre.
  • La Haye, 05 mars 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de baron en faveur de Antoine-Gabriel d'Arnoult de Soleuvre[5].
1882  
Asten (van)
Asten-Guyot (van)[2]
Écuyer 1874  
Astier (d')[2] Comte 1881  
Auxy (d’)
Auxy de Neufvilles (d’)
Auxy de Fouleng (d’)
Auxy de Launois (d')[2]
Marquis[4]
Comte
1985  
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

BModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Baesen[2] Écuyer 1877  
Bagenrieux (de)[2] Baron
Écuyer
1953[4]  
Baillet Latour (de)[4] Comte Concession de noblesse en 1674 par la Régente Marie-Anne. Concession du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) en 1719 par l'Empereur Charles VI. Concession du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) en lien avec la Seigneurie luxembourgeoise de La Tour en 1744 par l'impératrice Marie-Thérèse. Concession du titre de Comte en 1752 à nouveau par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nominations dans les Ordres équestres du Brabant et d'Anvers en 1816 et 1817 et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de Comte transmissible par ordre de primogéniture uniquement pour Charles-Jean-Népomucène-Joseph de Baillet, les autres récipiendaires du titre comtal ne pouvant transmettre leur titre. Reconnaissance du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) en 1824, 1826 et 1827 par le roi Guillaume Ier. Extension du titre de Comte à tous les descendants porteurs du nom en 1846 par le roi Leopold Ier. Autorisation de l'adjonction du nom "Latour" par Arrêté royal en 1891[5]. 1998  
Ball[2],[4] Ecuyer Admission dans la noblesse du Royaume en 1924[5]. 1981 -
Baltia[2] Baron Concession de noblesse avec le titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) en 1921 par le roi Albert Ier[5]. 1938  
Barnaba[2] Chevalier Concession du titre de Chevalier du Saint-Empire transmissible à tous les descendants mâles en 1714. Admission dans la noblesse du Royaume en 1824[5].  
Bartholeyns[2] Ecuyer Concession de noblesse en 1857[5]. -
Baudequin de Peuthy[2] Baron
Ecuyer
Concession de noblesse en 1589 par le roi Philippe II. Concessions des titres personnels de Chevalier en 1623, 1624 et 1661 par le roi Philippe IV. Concession du titre de Baron transmissible par ordre de primogéniture en 1766 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nomination dans l'Ordre équestre du Brabant et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en 1816[5]. 1864  
Baudier[2] Ecuyer Concession de noblesse en 1749. Reconnaissance de noblesse en 1822[5]. 1915  
Bauer (de)[2] Chevalier Concession de noblesse avec le titre de Chevalier (transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom) en 1879 par l'Empereur d'Autriche François-Joseph. Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de Chevalier (transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom) en 1885 par le roi Leopold II[5]. -
Baut de Rasmon[2] Baron
Ecuyer
Concession de noblesse en 1758. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre Orientale avec inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en 1816[5]. 1859  
Bauwens[2] Chevalier
Ecuyer
Concession de noblesse avec titre de Chevalier transmissible par ordre de primogéniture en 1843. Concession du titre de Chevalier transmissible par ordre de primogéniture en 1866[5]. Armes : d'or, à trois glands tigés et feuillés de sinople. 1910 -
Bauwens[2] Ecuyer Concession de noblesse en 1924[5]. Armes : d'azur à la fasce vivrée d'argent, accompagnée en chef d'une roue à six rayons d'or entre deux quenouilles du même et posées alternativement en bande et en barre, et en pointe d'une fleur de cotonnier d'argent, tigée et feuillée de sinople. 1938 -
Bay (de)[2] Ecuyer Concession de noblesse en 1784. Reconnaissance de noblesse en 1897[5]. 1931  
Bayet[2] Chevalier Concession de noblesse avec le titre de Chevalier (transmissible à la primogéniture mâle) en 1901 par le roi Leopold II[5]. -
Beaulieu[2] Baron
Chevalier
Concession de noblesse avec le titre de Chevalier transmissible par ordre de primogéniture en 1851. Concession du titre de Baron transmissible par ordre de primogéniture en 1857[5]. 1872  
Beeckman (de)[2] Baron Reconnaissance de noblesse en 1637 par l'Empereur Ferdinand III. Concession du titre de Chevalier du Saint-Empire pour tous les porteurs du nom (branche aînée de Vieusart et branche cadette de Schoore) en 1714 par l'Empereur Charles VI. Concession du titre de Baron transmissible par ordre de primogéniture en 1774 pour la branche aînée de Vieusart par l'Impératrice Marie-Thérèse. Concession du titre de Baron transmissible par ordre de primogéniture en 1789 pour la branche cadette de Schoore par l'Empereur Joseph II. Nomination dans l'Ordre équestre du Brabant avec inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en 1816 par le roi Guillaume Ier pour la branche de Liebertsart issue de la branche aînée. Reconnaissance de noblesse avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en 1822 par le roi Guillaume Ier pour la branche aînée de Vieusart. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture et modification d'armoiries en 1842 par le roi Leopold II pour la branche aînée[5]. 1963  
Behr[2] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de Baron transmissible à tous les descendants porteurs du nom en 1874, 1876 et 1877 par le roi Leopold II[5]. 1950  
Beke de Cringen (van der)[2] Ecuyer Anoblis en 1641 par le roi Philippe IV. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre Occidentale en 1816 par le roi Guillaume Ier. Reconnaissance de noblesse en 1822 par le roi Guillaume Ier[5]. 1871  
Belpaire Woeste[N 2] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire à Charles-Alfred-Jean-Marie-Ghislain Belpaire Woeste en 1921 par le roi Albert Ier[5]. 1940 -
Bemmel (van)[2] Baron Concession du titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) à Messire Pierre-Joseph de Bemmel par l'Empereur François II en 1792. Reconnaissance de noblesse avec le titre de Baron transmissible à tous les descendants porteurs du nom par le roi Guillaume Ier en 1823[5]. 1926  
Berghe (van den)[2] Ecuyer Reconnaissance de noblesse en 1858 et 1861 par le roi Leopold Ier[N 3]. 1894  
Berghe de Binckum (van den)[2] Chevalier Concession du titre de Chevalier du Saint-Empire par l'Empereur Charles VI en 1715. Reconnaissance de noblesse avec le titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom par le roi Guillaume Ier en 1822[5]. 1889  
Berghe de Limminghe (van den) Comte
  • Madrid, 17 janvier 1678, roi Charles II d'Espagne:
    Concession d'armoiries de la ville de Utterlimminghe en faveur de Lamoral van den Berghe.
  • Madrid, 07 juillet 1964, roi Charles II d'Espagne:
    Concession du titre (par primogéniture masculine) de comte en faveur de Charles van den Berghe de Limminghe.
  • Vienne, 06 décembre 1761, impératrice Marie-Thérèse d'Autriche:
    Concession du titre (par primogéniture masculine) de comte en faveur de Guillaume-François van den Berghe de Limminghe.
  • Vienne, 01 septembre 1775, impératrice Marie-Thérèse d'Autriche:
    Élévation de la seigneurie de Limelette au rang de baronnie avec concession du titre (par primogéniture masculine) de baron en faveur de Philippe-Joseph van den Berghe de Limminghe.
  • La Haye, 13 mars 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (par primogéniture masculine) de comte en faveur de Eugène-François van den Berghe de Limminghe.
1891  
Bériot (de)[2] Ecuyer Reconnaissance de noblesse pour Charles-Auguste de Bériot par le roi Leopold Ier en 1855[5]. 1922  
Berlaere (de)[2] Chevalier Concession du titre de Chevalier du Saint-Empire et de la particule nobiliaire par l'Empereur Charles VI en 1717. Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de Chevalier transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom par le roi Guillaume Ier en 1822[5]. 1889  
Berlaymont (de)[6] Comte Elevation de la Seigneurie hennuyère de Berlaymont au rang de comté avec autorisation du port dudit titre pour Charles de Berlaymont en 1574 par le roi Philippe II. Concession du titre de Comte de Berlaymont, de Bormenville et de la Chapelle transmissible à tous les descendants porteurs du nom en 1721 par l'Empereur Charles VI.

Reconnaissance de noblesse et membre de l'Ordre équestre de Namur et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de comte transmissible à tous les descendants, par le Roi Guillaume Ier, en 1816.

2010[N 4]  
Bernier d'Hongerswal[2] Ecuyer Admission dans la noblesse du Royaume en 1825[5]. 1850  
Biberstein-Rogalla-Zawadski[7] Baron Nomination dans l'Ordre équestre du Limbourg et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de baron transmissible à tous les descendants porteurs du nom en 1816 par le roi Guillaume Ier. Concession d'armoiries en 1846 par le roi des Pays-Bas Guillaume II. Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de Baron pour tous les descendants porteurs du nom en 1884 par le roi Leopold II[5]. 1935  
Blanckart (de)[7] Baron Nomination dans l'Ordre équestre du Limbourg et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de baron pour tous en 1816[5]. 1968  
Blavier de la Rocq (le)[7] Baron Concession du titre de baron (transmissible par ordre de primogéniture) en 1791 par l'Empereur Léopold II. Nomination dans l'Ordre équestre de Liège et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de Baron transmissible à tous les descendants porteurs du nom en 1816[5]. 1830  
Blochausen (de)[7] Baron
Ecuyer
Concession de noblesse en 1710 par l'Empereur Joseph Ier. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) en 1827 par le roi Guillaume Ier[5]. 1915  
Blois d'Arondeau (de)[7] Vicomte Elevation de la Seigneurie hennuyère d'Arondeau au rang de vicomté avec autorisation du port dudit titre pour Antoine de Blois, Seigneur de Beauregard, etc. en 1675 par le roi Louis XIV. Reconnaissance de noblesse avec le titre de Vicomte (transmissible par ordre de primogéniture) en 1823 par le roi Guillaume Ier[5]. 1964  
Blondel de Beauregard de Viane (de)[8] Baron Concession de la chevalerie personnelle par l'Empereur Charles Quint en 1554. Concession du titre de baron par le Roi Philippe II d'Espagne en 1585. Concession du titre de chevalier par l'Archiduc Albert en 1614.

Reconnaissance de noblesse et membre du Corps Equestre de Flandre Orientale par le Roi Guillaume Ier en 1816. Concession du titre de baron pour tous les descendants par le Roi Guillaume Ier en 1819.

2009  
Blondel de Schiers (de)[7]
Blondel de Colroy (de)[7]
Ecuyer Concession de noblesse pour Charles-Emmanuel-Alexandre-Marie Blondel, Petrus- Benedictus Blondel de Schiers et Deskin et Philip-Joseph-Emmanuel Blondel de Colroy en 1827 par le roi Guillaume Ier[5].  
Bois dit van den Bossche (du)[7] Baron
Ecuyer
Rehabilitation dans la noblesse pour Marie-Claire Jacobs, veuve d'Antoine du Bois dit van den Bossche, et ses enfants en 1704 par le roi Philippe V. Confirmation de l'élévation de la Seigneurie flamande d'Herdersem (Alost) au rang de Baronnie avec autorisation du port dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture) pour Messire Pierre-Livin-Louis du Bois dit van den Bossche, en 1792 par l'Empereur Léopold II. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre Orientale et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en 1816[5]. 1901  
Boniver (de)[7] Chevalier Concession du titre de Chevalier du Saint-Empire (transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom) en 1761 par Franz-Anton, Comte souverain de Zeil. Concession de noblesse en 1762 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Reconnaissance de noblesse en 1868 par le roi Leopold II[5]. 1922  
Borluut[7] Ecuyer Concession des titres (personnels) de Chevaliers en 1636 pour Messire Jacques Borluut, Seigneur de Schoonberghe, et en 1640 pour Messire Jean Borluut, Seigneur d'Assenburg par le roi Philippe IV. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre Orientale en 1816. Reconnaissance de noblesse en 1822 par le roi Guillaume Ier[5]. 1946  
Bossart (de)[7] Ecuyer Concession de noblesse avec particule nobiliaire en 1746 par l'Empereur François Ier. Reconnaissance de noblesse en 1888 par le roi Leopold II[5]. -
Bossche (van den)[7],[9],[10] Baron Concession de noblesse avec le titre de Baron (transmissible à tous les descendants porteurs du nom) pour Marie-Joseph-Pierre-Gustave-Louis van den Bossche en 1871 par le roi Leopold II[5]. 1907 -
Bounam de Ryckholt (de)[7] Baron Concession de noblesse en 1653 par l'empereur Ferdinand III, concession du titre de chevalier du Saint-Empire en 1691 par l'empereur Léopold Ier.
Reconnaissance de noblesse avec le titre de baron pour tous en 1822, membre du corps équestre du Limbourg, mention sur la première liste officielle des nobles[5].
1926  
Bounder de Melsbroeck[7] Ecuyer Anoblis en 1820 par le roi Guillaume Ier. Autorisation par Arrêté royal d'accoler le nom de Melsbroeck en 1897. Concession du titre (personnel) de Baron à Messire Théodore-Eugène-Marie Bounder de Melsbroeck en 1897 par le roi Leopold II[5]. 1927  
Bourcier de Montureux (de)[7] Comte Concession de noblesse en 1572 par le duc de Lorraine Charles III. Concession du titre de Baron pour tous en 1713 par le duc de Lorraine Léopold Ier. Concession du titre de Comte pour tous en 1736 par l'Empereur François Ier (à l'époque encore Duc de Lorraine). Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de Comte pour tous en 1880 par le roi Leopold II[5]. 1907  
Bourgain[11] Ecuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Jean Bourgain par le Roi Philippe en 2016. 2018 -
Boutier de Catus (de)[7] Baron Chevalier de l'Empire en 1809 par l'empereur Napoléon Ier[12].
Baron par patentes du roi de France Louis XVIII[13] en 1819. Reconnaissance de noblesse et du titre de baron en 1855 à Théodore[14].
-
Brouckère (de)[7] Chevalier Concession du titre de chevalier transmissible par descendance masculine par le roi Guillaume Ier en 1817[5]. 1914  
Brugmann de Walzin[15] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Albert Ier en 1912 2006 -

CModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Caïmo Ecuyer Nomination de Charles-Thomas-Joseph Caïmo en tant que Conseiller près le Grand conseil des Pays-Bas à Malines, la fonction conférait à son titulaire la noblesse héréditaire pour autant que besoin; nomination faite en 1741 par l'Archiduchesse Marie-Élisabeth Gouvernante des Pays-Bas autrichiens. Reconnaissance de noblesse en 1867 et 1871 par le roi Leopold II[5]. 1936  
Calf de Noidans[16] Ecuyer Admission dans la noblesse du Royaume et désignation comme membre du corps équestre avec le titre personnel de comte par le Roi Guillaume Ier en 1816. Mention sur la première liste officielle des nobles. 2018 -
Camberlyn d'Amougies[17] Chevalier

Ecuyer

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du corps équestre de Flandre Orientale. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume Ier en 1818.

2011 -
Candele (le)
Candele de Ghyseghem (le)
Baron
Ecuyer
Concession du titre personnel de Chevalier pour Messire Maximilien le Candele, Seigneur de Herbamez, en 1555 par l'Infant Philippe, futur roi Philippe II, prince souverain des Pays-Bas à l'abdication de son père Charles Quint en 1555. Reconnaissance de noblesse avec augmentation d'armoiries pour Jeanne-Isabelle Goos, veuve de Messire Robert le Candele, ainsi que pour leurs enfants, en 1743 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Orientale pour Messire Charles-Pierre-Joseph le Candele de Ghyseghem, avec le titre de Baron, en 1816 par le roi Guillaume Ier. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) pour Messire André-François le Candele en 1857 par le roi Leopold Ier[5]. 1880  
Capiaumont Ecuyer Concession du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) pour Alexis-Adolphe Capiaumont en 1869 par le Pape Pie IX. Concession de noblesse en 1871 par le roi Leopold II[5]. 1937  
Carnin de Staden (de)
Carnin de Vinderhoute (de)
Comte
Ecuyer
Concession du titre personnel de Chevalier pour Messire Jean de Carnin, Seigneur de Saint-Léger en 1616 par l'Archiduc Albert, Gouverneur des Pays-Bas espagnols. Elevation de la Seigneurie flamande de Staden au rang de Comté avec autorisation du port du titre de Comte de Carnin de Staden (transmissible par ordre de primogéniture) pour le Chevalier Jean de Carnin, les branches cadettes portant le titre de Comte de Carnin, en 1712 par le roi Louis XIV. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale pour Messire Jean-Charles de Carnin de Staden, avec le titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) ; et dans l'Ordre équestre de Flandre-Orientale pour Messire Louis-François de Carnin de Vinderhoute ; en 1816 par le roi Guillaume Ier[5]. 1879  
Chasteler de Moulbaix (du) Marquis
Baron
Concession du titre personnel de Chevalier à Gabriel du Chasteler dit de Moulbaix, Seigneur de Wadimpreau, en 1597 par le roi Philippe II. Concession du titre de marquis en 1725 par l'Empereur Charles VI. Augmentation d'armoiries en 1769 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Elevation de la Seigneurie brabançonne d'Incourt au rang de baronnie avec autorisation du port dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture) en 1776 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nomination en 1816 dans l'Ordre équestre du Hainaut et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de marquis[5]. 1873  
Clerdent[18] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Pierre Clerdent par le Roi Baudouin en 1971.

Concession du titre personnel de comte au baron Pierre Clerdent par le Roi Albert II en 1995.

2006 -
Clerque Wissocq de Sousberghe (de)[19] Vicomte Concession de noblesse par le Roi Philippe IV en 1641. Erection de la Seigneurie artésienne de Clerque au rang de vicomté avec autorisation du port dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture) par le roi Philippe IV en 1659. Modification d'armoiries par le Roi Charles II en 1675. Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'Ordre équestre de Flandre Orientale et mention sur la première liste officielle des nobles. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de "de Sousberghe" en 1894. 2016  
Coekelbergs[20] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Roger Coekelbergs par le Roi Albert II en 2013 2021  
Coghen[21] Comte Concession du titre personnel de comte romain en faveur de Jacques Coghen par le pape Grégoire XVI en 1837.
Confirmation par le roi Léopold Ier du titre de comte transmissible à la primogéniture masculine en faveur du même en 1839.
1891  
Copis (de)[22] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du corps équestre de Limbourg. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1913 -
Crahay[23] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Albert Crahay par le Roi Baudouin en 1982. 2016 -

DModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Daminet Baron Concession de noblesse avec le titre de Chevalier transmissible par ordre de primogéniture en 1843 par le roi Leopold Ier. Concession du titre de Baron transmissible par ordre de primogéniture en 1848 par le roi Leopold Ier[5]. 1926  
Desmanet
Desmanet d'Erquenne
Desmanet de Boutonville
Desmanet de Sains
Desmanet de Grignart
Desmanet de Biesme
Vicomte
Baron
Ecuyer
Concession de noblesse en 1660 par le roi Philippe IV. Homologation du titre liégeois (Principauté de Liège) de Vicomte d'Ahérée dans les Pays-Bas espagnols en 1712 par le Duc Maximilien-Emmanuel de Bavière. Admission dans la noblesse du Saint-Empire en 1723 et 1725 par l'Empereur Charles IV. Nomination dans l'Ordre équestre du Hainaut en 1816 et l'Ordre équestre de Namur en 1816 pour la branche de Biesme et en 1817 pour la branche de Boutonville. Concession du titre de Baron pour la branche de Boutonville et reconnaissance de noblesse pour les branches de Sains et de Grignart en 1822 par le roi Guillaume Ier. Concession du titre de Vicomte (transmissible par ordre de primogéniture) pour la branche de Biesme en 1824 par le roi Guillaume Ier. Concession du titre personnel de Vicomtesse à Marie-Louise-Pauline-Ghislaine Desmanet d'Erquenne en 1889 par le roi Leopold II[5]. 1923

 

Destella[24] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Hector Destella par le Roi Baudouin en 1954. 2007 -
Dilft (van der)
Dilft de Borghvliet (van der)
Comte Concession du titre personnel de Chevalier en 1596 et 1598 par le roi Philippe II. Concession du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture en 1771 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nomination dans l'Ordre équestre du Brabant avec le titre de Comte en 1816 par le roi Guillaume Ier. Extension du titre de Comte à tous les descendants porteurs du nom en 1871 par le roi Leopold II[5]. 1947  
Domis de Semerpont Baron
Ecuyer
Reconnaissance de noblesse en 1873 par le roi Leopold II. Concession du titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture en 1888 par le roi Leopold II[5]. 1947 -
Douxchamps Segesser de Brunegg[25] écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Henri Douxchamps Segesser de Brunegg en 1993 par le Roi Albert II. 2019  
Duvivier[26] Baron
Ecuyer
Concession du titre de chevalier de l'Empire transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Napoléon Ier en 1810. Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume Ier en 1823 et 1829. Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold Ier en 1852. 1937  

EModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Eesbeke (d')
dit van der Haeghen[27]
Vicomte
Baron
Chevalier
Réhabilitation de noblesse et concession de noblesse pour autant que besoin par le roi Philippe IV en 1652. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine à Messire Honoré-Henri d'Eesbeke dit van der Haeghen ; concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture à Messire Honoré-Ignace d'Eesbeke dit van der Haeghen et concession du titre de chevalier à tous les autres descendants mâles porteurs du nom par l'Empereur Charles VI en 1725. Concession du titre de baron de l'Empire transmissible par ordre de primogéniture masculine à la suite de la constitution d'un majorat par l'Empereur Napoléon Ier en 1813. Reconnaissance de noblesse et nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Orientale par le roi Guillaume Ier en 1816. Reconnaissance du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold Ier en 1847. 1858  
Ennetières (d') (nl)[28]
Ennetières d'Hust (d')
Ennetières des Mottes (d')
Comte Concession de noblesse du Saint-Empire par l'Empereur Charles Quint en 1524. Homologation de la concession impériale de noblesse dans les Pays-Bas espagnols par le roi Philippe II en 1588. Concession du titre personnel de chevalier à Messire Jean d'Ennetières, Seigneur d'Harlebois, en 1620 par l'Archiduc Albert d'Autriche. Concessions des titres personnels de chevalier pour Messire Jacques d'Ennetières, Seigneur d'Harlebois, en 1625; pour Messire Jean d'Ennetières, Seigneur de Le Maisnil en 1626; pour Messire Pierre d'Ennetières, Seigneur de La Grusonnerie en 1627 par le roi Philippe IV (roi d'Espagne). Concessions des titres personnels de Chevalier pour Messire Charles-Philippe d'Ennetières, Seigneur de Croisaumont, en 1641; pour Messire Philippe-François d'Ennetières, Seigneur des Mottes, en 1644; et augmentation d'armoiries en 1659 par le roi Philippe IV. Elevation de la Seigneurie hennuyère de La Berlière (Ath) au rang de baronnie avec autorisation du port dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture masculine) en 1664 par le roi Philippe IV. Concession du titre personnel de Chevalier à Messire Arnould-Jean d'Ennetières, Seigneur de Watines, en 1676 par le roi Louis XIV. Concession du titre de Marquis des Mottes (transmissible par ordre de primogéniture) en 1680 par le roi Charles II. Augmentation d'armoiries pour le Marquis Joseph-Marie-Édouard-Baudri d'Ennetières et des Mottes, Comte de Mouscron, d'Hust et du Saint-Empire, en 1786 par l'Empereur Joseph II.

Reconnaissance de noblesse et du titre de marquis transmissible à tous les descendants porteurs du nom) par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'ordre équestre du Hainaut en 1816 Reconnaissance du titre de Marquis d'Ennetières et des Mottes, transmissible à tous les descendants porteurs du nom, et des titres personnels de Comte de Mouscon, d'Hust et du Saint-Empire et de Baron d'Heule et de La Berlière pour Messire Frédéric-Joseph d'Ennetières par le Roi Guillaume Ier en 1822.

Reconnaissance de noblesse avec le titre de comte transmissible à tous les descendants porteurs du nom pour Messire Camille-Frédéric d'Ennetières d'Hust par le roi Guillaume Ier en 1822.

1925  
Ensor[28] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de James Ensor, par le Roi Albert Ier en 1930. 1949 -
Erp de Holt et Baerlo (d')[N 5],[29] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants porteurs du nom en faveur d'Henri d'Erp tot Holt van Baerlo (nl) par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre du Limbourg. 1992 -
Ertborn (van) (nl)[30] Baron
Chevalier
Concession du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1767. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine avec augmentation d'armoiries par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1779.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et du titre de chevalier pour tous les descendants mâles porteurs du nom par le roi Guillaume Ier en 1816. Nomination dans l'Ordre équestre d'Anvers et inscription sur la première liste officielle des nobles. Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier pour tous les descendants mâles porteurs du nom par le roi Guillaume Ier en 1822 et 1825. Concession du titre de Baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold Ier en 1856.

1932  
Espiennes (d')[30] Comte

Ecuyer

Concession du titre personnel de chevalier avec confirmation de noblesse autant que de besoin par le Roi Charles II en 1690. Concession de noblesse par le Roi Philippe IV en 1657. Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Philippe IV en 1663.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume Ier en 1822.

1940 -
Estrix de Terbeeck[31] Chevalier Concession de noblesse héréditaire par le roi Guillaume Ier en 1818. Autorisation d'accoler le nom de Terbeeck à son nom par le roi Leopold Ier en 1841. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold Ier en 1846. 1894  

FModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Faing d'Aigremont (du)[32] Ecuyer Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Gilles du Faing (en) par le Roi Philippe II en 1595. Erection de la seigneurie de Jamoigne en baronnie et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le Roi Philippe IV en 1623. Erection en comté de la seigneurie d'Hasselt (Grammont) et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Philippe du Faing par le Roi Philippe IV en 1661.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Godefroid du Faing d'Aigremont par le Roi Guillaume Ier en 1816. Nomination au Corps équestre du Luxembourg.

1880 -
Feller (de)[33] Ecuyer Anoblissement de Dominique Feller par la Reine Marie-Thérèse en 1741.

Reconnaissance de noblesse de Jean de Feller par le Roi Guillaume Ier en 1816. Nomination au Corps Equestre du Luxembourg.

1837 -
Feltz (de)[33] Baron Anoblissement de Jean-Ignace de Feltz par l'Empereur Charles VI en 1740. Concession posthume du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1757. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Guillaume de Feltz par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1772.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en faveur du même par le Roi Guillaume Ier en 1816. Nomination au Corps équestre du Luxembourg. Membre de la première liste officielle des nobles.

1853 -
Ficquelmont de Vyle (de)[34] Comte Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Antoine de Ficquelmont par le Roi Guillaume Ier en 1822.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous les descendants du nom en faveur de Florimond de Ficquelmont de Vyle par le Roi Guillaume Ier en 1816. Nomination au Corps équestre de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de comte transmissible à tous les descendants du nom en faveur de Charles de Ficquelmont par le Roi Léopold II en 1885.

1991  
Floen d'Adlercrona (de) (nl)[35] Baron Anoblissement et adjonction du nom Adlercrona par le roi Charles XI de Suède, pour Jean de Floen en 1674. Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants du nom en faveur de Pierre de Floen d'Adlercrona (nl) et de Philippe de Floen d'Adlercrona par le roi Guillaume Ier en 1816. Membres du Corps équestre de la province de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1866  
Florisone (de)[35] Ecuyer Anoblissement de Joseph-Marie-Aloyse Florisone par l'empereur Léopold II en 1791.
Reconnaissance de noblesse avec adjonction de la particule pour Léopold-Joseph-Charles Florisone, fils du précédent, par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1827.
Reconnaissance de noblesse avec adjonction de la particule pour François-Marie-Auguste Florisone, frère du précédent, par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1829.
1900 -
Fontaine (de la)[36] Ecuyer Concession de noblesse en faveur de Prosper de la Fontaine par le Roi Albert Ier en 1933. 1963 -
Fosse (van der)[37] Vicomte

écuyer

Confirmation de noblesse en faveur de Guillaume-François van der Fosse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1764.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Alexandre van der Fosse par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1816. Nomination au Corps équestre de la Flandre Occidentale. Mention sur la première liste officielle des nobles.
Reconnaissance de noblesse en faveur de Hyacinthe-Charles van der Fosse et nomination au Corps équestre du Brabant par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1817.

1879 -
Fossion[38] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Henri Fossion par le Roi Baudouin en 1986. 1992  
Foullon de Villers Sainte Gertrude[38] Baron Concession de noblesse et de quatre quartiers nobles pour Erasme Foullon par l'Empereur Ferdinand III en 1653. Augmentation d'armoiries par l'Empereur Léopold Ier en 1695. Concession du titre de libre baron du Saint Empire, transmissible à tous les descendants du nom, en faveur de Jacques de Foullon par l'Empereur Charles VI en 1740.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en faveur de Jacques Foulon de Villers-Sainte-Gertrude par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de Liège.

1819 -
Four (du)[39] Baron Concession de noblesse héréditaire en faveur de François du Four par le Roi Albert Ier en 1911. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le même souverain en 1929. 2013 -
Fourmanoit[39] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Robert Fourmanoit par le Roi Baudouin en 1973. 2009 -
Fourneau(x) de Cruquenbourg de Vichte (de)[39] Comte

Baron

Anoblissement de Simon Fourneau par l'Empereur Charles Quint en 1555. Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Philippe IV en 1623 et 1626. Concession du titre de libre baron du Saint Empire, transmissible à tous les descendants, en faveur de Philippe de Fourneau dit de Cruyquemburgh et Chapelle par l'Empereur Ferdinand III en 1643. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le Roi Philippe IV en 1650. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le Roi Philippe IV en 1662.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine et du titre de baron transmissible aux autres descendants, en faveur de Henri Fourneau de Cruyckenburgh de Vichte, par le Roi Guillaume Ier en 1816.

1924 -
Francqué[40] Ecuyer Réhabilitation de noblesse avec anoblissement pour autant que de besoin pour Antoine (à titre posthume et avec augmentation d'armoiries), François et Albert Francqué par la Reine-Régente Marie-Anne en 1668. Réhabilitation de noblesse avec anoblissement pour autant que de besoin pour les enfants du défunt Simon Francqué par l'Empereur Charles VI en 1717. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Emmanuel Francqué, écuyer, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1760. Concession du titre de libre baron du Saint Empire transmissible à tous les descendants du nom et autorisation de porter la qualification de "Wohlgeboren" en faveur d'Emmanuel Francqué par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1766. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de François Francqué par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1779.

Reconnaissance de noblesse en faveur d'Alexandre Francqué par le Roi Léopold Ier en 1857.

1886 -
Franeau de Gommignies[41] Comte

Ecuyer

Concession du titre personnel de chevalier à Philippe Franeau par le Roi Philippe II d'Espagne en 1583. Concession du titre personnel de chevalier à Séverin Franeau par le Roi Philippe II en 1595. Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Philippe Franeau par le Roi Philippe IV en 1627. Concession du titre personnel de chevalier à Maximilien Franeau par le Roi Philippe IV en 1647. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture, ainsi que des privilèges réservés aux chevaliers hennuyers, en faveur de Georges de Franeau par le Roi Charles II en 1687. Érection en comté de la seigneurie de Gommegnies et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Albert Franeau, chevalier, vicomte de Canteleu, par le Roi Louis XIV en 1709. Augmentation d'armoiries en faveur de François Franeau, comte de Gommignies, par l'Empereur Joseph II en 1783.

Reconnaissance de noblesse et du titre de "Comte de Gommignies" transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Philippe de Franeau par le Roi Guillaume Ier en 1827.

19?? -
Frantzen[41] Ecuyer Anoblissement de Charles Frantzen par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1756.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Lambert, François et Jean Frantzen par le Roi Guillaume Ier en 1823.

1963 -
Fraula de Broechem (de)[41] Vicomte
Ecuyer
Pour la première branche:

Nomination de Thomas de Fraula comme conseiller et commis au Conseil des Finances à Bruxelles par l'électeur Maximilien-Emmanuel de Bavière, gouverneur général des Pays-Bas espagnols, en 1700. Cette charge conférait au besoin la noblesse héréditaire.
Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture en faveur du même par l'empereur Charles VI en 1732.
Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture en faveur du même par l'empereur Charles VI en 1736.
Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture en faveur de Jean-Baptiste-Guillaume-Joseph de Fraula, fils puîné du précédent, par l'empereur Charles VI en 1736.
Pour la seconde branche:
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en faveur de Charles-Joseph de Fraula, écuyer, par la reine (future impératrice) Marie-Thérèse en 1741.
Concession des titres de baron et de vicomte transmissibles par ordre de primogéniture en faveur de Jean-Charles-Antoine de Fraula, fils du précédent, par l'empereur Joseph II en 1783.
Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Hippolyte de Fraula de Broechem (nl)par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1816. Nomination au Corps équestre de la province d'Anvers. Mention sur la première liste officielle des nobles.

1868  
Fromenteau de Ruyff (de)[42] Baron Anoblissements par le duc de Lorraine Léopold Ier en 1719 de François Fromanteau, négociant, et de son frère, Matthieu Fromanteau, receveur général des domaines, gabelles et fermes du duché de Lorraine.
Concession du titre de baron, transmissible par ordre de primogéniture, à Lambert-Antoine de Fromenteau de Ruyff, receveur général des domaines au duché de Limbourg, fils du précédent, par l'empereur Joseph II en 1784.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Mathieu de Fromanteau de Ruyff (nl) par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1816. Nomination au Corps équestre de la province de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles.
1831 -

GModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Gaillard de Fassignies Ecuyer Anoblissement de Jean-Charles Gaillard, bourgmestre de la ville de Chièvres, par le roi Philippe V d'Espagne en 1709. Cette concession fut d'abord invalidée par le décret de 1716, puis ratifiée par l'édit de 1726 moyennant enregistrement aux Pays-Bas. Celui-ci n'ayant pas été effectué, ces lettres sont restées sans effet.

1re branche: Reconnaissance de noblesse en faveur d'Ignace-Emmanuel-Joseph Gaillard de Fassignies, par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1822.

2e branche: Concession du titre de libre baron du Saint-Empire, transmissible à tous les descendants du nom, et octroi de la qualification de "Wohlgeboren" à Emmanuel Gaillard de Fassignies, chevalier de l'Ordre militaire de Marie-Thérèse, capitaine d'infanterie, petit-fils de l'auteur de la lignée et oncle du précédent, par l'impératrice Marie-Thérèse en 1764[5].

1866  
Gamard Ecuyer Anoblissement d'Arnold-Joseph-Marie-Pacifique Gamard par le roi Léopold II en 1890[5]. 1966 -
Ganshof van der Meersch Vicomte Autorisation de joindre à leur nom celui de van der Meersch par arrêté royal en 1927.
Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Baudouin en 1974[5].
2005 -
Gavre (de) Prince
Marquis
Comte
  • Prague, 20 juin 1592, empereur Rodolphe II du Saint-Empire:
    Élévation de la baronnie de Gingelom au rang de comté du Saint-Empire avec concession du titre (héréditaire) de comte en faveur de Carolus de Gavre, baron de Vorsen.
  • Madrid, 18 mars 1597, roi Philippe II d'Espagne:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de Charles de Gavre, comte de Vorsen et du Saint-Empire.
  • Madrid, 18 mars 1597, roi Philippe II d'Espagne:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de Adrien de Gavre, seigneur de Aiseau.
  • Nieuwpoort, 20 mars 1602, archiduc Albert d'Autriche:
    Concession du titre (par primogéniture masculine) de comte de Vorsen en faveur de Charles de Grave, comte de Vorsen et du Saint-Empire.
  • Ratisbonne, 24 mars 1623, empereur Ferdinand II du Saint-Empire:
    Élévation de la baronnie Peer au rang de comté du Saint-Empire avec concession du titre (héréditaire) de comte de Vorsen et du Saint-Empire en faveur de Carolus de Gavre, comte de Vorsen.
  • Aranjuez, 23 avril 1625, roi Philippe IV d'Espagne:
    Élévation de la seigneurie de Aiseau au rang de marquisat avec concession du titre (par primogéniture masculine) de marquis en faveur de Rasse de Gavre, comte de Beaurieu.
  • Vienne, 13 juin 1736, empereur Charles VI du Saint-Empire:
    Concession du titre (par primogéniture masculine) de prince en faveur de Charles-Emmanuel de Grave, marquis de Aiseau.
  • Vienne, 27 janvier 1753, impératrice Marie-Thérèse d'Autriche:
    Autorisation de porter le titre (par primogéniture masculine) de marquis du vivant de son père en faveur de François-Joseph de Gavre.
  • La Haye, 05 mars 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (par primogéniture masculine) de prince et concession du titre de marquis au fils aîné avec le titre (héréditaire) de comte en faveur de Charles-Alexandre de Gavre[5].
1832  
Gestel (van) Ecuyer Anoblissement motu proprio, par les archiducs Albert et Isabelle en 1602, de Henri (van) Gestel, capitaine et sergent-major de Bois-le-Duc lors du siège de la ville.

Reconnaissance de noblesse pour Prosper-Désiré-Philippe-Jacques van Gestel, propriétaire, par le roi Léopold Ier en 1860[5].

1902 -
Gevaert Baron Concession motu proprio de noblesse et du titre de baron, transmissible par ordre de primogéniture, pour François-Auguste Gevaert, compositeur de musique, par le roi Léopold II en 1908[5]. 1955  
Ghelcke (de) Ecuyer Anoblissement de Jacques-Laurent de Ghelcke, ancien échevin et chef-tuteur de la ville d'Ypres, par l'impératrice Marie-Thérèse en 1771. Reconnaissance de noblesse du chef de son défunt mari pour Caroline-Narcisse-Liévine Huughe de Peutevin, veuve de Félix-Joseph-François de Ghelcke (petit-fils du précédent), ainsi que pour leurs trois fils et leurs trois filles mineurs, par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1828[5]. 1933  
Goër de Herve (de)
Goër de Forêt (de)
Baron
  • Vienne, 02 mai 1690, empereur Léopold Ier du Saint-Empire:
    Concession du titre (héréditaire) de chevalier du Saint-Empire en faveur de Jacobus-Remigius de Goër de Herve, seigneur de Forêt et Dionysius-Petrus de Goër de Herve, seigneur de Mesche.
  • Vienne, 18 août 1695, empereur Léopold Ier du Saint-Empire:
    Concession du titre (héréditaire) de chevalier-banneret du Saint-Empire en faveur de Henricus-Thomas de Goër de Herve, seigneur de Mesch et Dionysius-Petrus de Goër de Herve, seigneur de Mesche.
  • Vienne, 08 mars 1697, empereur Léopold Ier du Saint-Empire:
    Concession du titre (héréditaire) de chevalier-banneret du Saint-Empire en faveur de Thomas de Goër de Herve.
  • Vienne, 28 février 1719, empereur Charles VI du Saint-Empereur:
    Concession du titre (héréditaire) de baron du Saint-Empire en faveur du chevalier-banneret Jacobus de Goër de Herve, seigneur de Haltinne.
  • La Haye, 05 mars 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de baron en faveur de Louis-Philippe de Goër de Herve.
  • La Haye, 15 août 1822, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de baron en faveur de Charles-Ferdinand de Goër de Herve.
  • La Haye, 15 août 1822, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de baron en faveur de Léopold-Marie de Goër de Herve de Forêt.
1901  

HModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Haas de Tiechen (de) Baron Concession de noblesse avec le titre de Chevalier (transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom) et autorisation de faire précéder la particule nobiliaire von devant le nom Haas en 1868 par l'Empereur François-Joseph. Concession du titre de Baron (transmissible à tous les descendants porteurs du nom) et autorisation d'accoler le nom von Tiechen en 1898 par l'Empereur d'Autriche François-Joseph. Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de Baron pour tous en 1960 par le roi Baudouin[5]. 1985 -
Haerne (de) Chevalier Concession de noblesse avec le titre de Chevalier (transmissible par ordre de primogéniture) en 1931 par le roi Albert Ier[5]. 1974 -
Hane (d')
Hane de Steenhuyse (d')
Hane de Stuyvenberghe (d')
Ecuyer Concession de noblesse pour Messire Sébastien d'Hane, Seigneur d'Heusden en 1648 par le roi Philippe IV. Concession des titres personnels de Chevalier pour Messire Sébastien d'Hane en 1657 (avec augmentation d'armoiries en 1662) et pour Messire Jean-Baptiste d'Hane, Seigneur de Lusbeke, en 1659 par le roi Philippe IV d'Espagne. Concession du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) avec augmentation d'armoires pour Messire Jean-Baptiste-Marie-Joseph-François-Ghislain d'Hane en 1783 par l'Empereur Joseph II. Nominations dans l'Ordre équestre de Flandre-Orientale pour la branche de Stuyvenberghe et nomination avec le titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) pour la branche de Steenhuyse en 1816 par le roi Guillaume Ier[5]. 1888  
Hanins de Moerkerke (d') Comte
Ecuyer
Concession du titre personnel de Chevalier et augmentation d'armoiries pour Messire Philippe-François d'Hanins, Seigneur de Roodoncq, en 1699 par le roi Charles II. Concession du titre de Chevalier du Saint-Empire (transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom) en 1715 par l'Empereur Charles VI. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale et autorisation d'accoler le nom de Moerkerke au patronyme familial en 1816 par le roi Guillaume Ier. Reconnaissance de noblesse en 1822 par le roi Guillaume Ier. Reconnaissance de noblesse et autorisation d'accoler le nom de Roodoncq en 1827 par le roi Guillaume Ier. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) en 1859 par le roi Leopold Ier[5]. 1963[N 6]  

IModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Imbert des Mottelettes Ecuyer Concession de noblesse en 1608 par les Archiducs Albert et Isabelle. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale en 1816 par le roi Guillaume Ier[5]. 1857
Iseghem (van)
Iseghem van Aeltert (van)
Vicomte Concession de noblesse avec le titre de Vicomte (transmissible par ordre de primogéniture) pour Paul van Iseghem en 1925 par le roi Albert Ier. Autorisation de transmettre le titre de Vicomte du précité afin qu'il échoit à son neveu, Léon van Iseghem van Aeltert, en cas d'absence de descendants mâles, sous réserve d'une nouvelle levée de lettres patentes[N 7], par Arrêté royal du 21 juillet 1932. Concession de noblesse héréditaire pour Léon van Iseghem van Aeltert en 1933 par le roi Albert Ier[5]. 1970[N 8]  

JModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Joigny de Pamele (de) Baron Concession des titres personnels de Chevalier pour Guillaume de Joigny dit de Pamele en 1581; pour Messire Jean de Joigny dit de Pamele, Seigneur de Castre, et Messire Adolphe de Joigny dit de Pamele, Seigneur de Liévin, en 1588 par le roi Philippe II. Concession du titre de baron (transmissible par ordre de primogéniture) avec augmentation d'armoiries pour Messire Jean-Charles de Joigny de Pamele, Seigneur de Lynde, en 1773 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale avec le titre de Baron en 1816 par le roi Guillaume Ier. Reconnaissance de noblesse avec le titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) en 1822 par le roi Guillaume Ier. Concession du titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) en 1828 par le roi Guillaume Ier[5]. 1888  

KModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Keingiaert de Gheluvelt Ecuyer Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale en 1817 par le roi Guillaume Ier[5]. 1966  
Kessel (de) Baron Réhabilitation de noblesse et concession de noblesse pour autant que besoin en 1725 par l'Empereur Charles VI. Concession du titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) avec augmentation d'armoiries en 1744 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Concessions des titres de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) pour Messire Thomas-Joseph de Kessel et pour Messire Joseph-Guillaume de Kessel, Seigneur de Watermael en 1751 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nomination dans l'Ordre équestre d'Anvers et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de Baron (non transmissible) en 1816 par le roi Guillaume Ier. Reconnaissance de noblesse en 1841 et 1843 par le roi Leopold Ier[5]. 1954  

LModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Lahure Baron Concession du titre de Chevalier de l'Empire (transmissible par ordre de primogéniture) en 1811 par l'Empereur Napoléon Ier. Concession du titre de Baron de l'Empire en 1814 par l'Empereur Napoléon Ier. Concession de noblesse avec le titre de Baron (transmissible à tous les descendants porteurs du nom en 1871 par le roi Leopold Ier[5]. 1918  
Lamberts-Cortenbach (de) Baron Concession du titre de baron du Saint-Empire en 1497[5]. 1978  
Levieux de Droosbeke Ecuyer Concession de noblesse héréditaire en 1829 en faveur de Marie-Jean-Baptiste-Louis Levieux de Droosbeke avec autorisation de porter les armes de sa mère Marie-Thérèse-Eléonore du Monteil-Dufayet. Reconnaissance de noblesse personnelle en faveur de Marie- Louise-Hortense-Ghislaine Levieux de Droosbeke fille du précédent. 1920[43]  
Lierneux de Presles (de) Baron
Ecuyer
Concession de noblesse en 1626 par l'Empereur Ferdinand II en faveur d'Hermann de Lierneux. Nomination du baron Théodore Xavier Joseph de Lierneux de Presles dans le Corps équestre du Hainaut. Mention sur la 1re liste officielle des nobles indiquant que le titre de baron est transmissible à la primogéniture masculine[5]. Adjonction du nom de Presles au début du XVIIIe siècle avec Messire Gabriel Amour de Lierneux à la suite de la possession de la Seigneurie hennuyère de Presles. 1850[44]  

MModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Marcq de Tiège (de) Baron Concession du titre de baron transmissible à la primogéniture mâle en 1779 en faveur de François-Léonard-Bernard Marcq, écuyer, seigneur de Tiège. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible à la primogéniture mâle en 1853 en faveur de Paul-Henri-Dominique de Marcq de Tiège, neveu du précédent. Extension du titre de baron à tous les porteurs du nom en 1871 en faveur de Louis-Marie de Marcq de Tiège, écuyer, fils cadet du précédent. Famille éteinte à la suite du décès de la baronne Nadiegda-Alice-Alberte-Marie-Joseph dite Nadine de Marcq de Tiège survenu le 14 décembre 2015. Elle était veuve du Comte Xavier-Rodolphe-Adrien-Laurent-Ghislain Christyn de Ribaucourt (1916-1994)[5]. 2015[45]  
Maillen d'Ohey (de)[N 9] Marquis
  • Vienne, 09 mars 1789, empereur Joseph II du Saint-Empire:
    Concession du titre (par primogéniture masculine) de marquis en faveur de Albert-François de Maillen, seigneur de Ohey.
  • La Haye, 20 février 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (par primogéniture masculine) de marquis en faveur de Albert de Maillen d'Ohey.
  • La Haye, 20 février 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (par primogéniture masculine) de marquis en Fortuné-Walrame de Maillen d'Ohey.
  • Bruxelles, 23 avril 1887, roi Léopold II de Belgique:
    Autorisation de porter le titre (par primogéniture masculine) de marquis du vivant de son père en faveur de Albert-Fortuné de Maillein d'Ohey.
1929  
Méan de Beaurieux (de)[46] Baron
Comte
Prince à titre personnel
  • Lettres d'anoblissement du 27 mars 1648 de l'empereur Ferdinand III en faveur de Charles de Méan et de ses frères[47],[48].
  • Baron héréditaire du Saint-Empire par diplôme de l'empereur Léopold Ier du 3 novembre 1694 pour les fils de Charles de Méan[49],[50],[51].
  • Comte du Saint-Empire par l'empereur François II en 1794 en vertu du diplôme de comte accordé par le vicaire de l'empire le 10 septembre 1745[52],[51].
  • François-Antoine de Méan de Beaurieux fut déclaré prince-archiduc de Liège par lettres du 16 juillet 1794 de l'empereur François II, en vertu de sa nomination de prince-évêque de liège, duc de Bouillon etc.[51]. Il fut reconnu comte et prince de Méan par disposition royale du 22 avril 1829 du roi Guillaume Ier des Pays-Bas[50].
1876 (en ligne masculine)  
Modave de Masogne (de)[N 10] Ecuyer Reconnaissance de noblesse en 1822 par le roi Guillaume Ier[5]. 1962[N 11]  

NModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Namur (de)
Namur d'Elzée (de)[N 12]
Namur d'Elzée de Dhuy (de)
Vicomte
Ecuyer
Elévation de la Seigneurie namuroise de Dhuy (Eghezée) au rang de Vicomté avec concession dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture) à Messire Claude de Namur, Vicomte d'Elzée, en 1718 par le Duc Maximilien-Emmanuel de Bavière. Nomination dans l'Ordre équestre de Namur et inscription sur la première liste officielle avec le titre de Vicomte (transmissible par ordre de primogéniture) en 1816 par le roi Guillaume Ier[5]. 1914  
Nédonchel (de) Comte
Ecuyer
Concession du titre personnel de Chevalier pour Messire François de Nédonchel, Seigneur d'Iberghen, en 1612 par l'Archiduc Albert. Confirmation de l'élévation de la Seigneurie française de Bouvignies au rang de Baronnie et concession du titre de Chevalier, Marquis de Nédonchel (transmissible par ordre de primogéniture) pour Messire Octave-Eugène de Nédonchel en 1723 par le roi Louis XV. Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture) en 1893 par le roi Leopold II[5]. 1912  
Neef de Sainval Ecuyer Concession de noblesse en 1933 par le roi Albert Ier; la décision resta sans suite car les lettres patentes ne furent pas levées. Concession de noblesse héréditaire en 1937 par le roi Leopold III[5]. 1990 -
Neeffs Ecuyer Concession de noblesse en 1857 par le roi Leopold Ier[5]. 1938 -

OModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Obert
Obert de Quévy
Obert de Thieusies
Vicomte Concessions des titres personnels de Chevalier pour Messire Louis Obert, Seigneur de Masinghem en 1636; pour Messire Louis Obert, Seigneur de Goendiempré en 1640; pour Messire François Obert, Seigneur du Breucq en 1648, par le roi Philippe IV. Concession du titre personnel de Chevalier à Messire Charles Obert, Seigneur de Chaunes, en 1675 par le roi Louis XIV. Elevation de la Seigneurie française de Chaunes au rang de Vicomté et concession dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture) en 1684 par le roi Louis XIV. Concession du titre de Vicomte (transmissible par ordre de primogéniture) à Messire Zacharie Obert de Quévy et nomination dans l'Ordre équestre du Hainaut pour Messire Étienne-Eugène-Joseph-Ghislain Obert de Thieusies en 1816. Concession du titre de Vicomte (transmissible par ordre de primogéniture) pour la branche de Thieusies en 1823 par le roi Guillaume Ier[5]. 1945  
Ockerhout (van)
Ockerhout ter Zaele (van)
Ecuyer Concession de noblesse en 1733 par l'Empereur Charles VI. Reconnaissance de noblesse et autorisation d'accoler le nom ter Zaele au patronyme familial en 1822 par le roi Guillaume Ier[5]. 1940  
Olmen (d')
Olmen de Poederlé (d')
Comte
Baron
Confirmation de l'élévation de la Seigneurie de Poederlé au rang de Baronnie avec autorisation du port dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture) pour Messire Eugène- Joseph d'Olmen, Seigneur de La Court-au-Bois, en 1717 par l'Empereur Charles VI. Confirmation de l'élévation de la Seigneurie brabançonne de Saint-Remy (Joidogne) au rang de Comté avec autorisation du port dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture) pour Messire Ferdinand- Joseph d'Olmen, Seigneur d'Herbais, en 1745 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Nomination dans l'Ordre équestre du Brabant avec les titres de Comte et de Baron (transmissibles par ordre de primogéniture) en 1816 par le roi Guillaume Ier[5]. 1968  
Onyn (d')
Onyn de Chastre (d')
Ecuyer Nomination dans l'Ordre équestre du Brabant pour Messire Gérard-Xavier-Bernard-Joseph d'Onyn de Chastre en 1816 par le roi Guillaume Ier[5]. 1852  

PModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Page (de)[53] Baron Concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baron en faveur de Ferdinand de Page par le Roi Léopold II en 1868. Extension du titre de baron à tous les descendants en faveur du même par le même souverain en 1870. 1922 -
Papigny de Clémarais (de)[54] Chevalier Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier en faveur de Joseph de Papigny de Clémarais par le Roi Guillaume Ier en 1816. Nomination au Corps équestre du Luxembourg. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1826  
Parent[55] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Paul Parent par le Roi Baudouin en 1969. 1971 -
Pasquet d'Acos (de)[56] Baron Anoblissement de François de Pasquet par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1770. Incorporation dans la noblesse du Royaume de Herman de Pasquet d'Acos par le Roi Guillaume Ier en 1819.

Concession du titre de baron transmissible aux descendants mâles en faveur d'Herman de Pasquet d'Acos (nl)par le Roi Léopold Ier en 1843.

1870 -
Patin (de)[57] Vicomte Nomination de Charles-Philippe de Patin comme conseiller et maître des requêtes au Grand Conseil de Malines (cette charge conférait la noblesse héréditaire si nécessaire), par le Prince Eugène de Savoie, gouverneur général des Pays-Bas en 1721.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même et concession du titre de chevalier à tous les descendants du nom, par l'Empereur Charles VI en 1735. Rectification d'armoiries avec pour autant que de besoin de confirmation de noblesse en faveur du même par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1755. Anoblissement et confirmation de noblesse pour autant que de besoin pour Charles-Joseph de Patin, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1755.

Acte d'interprétation du diplôme accordé en 1735 à Charles-Philippe de Patin, précisant pour autant que de besoin la dévolution des titres de vicomte et de chevalier à tous les descendants mâles et confirmation d'une dévolution semblable de l'augmentation d'armoiries octroyé en 1755, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1779.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible à tous les descendants en faveur de Jean-Baptiste de Patin par le Roi Guillaume Ier en 1816. Nomination au Corps équestre de la Flandre Occidentale. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible à tous les descendants en faveur de Joseph de Patin par le Roi Guillaume Ier en 1822.

1888 -
Pauw (de)[58] Ecuyer Anoblissement de Napoléon de Pauw par le Roi Léopold II en 1886. Concession du titre personnel de baron en faveur du même par le roi Albert Ier en 1921. 1938 -
Pauwelaert[58] Chevalier Confirmation de noblesse avec anoblissement pour autant que de besoin et augmentation d'armoiries en faveur de Jean-Baptiste Pauwelaert par l'Empereur Joseph II en 1783. Concession du titre de chevalier héréditaire transmissible aux descendants mâles en faveur de Georges Pauwelaert par l'Empereur Joseph II en 1786.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Jean-Baptiste et Alexandre Pauwelaert par le Roi Guillaume Ier en 1822.

1888 -
Peellaert (de) (nl)[59]
Peellaert Steenmaere (de)
Peellaert Arents de Beerteghem (de)
Baron Augmentation d'armoiries concédée par le roi Charles II en 1693. Concession du titre de chevalier du Saint-Empire transmissible à tous les descendants mâles, avec autorisation du port de la particule nobiliaire par l'Empereur Charles VI en 1716. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Joseph II en 1785. Concession du titre personnel de comte de l'Empire en faveur d'Anselme de Peellaert par l'Empereur Napoléon Ier en 1810. Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Maximilien de Peellaert Steenmaere et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles, par le Roi Guillaume Ier en 1816.Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale et inscription sur la première liste officielle des nobles. Reconnaissance de noblesse avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Eugène de Peellaert (nl)par le roi Guillaume Ier en 1822. 1989  
Peereboom (Van den)[59] Ecuyer Anoblissement de Victor Van den Peereboom par le Roi Léopold III en 1939 1958 -
Pelichy (de)[60] Baron Concession du titre de baron avec augmentation d'armoiries et permission de prendre la particule en faveur de Théodore de Pelichy par l'Empereur Charles VI en 1726.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de François de Pelichy par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de Flandre occidentale et mention sur la première liste officielle des nobles.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Jean-Marie de Pelichy par le Roi Guillaume Ier en 1823 et concession en faveur du même du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume Ier en 1826.

1994  
Peltzer[60] Ecuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur d'André Peltzer par le Roi Baudouin en 1957. 1980 -
Pepin[61] Ecuyer Anoblissement de Michel Pepin par l'Empereur Joseph II en 1781. Nomination de Jean Pepin, comme président du Conseil de Hainaut (cette charge conférait la noblesse héréditaire) par l'Empereur Joseph II en 1782.

Reconnaissance de noblesse pour Albert Pepin par le Roi Guillaume Ier en 1822.

1880 -
Pestre (de)[62] Comte Anoblissement de Jean-Baptiste de Pestre par la Reine (future Impératrice) Marie-Thérèse en 1744.

Concession du titre de "comte de Seneffe et de Turnhout" transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Julien de Pestre, avec augmentation d'armoiries, autorisation pour son fils aîné de porter le titre en même temps que son père et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine à ses fils puînés, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1768.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Félix de Pestre de la Ferté (nl)par le Roi Guillaume Ier en 1817. Membre du corps équestre du Hainaut. Mention sur la première liste officielle des nobles.

1848 -
Pins[63] Ecuyer Anoblissement de Simon Pins par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1777. Reconnaissance de noblesse en faveur de François Pins par le Roi Guillaume Ier en 1822. 1871 -
Pinto (de)[64] Comte Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous les descendants en faveur de Frédéric et d'Henri de Pinto par le Roi Léopold Ier en 1843. 1981 -
Pisani de la Gaude (de)[65] Ecuyer Concession du titre personnel de baron de l'Empire en faveur de Charles-Joseph de Pisani de la Gaude, évêque de Namur, par l'Empereur Napoléon Ier en 1811.

Incorporation dans la noblesse du Royaume avec le titre personnel de baron en faveur du même par le Roi Guillaume Ier en 1819.

1826  
Plaines de Terbruggen (de)[66] Ecuyer Nomination de Rutger de Plaines de Terbruggen au corps équestre de la province d'Anvers. Concession du titre personnel de vicomte au même par le Roi Guillaume Ier en 1818. 1842 -
Pletincx de Bois-de-Chêne (de)[67] Ecuyer Anoblissement de Pierre de Pletincx par le Roi Charles II en 1678. Reconnaissance de noblesse en faveur de François Pletincx de Bois-de-Chêne (nl)par le Roi Guillaume Ier en 1822. 1945 -
Plotho d'Ingelmunster (de)[68] Baron Confirmation du titre de libre baron du Saint Empire transmissible à tous les descendants du nom par l'Empereur Ferdinand III en 1643. Autorisation de porter la qualification de 'Wohlgeboren' accordée par l'Empereur Léopold Ier en 1682.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en faveur de Charles de Plotho d'Ingelmunster (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du corps équestre de Flandre Occidentale. Mention sur la première liste officielle des nobles.

1825 -
Plunkett de Rathmore[68] Baron Nomination de Jean Alexandre Plunkett de Rathmore (nl)au Corps équestre du Brabant par le Roi Guillaume Ier en 1816. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume Ier en 1816. 1893 -
Pollart de Canivris[69] Ecuyer Anoblissement de Jacques Pollart par le Roi Charles II en 1696. Anoblissement de François Pollart par l'Empereur Charles VI en 1719. Reconnaissance de noblesse et modifiation d'armoiries en faveur de Philippe Pollart de Canivris (nl)par le Roi Guillaume Ier en 1822. 1849 -
Pont d'Ahérée (du)[70] Baron Concession de noblesse et du titre de chevalier du Saint Empire, transmissible à tous les descendants mâles du nom, en faveur de Charles et Florentin du Pont par François-Antoire, Comte de Zeyll en 1776. Concession du titre de chevalier de l'Empire transmissible par ordre de primogéniture masculine, accompagnée de l'octroi d'une livrée bleue et blanche pour Perpète du Pont d'Ahérée (nl), par l'Empereur Napoléon Ier en 1808. Incorporation dans la noblesse du Royaume de Perpète du Pont d'Ahérée par le Roi Guillaume Ier en 1824. Autorisation d'adjoindre le nom d'Ahérée à son nom en faveur de Perpète du Pont par le Roi Léopold Ier en 1848. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Perpète du Pont par le Roi Léopold Ier en 1849. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants du nom pour Eugène du Pont d'Ahérée par le Roi Léopold II en 1871. 1970 -
Ponty (de)[70] Baron Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en faveur d'Henri et Eustache de Ponty par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1750.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Philippe-François de Ponty, Philippe-Louis de Ponty de Suarlée et Charles de Ponty par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membres du Corps équestre de Namur. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Ligne cadette : Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Philippe de Ponty par le Roi Philippe IV en 1627. Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Philippe Ponty par le Roi Philippe IV en 1650. Erection en baronnie de la seigneurie d'Hingeon et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean-Philippe du Ponty (fils du précédent) par l'Empereur Charles VI en 1717. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du baron Charles de Ponty par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1753.

1870 -
Popelaire de Terloo (nl)[70] Ecuyer Concession du titre personnel de "baron Popelaire de Terloo" en faveur de Jean-Baptiste Popelaire par le Roi Léopold Ier en 1838. Reconnaissance et confirmation de noblesse personnelle en faveur de Pétronille Popelaire (sœur du précédent) par le Roi Léopold Ier en 1841. ? -
Prel (du)[71] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Philippe, Pierre et Gaspard du Prel par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre du Luxembourg. Mention sur la première liste officielle des nobles. 18... ? -
Presin du Hennocq (nl)[71] Ecuyer Anoblissement et augmentation d'armoiries en faveur de Jacques Presin par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1754.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Denis et Jean-Baptiste Presin du Hennocq par le Roi Guillaume Ier en 1824.

1959 -
Preston (de)[71] Comte Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture en faveur de Jacques de Preston par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre du Limbourg. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1913 -
Prez d'Aye (de) (nl)[72] Ecuyer Reconnaissance de noblesse en faveur d'Antoine de Prez d'Aye par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre du Luxembourg.

Anoblissement d'Evrard de Prez d'Aye par le Roi Guillaume Ier en 1823.

1880 -
Proli (de)[73] Comte Anoblissement et augmentation d'armoiries pour Pierre Proli par l'Empereur Charles VI en 1727. Autorisation de trafiquer en gros sans déroger à la noblesse, accordée par lettres closes à Pierre et à Jean-Jacques, Balthazar et Charles Proli par le même souverain en 1730 et 1733. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Balthazar de Proli et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles de Proli par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1768. Augmentation d'armoiries par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1769.

Concession du titre de "comte de Proli" ou "comte de Priuli" en faveur du baron Charles de Proli, avec l'autorisation pour son fils de porter le titre en même temps que son père, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1779. Par ailleurs, autorisation de reprendre l'ancien nom et les armoiries des Priuli de Venise, avec clause de non-préjudice d'ancienne noblesse malgré l'exercice du négoce et les lettres d'anoblissement accordées en 1727. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Joseph II en 1785. Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Philippe de Proli (nl)par le Roi Léopold Ier en 1851.

1986  
Puis de Watremont (du) (nl)[73]

Puis de Pont de Sains (du)

Ecuyer Anoblissement d'Henri du Puis par le Roi Charles II en 1678.

Reconnaissance de noblesse en faveur d'Augustin et Henri du Puis de Watremont par le Roi Léopold II en 1885. Reconnaissance de noblesse en faveur d'Antoine du Puis par le Roi Guillaume Ier en 1823. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Pont de Sains" par le Roi Léopold II en 1890.

1986 -
Puissant d'Agimont d'Heer et Herlette[73] Chevalier Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "d'Agimont" accordée en faveur de Jacques dit Ferdinant Puissant, comme propriétaire de cette terre, par le Roi Guillaume Ier en 1828.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "d'Heer et Herlette" accordée au même, comme propriétaire de ces terres, par le Roi Guillaume Ier en 1828. Anoblissement de Jacques Puissant d'Agimont d'Heer et Herlette par le Roi Guillaume Ier en 1829. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Messire Edmond Puissant d'Agimont d'Heer et Herlette, écuyer, par le Roi Baudouin en 1961.

2011 -
Puysieulx (de)[74] Ecuyer Anoblissement de Jean-François de Puysieulx par l'Empereur Joseph II en 1785.

Reconnaissance de noblesse en faveur de François de Puysieulx par le Roi Léopold Ier en 1843.

1936 -
Pycke [74] Baron Nomination de Guillaume Pycke en tant que conseiller et maître des requêtes du Grand Conseil de Malines (charge conférant si besoin la noblesse héréditaire) par l'Archiduchesse Marie-Elisabeth, gouvernante des Pays-Bas en 1730.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre et Jean Pycke par le Roi Léopold Ier en 1846. Concession du titre personnel de baron en faveur du chevalier Jean Pycke par le Roi Léopold II en 1887. Reconnaissance de noblesse pour Charles Pycke de ter Aerden et Auguste Pycke par le Roi Guillaume Ier en 1822. Concession du titre de "baron de Peteghem" transmissible par ordre de primogéniture au propriétaire de cette terre, en faveur d'Auguste Pycke par le Roi Léopold Ier en 1842. Extension de son titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur du baron Oscar Pycke par le Roi Léopold II en 1871. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Peteghem" par le Roi Léopold II en 1884. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Amédée Pycke, écuyer, par le Roi Léopold Ier en 1859. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Peteghem" par le Roi Albert Ier en 1914. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de René Pycke de Peteghem par le Roi Albert Ier en 1927. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en faveur de Victor Pycke de Peteghem par le Roi Léopold II en 1871. Concession du titre de chevalier de l'Empire transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre-Joseph Pycke par l'Empereur Napoléon Ier en 1810. Concession du titre personnel de baron à Pierre-Joseph Pycke, chevalier de l'Empire, par l'Empereur Napoléon Ier en 1810. Reconnaissance de noblesse de Pierre Pycke par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de Flandre Orientale. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture pour le même par le même souverain en 1817.

1978 -

QModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Quebedo (de) (nl)[75] Ecuyer Reconnaissance de noblesse par le roi Leopold II en 1876.

Concession de noblesse héréditaire pour un fils légitimé par le roi Leopold III en 1937.

1981[N 13]  

RModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Rasquinet (de)[76] Ecuyer Concession de noblesse et de quatre quartiers nobles, avec adjonction de la particule, en faveur de Michel Rasquinet par l'Electeur Maximilien III Joseph de Bavière en 1745.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Léon de Rasquinet par le Roi Léopold II en 1887

1946 -
Rasse (de)
Rasse de la Faillerie (de)[76]
Baron
Chevalier
Concession de noblesse en faveur de Denis-Joseph et de Maximilien de Rasse par l'Empereur Charles VI en 1738.
Nomination de Denis de Rasse de La Faillerie comme membre du corps équestre du Hainaut par le Roi Guillaume Ier en 1816. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le Roi Guillaume Ier en 1827.
Concession de noblesse héréditaire et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jules de Rasse, et de son frère Alphonse de Rasse, par le Roi Léopold Ier en 1844.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et extension de son titre de chevalier, transmissible par ordre de primogéniture, à ses fils puînés, en faveur du chevalier Jules de Rasse, par le Roi Léopold Ier en 1847. Extension du titre de baron à tous ses descendants avec augmentation d'armoiries, par le Roi Léopold II en 1871.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du chevalier Alphonse de Rasse par le Roi Léopold Ier en 1861 et extension de son titre à tous ses descendants par le Roi Léopold II en 1871.

1947  
Reiffenberg (de)[77] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Frédéric de Reiffenberg par le Roi Léopold Ier en 1842. 1882 ? -
Remoortere (van)[77] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Pierre-Jean van Remoortere par le roi Leopold Ier en 1863 . 1883  
Renne de Daelenbroeck (van der) (nl)[78] Chevalier Concession du titre de chevalier héréditaire, transmissible aux descendants mâles du nom, en faveur de François et Henri van der Renne, écuyers, par l'Empereur Joseph II en 1785.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible aux descendants mâles en faveur de Prosper van der Renne de Daelenbroeck (nl)par le Roi Guillaume Ier en 1830.

1964  
Rennette de Villers-Perwin (de)[78] Baron Concession de noblesse en faveur de Lambert Rennette par l'Empereur Charles VI en 1733. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Renier-Servais Rennette, écuyer, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1742. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Lambert Rennette, Seigneur de Logenhage, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1763.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Léopold de Rennette par le roi Guillaume Ier en 1817. Membre de l'Ordre équestre de Namur. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture) en faveur de Xavier de Rennette par le roi Leopold Ier en 1857. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Villers-Perwin" en 1887. Augmentation d'armoiries par le roi Albert Ier en 1923.

1980  
Renoz (nl)[78] Ecuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Napoléon et Prosper Renoz par le Roi Léopold Ier en 1838. 1871 -
Reynegom de Buzet (van) (nl)[79] Baron Concession du titre personnel de chevalier pour Messire Corneille van Reynegom, Seigneur de Buzet, en 1668 ; et augmentation d'armoiries en 1671, par la Régente Marie-Anne d'Autriche. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Philippe V d'Espagne en 1711.

Reconnaissance de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Théodore van Reynegom de Buzet par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'Ordre équestre du Brabant. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Guillaume van Reynegom par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre du Brabant. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Messires Théodore, Pierre, François et Ferdinand van Reynegom de Buzet, écuyers, frères et du titre personnel de baronne pour Dames Juliette et Adelaïde van Reynegom de Buzet, sœurs des quatre précédents, par le roi Guillaume Ier en 1827.

Reconnaissance du titre de baron transmissible à tous les descendants du nom en faveur des quatre frères précités par le roi Leopold Ier en 1842.

1989 -
Robaulx (de) (nl)[80] Ecuyer Anoblissement en faveur de Jean de Robaulx par le Roi Philippe IV en 1631. Confirmation de noblesse du Saint Empire avec concession pour autant que de besoin en faveur de Jacques de Robaulx par l'Empereur Ferdinand III en 1646 (non reconnu dans les Pays-Bas espagnols). Concession du titre personnel de chevalier en faveur d'Albert de Robaulx par le Roi Charles II en 1678.

Reconnaissance de noblesse pour Louis et Raymond de Rombaulx par le Roi Guillaume Ier en 1826.

1959 -
Robert de Saint-Symphorien (nl)[80]
Robert de Robersart
Comte
Baron
Nomination de Charles Robert en tant que Premier Conseiller du Conseil de Justice des États du Hainaut à Mons, en 1685 par le Gouverneur des Pays-Bas espagnols Ottone Enrico del Carretto, Marquis de Grana. Cette nomination donnait accès à la noblesse héréditaire. Érection de la Seigneurie hennuyère de Saint-Symphorien au rang de baronnie, avec autorisation du port dudit titre transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Messire Charles-Pierre-Joseph Robert, Seigneur de Saint-Symphorien, par le roi Louis XV, en 1747. Concession du titre de Comte de Robersart, transmissible par ordre de primogéniture masculine, avec augmentation d'armoiries pour Messire Simon-Joseph Robert, Seigneur de Choisy, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1778.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Alexis Robert de Robersart par le roi Guillaume Ier en 1820.

Reconnaissance du titre de Baron transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Philippe Robert de Saint-Symphorien par le roi Leopold Ier en 1845.

1916  
Rockolfing de Nazareth (van)[81] Ecuyer Reconnaissance de noblesse de Louis-Charles van Rockolfing de Nazareth (nl)par le Roi Guillaume Ier en 1816 (arrêté annulé en 1819 mais rétabli en 1824). Membre du Corps équestre de Flandre Orientale. 1892  
Rode de Schellebrouck (van)[81] Baron Confirmation de noblesse pour autant que de besoin pour Ignace van Rode par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1758.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en faveur d' Yves van Rode de Schellebrouck (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1821.

Extension du titre de baron appartenant au baron Adèle-Charles van Rode à son fils puîné Eugène, qui le transmettra par ordre de primogéniture, par le Roi Léopold Ier en 1861.

1907 -
Rodriguez d'Evora y Vega[81] Marquis
  • Madrid, 12 septembre 1634, roi Philippe IV d'Espagne:
    Reconnaissance du titre de baron de Rhodes, transmissible par ordre de primogéniture masculine, en faveur du baron Simon Rodriguez d'Evora y Vega.
  • Madrid, 14 juillet 1682, roi Charles II d'Espagne:
    Élévation de la baronnie de Rhodes au rang de marquisat et concession du titre de marquis, transmissible par ordre de primogéniture masculine, en faveur de Lope Rodriguez d'Evora y Vega, baron de Rhodes.
  • Madrid, 27 juillet 1682, roi Charles II d'Espagne:
    Élévation de la seigneurie de Beerlegem au rang de baronnie et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, en faveur de Lope Rodriguez d'Evora y Vega, marquis de Rhodes.
  • Laxenbourg, 06 juin 1786, empereur Joseph II du Saint-Empire:
    Concession d'armoiries en faveur de Charles-Joseph Rodriguez d'Evora y Vega, marquis de Rhodes.
  • La Haye, 14 avril 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre de marquis transmissible à tous les descendants, en faveur de Charles-Frédéric Rodriguez d'Evora y Vega.
  • La Haye, 14 avril 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre de marquis transmissible à tous les descendants, en faveur de Emmanuel-Charles Rodriguez d'Evora y Vega.
  • Bruxelles, 21 janvier 1823, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (héréditaire) de marquis de Rhodes et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine,de Berleghem en faveur de Charles-Frédéric Rodriguez d'Evora y Vega.
1920 -
Roisin (de)[82] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en faveur d'Henri de Roisin par le Roi Guillaume Ier. Nomination au Corps équestre du Hainaut. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1918 -
Roo (de)[83] Ecuyer Concession de noblesse en faveur de Charles de Roo par le Roi Léopold II en 1871. 1932 -
Roose de Baisy (de)[84] Ecuyer Nomination de François Roose comme conseiller et maître des requêtes au Grand Conseil de Malines par les Archiducs Albert et Isabelle en 1621 (charge qui conférait si besoin la noblesse).

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre Roose, écuyer, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1770.

Reconnaissance de noblesse et du titre (personnel) de comte en faveur de Charles de Roose de Baisy (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du corps équestre du Brabant.

1873 -
Roovere (de)[84] Ecuyer Anoblissement de Marie t'Kint comme veuve de Luc de Roovere, ainsi que leurs quatre fils et deux filles, par l'Empereur Joseph II en 1785.

Reconnaissance de noblesse et augmentation d'armoiries en faveur de Jean de Roovere d'Oostendael par le Roi Guillaume Ier en 1822.

Reconnaissance de noblesse et augmentation d'armoiries en faveur de Luc de Roovere de Roosemeersch par le Roi Guillaume Ier en 1823.

1881  
Rouillé (de)[85] Comte Reconnaissance de noblesse en faveur d'Édouard de Rouillé par le Roi Guillaume Ier en 1817. Membre du Corps équestre.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le Roi Léopold Ier en 1857.

1947 -
Rousselière Clouard (de la)[85] Baron Admission dans la noblesse du Royaume, avec le titre de baron transmissible aux descendants mâles, en faveur de François-Eustache de la Rousselière Clouard (nl) par le Roi Léopold Ier en 1848. 1958 -
Rouvroy (de)[85] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Charles de Rouvroy par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1847 -
Roye de Wichen[86] Ecuyer Concession de noblesse par le Roi Guillaume Ier en 1825. 1970 -
Ruddere de te Lokeren (de)[87] Ecuyer Concession de noblesse avec adjonction du nom "de te Lokeren" tant que cette terre restera propriété de la famille, en faveur de Mathieu de Ruddere de te Lokerenpar le Roi Léopold Ier en 1843. 1915 -
Ruescas (de) (nl)[87] Ecuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de François et Louis de Ruescas par le Roi Guillaume Ier en 1823. 1891 -
Ruquoy[88] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Louis Ruquoy par le Roi Albert Ier en 1924. 1987 -
Ruys de Beerenbrouck (nl)[89] Ecuyer Reconnaissance de noblesse d'Edmond Ruys de Beerenbrouck par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre du Limbourg. 1922  -

SModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Saint-Charles (de)[90] Chevalier Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Paul de Saint-Charles par le Roi Léopold Ier en 1843. 1883 -
Saint-Genois (de) (nl)
Saint-Genois des Mottes (de)
Saint-Genois de Grand-Breucq (de)[90]
Comte Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Nicolas de Saint-Genois et concession personnelle de la chevalerie en faveur de Jacques de Saint-Genois, écuyer, par l'Archiduc Albert en 1600.

Concession du titre personnel de chevalier pour Messire Pierre de Saint-Genois, écuyer, par le roi Philippe IV en 1627. Érection de la seigneurie hennuyère de Grand-Breucq au rang de comté et concession dudit titre transmissible par ordre de primogéniture masculine à Messire Charles de Saint-Genois, Seigneur d'Escanafles, par le roi Philippe IV en 1655.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture et du titre de baron transmissible pour tous les autres descendants par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'Ordre équestre du Hainaut. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Reconnaissance de noblesse avec le titre de baron transmissible à tous les descendants par le roi Guillaume Ier en 1823, 1826 et 1827. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "des Mottes" en 1885.

1989  
Saint-Vaast (de)[90] Baron Nomination d'Alard de Saint-Vaast près le Grand conseil des Pays-Bas à Malines, en tant que Conseiller et Maître des requêtes dudit Conseil, la fonction de Maître des requêtes conférait à son titulaire la noblesse héréditaire pour autant que besoin; nomination faite par Messire Íñigo Fernández de Velasco Duc de Frias, Gouverneur des Pays-Bas espagnols, en 1669.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, avec augmentation d'armoiries, en faveur de Messire Pierre-Claude-Marie de Saint-Vaast, Seigneur de Dentergem, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1767.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume Ier en 1817. Membre du Corps équestre du Brabant. Mention sur la première liste officielle des nobles.

1871  
Sarolea de Cheratte (de) (nl) [91] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean-Paul de Sarolea de Cheratte par le Roi Guillaume Ier en 1822. A défaut de postérité, le titre est transmissible à son frère puîné, Marie-Jean-Baptiste de Sarolea de Cheratte, qui a reçu en même temps une reconnaissance de noblesse. 1883 -
Sart de Molembaix (du) (nl)[91]
Sart de Bouland (du)
Baron Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Baptiste-Antoine du Sart, Seigneur de La Court-En-Joie, et de François-Joseph Dusart, Seigneur de L'Escagne par l'Empereur Charles VI , en 1719.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture en faveur de Messire Jean-Baptiste-Philibert du Sart, Seigneur de Molembaix, par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1742.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture par le roi Leopold Ier en 1859. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible à tous les descendants par le roi Leopold II en 1873.

Concession du titre de baron ransmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold II en 1900.

1998[N 14]  
Savoye (de)[92] Ecuyer Concession de noblesse en faveur d'Eugène de Savoye et de Robert de Savoye par le roi Albert Ier, respectivement en 1910 et 1922. 2011  
Schiervel (de)[93] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre-Léonard-Louis de Schiervel par le Roi Léopold Ier en 1842.

Extension, à défaut de postérité mâle, du titre de baron appartenant au baron Pierre de Schiervel à son neveu Jacques de Schiervel qui le transmettra par ordre de primogéniture masculine par le même souverain en 1855.

1933 -
Schöller[94] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur d'André Schöller par le Roi Baudouin en 1988 1992 -
Sebille (de)[95] Ecuyer Reconnaissance de noblesse par le Roi Guillaume Ier en 1822. 2010 -
Secus (de)[96] Baron Anoblissement par le Roi Charles II en 1698. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1774.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de François de Secus par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Nomination de Frédéric de Secus avec le titre personnel de baron au Corps équestre du Hainaut par le même souverain en 1816.

1873 -
Seebach (von) (de)[96] Baron Concession du titre de libre baron du Saint Empire transmissible à tous les descendants du nom, avec l'autorisation de porter la qualification de "Wohlgeboren" en faveur de Jean von Seebach par l'Empereur Ferdinand II en 1631.

Confirmation du titre de libre baron transmissible à tous les descendants du nom en faveur de Frédéric von Seebach par le duc Ernest II de Saxe-Cobourg-Gotha.

Reconnaissance du titre de libre baron en faveur d'Albin-Léon von Seebach par le Roi Jean de Saxe en 1860 (titre non valide en Belgique).

Concession du titre personnel de comte en faveur du libre baron Albin-Léon von Seebach par le Roi Léopold Ier en 1864.

1919 -
Selys de Fanson (de)[N 15],[97] Baron Concession de noblesse pour Michel de Selys par l'Empereur Ferdinand III en 1656.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold II en 1887. Reconnaissance de noblesse par le roi Leopold II en 1903. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Messire Florent de Selys de Fanson, écuyer par le roi Albert Ier en 1930.

1979[N 16]  
Senzeille (de)[97] Baron Reconnaissance de noblesse et du titre personnel de baron pour Arnould et Alphonse de Senzeille par le roi Guillaume Ier en 1816. Nomination dans l'Ordre équestre de Namur. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Gustave-Thérèse-Colette-Ghislain de Senzeille, écuyer, par le roi Leopold II en 1868.

1906  
Serdobbel[98] Ecuyer Anoblissement de Georges Serdobbel par le Roi Léopold Ier en 1861. 1923 -
Seutin[99] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Louis Seutin par le Roi Léopold Ier en 1848. 1862 -
Silvercruys[99] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de François Silvercruys par le Roi Albert Ier en 1929. 1975 -
Sion[100] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Georges Sion par le Roi Baudouin en 1990. 2001 -
Sloet van Oldruitenborgh[101] Baron Concession du titre de chevalier de l'Empire par l'Empereur Napoléon Ier en 1813.

Reconnaissance de noblesse d'Anthony Sloet van Oldruitenborgh (nl) par le Prince Souverain Guillaume en 1814. Membre du Corps Equestre de l'Overijssel.

Reconnaissance du titre de baron transmissible à tous les descendants par le Roi Guillaume en 1819. Mention de la première liste officielle des nobles.

1986 -
Smidt van Gelder[102] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Pieter Smidt van Gelder (nl) par le Roi Baudouin en 1954 1956 -
Soil[103] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Eugène Soil par le Roi Albert Ier en 1933. 1934 -
Soudain de Niederwerth[104] Ecuyer Anoblissement et adjonction du nom de "de Niederwerth" accordée à Jean Soudain par l'Empereur François Ier d'Autriche en 1819.

Incorporation dans la noblesse du royaume en faveur de Jean Soudain de Niederwerth par le Roi Guillaume Ier en 1823.

1878 -
Soupart[104] Baron Concession de noblesse avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Alfred-Eugène-Jean-Paul Soupart par le roi Albert Ier en 1929 . 1981
Sourdeau de Ramegnies-Chin (de)[104] Ecuyer Reconnaissance de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Louis-Charles de Sourdeau de Ramegnies-Chin par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps Equestre du Hainaut. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1831 -
Soust de Borckenfeldt (van)[104] Ecuyer Confirmation de noblesse, avec anoblissement pour autant que de besoin, en faveur de François-Jean van Soust par le Roi Léopold Ier en 1845. 1856 -
Spandl (de)[104] Baron Concession de noblesse en 1576 par l'Empereur Maximilien II.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Charles-Emmanuel de Spandl (nl) par le roi Leopold Ier en 1848.

1982  
Spangen (de) (nl)[104] Comte Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Corneille de Spangen par l'Archiduc Albert en 1607.

Concession du titre de libre baron du Saint Empire transmissible à tous les descendants par l'Empereur Ferdinand II en 1634.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du baron Assuère-Henri de Spangen d'Uytternesse et du Saint Empire par le Roi Charles II en 1698.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du baron Charles de Spangen d'Uytternesse et du Saint Empire par le Roi Charles II en 1686.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Juste Wuyternes de Spangen, écuyer, par le Roi Charles II en 1687.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de François de Spangen par le Roi Guillaume Ier en 1816.

Reconnaissance de noblesse et du titre personnel de comte en faveur de Juste de Spangen par le Roi Guillaume Ier en 1816. Reconnaissance de noblesse et du titre de baron personnel en faveur de Jean-Guillaume de Spangen par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membres du Corps équestre du Brabant.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous les descendants par le Roi Léopold II en 1871.

1940 -
Spoo[105] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Guy Spoo par le Roi Baudouin en 1988 2009 -
Stainlein (de)[106] Comte Concession du titre de libre baron transmissible à tous les descendants pour Jean Gottlieb Edouard von Stainlein (de)par le Roi Maximilien Ier Joseph de Bavière en 1815.

Admission dans la noblesse du Royaume de Hongrie en faveur du même par l'Empereur François Ier en 1827.

Concession du titre de comte au baron Jean Gottlieb Edouard von Stainlein (de)par le Roi Louis Ier de Bavière en 1830.

Homologation en Hongrie du titre bavarois de comte pour la veuve et les descendants du précédent par l'Empereur Ferdinand Ier d'Autriche en 1842.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de comte transmissible à tous ses descendants, en faveur d'Herman de Stainlein par le Roi Léopold II en 1880.

1882 -
Stappers (de)[106] Baron Reconnaissance de noblesse et concession du titre de "baron de Brustem" en faveur de Louis de Stappers par le Roi Léopold Ier en 1840.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Guillaume de Stappers par le Roi Léopold Ier en 1840.

1874 -
Stassart (de)[107]

Stassart de Corioul (de)

Baron Nomination comme conseiller et maître des requêtes au Conseil privé à Bruxelles de Jacques-Joseph de Stassart par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1757

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine au même par l'Empereur Léopold II en 1791.

Concession du titre de chevalier de l'Empire transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Goswin de Stassart par l'Empereur Napoléon Ier en 1809. Concession du titre personnel de baron de l'Empire en faveur du même par l'Empereur Napoléon Ier en 1810.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Goswin de Stassart de Corioul par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de la province de Namur. Mention sur le première liste officielle des nobles.

1854 -
Steen de Jehay (van den)[108] Comte Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'Ordre équestre de Liège.

Reconnaissance du titre de baron transmissible à tous les descendants porteurs du nom par le roi Léopold Ier en 1840. Concession du titre de comte à titre posthume pour le baron Amand van den Steen de Jehay par le Pape Grégoire XVI en 1846 (titre non valide en Belgique).

Concession du titre de comte transmissible à tous les descendants porteurs du nom par le roi Leopold Ier en 1847.

2014[N 17]  
Steens[109] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de François-Louis Steens par le Roi Albert Ier en 1922.

Autorisation accordée à Albert Steens, écuyer, de porter le titre de baron du vivant de son père François, par le Roi Albert Ier en 1924.

1945 -
Stegen de Putte (van der)[N 18],[110] Comte Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean van der Stegen par le roi Charles II en 1698. Erection de la Seigneurie brabançonne de Bousval au rang de comté pour Messire Philippe van der Stegen, par le Conseil souverain de Brabant en 1729.

Reconnaissance de noblesse avec le titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume Ier en 1823.

Reconnaissance de noblesse avec le titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold II en 1884.

1945  
Stein d'Altenstein (de) (nl)[111] Baron Concession du titre de libre baron du Saint Empire transmissible à tous les descendants avec l'autorisation de porter la qualification de "Wohlgeboren" pour toute sa lignée, par l'Empereur Léopold Ier en 1695.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible aux descendants mâles en faveur de Guillaume et d'Isidore de Stein d'Altenstein par le Roi Léopold Ier en 1842

1982  
Stenbier de Wideux (de)[111] Baron Concession du titre de libre baron du Saint Empire transmissible à tous les descendants par l'Empereur François Ier en 1746.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants, en faveur d'Etienne-François de Stenbier de Wideux (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps Equestre du Limbourg. Mention sur la première liste officielle des nobles.

1898 -
Stichel (van der)[112] Ecuyer Reconnaissance de noblesse avec réhabilitation pour autant que de besoin en faveur de Michel van der Stichel par le Roi Léopold Ier en 1841. 1916 -
Stichele de Maubus (van der)[112] Baron Concession de noblesse pour Jean van der Stichele en 1650 par le Roi Philippe IV d'Espagne. Concession de noblesse pour Charles-Joseph van der Stichele en 1702 par le Roi Louis XIV. Augmentation d'armoiries pour Messire François-Joseph van der Stichele en 1757 par l'Impératrice Marie-Thérèse.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Bruno van der Stichele (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de Flandre Occidentale. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Maubus" en 1848.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Léopold Ier en 1850.

1909 -
Stochove (nl)[113] Ecuyer Reconnaissance de noblesse par le Roi Guillaume Ier en 1822. 1869 -
Stocken (van der)[113] Ecuyer Anoblissement de Benoît van der Stocken par le Roi Guillaume Ier en 1827. 1941 -
Stockhem (de)[113] Baron Concession du titre de chevalier héréditaire du Saint-Empire, transmissible aux descendants mâles, par l'Empereur Léopold Ier en 1660.
Concession du titre de baron héréditaire du Saint-Empire avec le prédicat de "Wohlgeboren" par l'Empereur Joseph II en 1766.
Reconnaissance du titre de baron transmissible à tous les descendants par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre des provinces de Liège et du Limbourg. Mention sur la première liste officielle des nobles.
1883  
Stockmar[113] Baron Anoblissement de Christian-Frédéric (von) Stockmar par le Roi Frédéric-Auguste Ier de Saxe en 1821

Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en faveur du même par le Roi Louis Ier de Bavière en 1830.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean-Charles Stockmar par le Roi Léopold Ier en 1845.

1863 -
Straeten (van der)[114] Baron Anoblissement d'Antoine van der Straeten par le Roi Léopold Ier en 1843.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Fernand van der Straeten par le Roi Albert Ier en 1812.

1994 -
Strycker (de)[115] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Cecil de Strycker (nl)par le Roi Baudouin en 1983 2004 -
Stuers (de) (nl)[116] Chevalier Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Pierre-Joseph de Stuers par l'Empereur Léopold II en 1791.

Concession du titre de baron de l'Empire en faveur de Pierre-Adrien de Stuers par l'Empereur Napoléon Ier en 1813.

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre-Adrien de Stuers par le Roi Guillaume Ier en 1824.

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Hubert de Stuers par le Roi Guillaume II en 1841 (titre non valable en Belgique).

Admission dans la noblesse du Royaume et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Lambert de Stuers par le Roi Léopold Ier en 1846.

1900  
Sullivan de Grass de Séovaud (O')[117]

Sullivan de Terdeck (O')

Comte Reconnaissance de noblesse en faveur de Jean-Patrice O'Sullivan par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps Equestre de Flandre Occidentale.

Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants du nom en faveur d'Alphonse O'Sullivan de Grass de Séovaud, écuyer, par le Roi Léopold Ier en 1838.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du baron Alphonse O'Sullivan de Grass de Séovaud, par le Roi Léopold Ier en 1847.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Joseph-Denis O'Sullivan par le Roi Léopold Ier en 1847.

1911 -
Surlet de Chokier[118] Baron Concession du titre de Baron du Saint-Empire transmissible à tous les descendants pour Egidius-Franciscus de Surlet, par l'Empereur Léopold Ier en 1668 .

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture pour Érasme-Louis Surlet de Chokier, par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de la province de Limbourg. Mention sur la première liste officielle des nobles.

Ce dernier fut le premier Chef d'Etat de la jeune Belgique en étant Régent du Royaume du 25 février au 20 juillet 1831.

1839  
Surmont de Volsberghe[118] Baron Reconnaissance de noblesse en faveur de François Surmont de Volsberghe par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de la province de Flandre Orientale.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold Ier en 1839.

Augmentation d'armoiries en 1841. Autorisation d'adjoindre le nom "de Volsberghe" à son nom en 1876.

Réversion du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine appartenant au baron Arthur Surmont de Volsberghe (nl) aux enfants de son beau-fils, à savoir les enfants de Messire Albéric de Pierpont de Burnot et de Dame Marie-Antoinette Surmont de Volsberghe, par le roi Leopold II en 1900.

1961 -

TModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Tahon de la Motte[119] Baron Anoblissement d'Albert Tahon, seigneur de Haine-Saint-Pierre, par l'Empereur Charles VI en 1719.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine (avec une reconnaissance de noblesse implicite) par le Roi Guillaume Ier en 1818 et en 1825.

1912 -
Thiennes (de)[N 19],[120] Comte Concession du titre personnel de chevalier pour Messire Jean de Thiennes, Seigneur de Villerzy, en 1603 par l'Archiduc Albert. Concession du titre personnel de chevalier pour Messire Philippe de Thiennes, Seigneur de Warelles, en 1623 par le roi Philippe IV. Elévation de la Seigneurie flamande de Rumbeke au rang de comté avec concession dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture masculine) pour Messire René de Thiennes, Baron d'Heukelum, en 1649 par le roi Philippe IV. Élévation de la seigneurie dunkerquoise de Berthen au rang de marquisat avec concession dudit titre (transmissible par ordre de primogéniture masculine) pour Messire Georges de Thiennes, baron de Broucq, en 1660 par le roi Philippe IV.

Nominations dans les Ordres équestres de Flandre-Occidentale et du Hainaut avec les titres de comtes (transmissibles par ordre de primogéniture masculine) en 1816 par le roi Guillaume Ier.

Reconnaissance de noblesse et extension du titre du comte pour tous les descendants porteurs du nom de Messire François-Joseph-Michel-Ghislain de Thiennes Leinbourg et de Rumbeke en 1822 par le roi Guillaume Ier.

1909  
Thiriart de Mützhagen (nl)[121] Baron Concession de noblesse héréditaire par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du Corps équestre de la province de Liège en 1817.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le même souverain en 1823.

1907 -
Tiecken de Terhove (de)[122] Baron
Ecuyer
Concessions de noblesse en faveur de Michiel et Rutger de Tiecken de Terhove (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1822. Membres de l'Ordre Équestre du Limbourg en 1825.
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Michiel de Tiecken de Terhove par le Roi Léopold Ier en 1847. A défaut de postérité, le titre est transmissible à son frère Rutger.
1900  
Toict (du)[123] Vicomte Concession de noblesse par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1768. Confirmation de noblesse avec le titre de vicomte transmissible à tous les descendants porteurs du nom par l'Empereur Joseph II en 1786.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible à tous les descendants par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible à tous les descendants par le roi Guillaume Ier en 1830.

1933
Tombeur de Tabora[123] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles Tombeur par le Roi Albert Ier en 1927.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Tabora" en 1936.

1947 -
Tons d'Incourt[123] Ecuyer Anoblissement de François Tons par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1779.

Reconnaissance de noblesse pour François Tons d'Incourt par le Roi Guillaume Ier en 1822.

1841 -
Trannoy (de)[N 20],[124] Baron Concession du titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) en 1830 par le roi Charles X. Admission dans la noblesse du Royaume de Belgique avec le titre de Baron (transmissible par ordre de primogéniture) en 1883 par le roi Léopold II. Concession du titre personnel de Baron pour Messire Gaston-Édouard-François de Trannoy en 1923 par le roi Albert Ier. 2006  
Travers[125] Baron Concession de noblesse et du titre de Baron de Jever pour Étienne Jacques Travers par le roi Louis Ier de Hollande en 1810. Concession du titre personnel de Baron de Jever pour le même par l'Empereur Napoléon Ier en 1813.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume Ier en 1824.

1895
Trier de Tiège (van)[126] Ecuyer Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Egide van Trier de Tiège (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1818. 1833 -
Triest de Gits[126]
Triest de Gits et Saint-Georges
Baron Concessions du titre de chevalier pour Philippe et Antoine Triest en 1600 par l'Archiduc Albert. Concessions du titre personnel de chevalier pour Messire Josse Triest, Seigneur de Ruddershoven, en 1610; pour Messire Nicolas Triest, Seigneur d'Ouwegem, en 1617; pour Messire Charles Triest en 1618, par Albert, Archiduc Souverain des Pays-Bas. Concession du titre personnel de chevalier pour Messire François Triest, Seigneur de Raveschoot, en 1626 par le roi Philippe IV. Elévation de la Seigneurie flamande d'Ouwegem (Zingem) au rang de baronnie avec autorisation du port dudit titre transmissible par ordre de primogéniture masculine pour le chevalier Nicolas Triest, en 1628 par le roi Philippe IV d'Espagne. Concession du titre personnel de chevalier pour Messire Josse Triest, Seigneur de Zeghershove, en 1641 par le roi Philippe IV d'Espagne. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Messire Jean-François Triest, Seigneur de Terrewalle, en 1753 par l'Impératrice Marie-Thérèse.

Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Occidentale pour Messire Charles-Jean-Léonard Triest; avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Messires François-Xavier Triest et Jean-François Triest de Gits et Saint-Georges; nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Orientale pour Messire Éloy Triest; en 1816 par le roi Guillaume Ier[5].

1934  

UModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Ugeux[127] Ecuyer Concession de noblesse et du titre personnel de comte en faveur de William Ugeux par le Roi Baudouin en 1989. 1997 -
Urvater[128] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Joseph-Berthold dit Bertie Urvater par le Roi Baudouin en 1972. 2003 -

VModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Vaernewyck (de)[N 21],[129]
Vaernewyck d'Angest (de)
Vicomte Concession du titre personnel de chevalier pour Messire Denis de Vaernewyck, Seigneur de Lembeke, en 1657 par le roi Philippe IV.

Nomination dans l'Ordre équestre de Flandre-Orientale et inscription sur la première liste officielle des nobles avec le titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume Ier en 1816.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Leopold Ier en 1847.

1875  
Vaerwyck[129] Ecuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Valentin Vaerwyck par le Roi Baudouin en 1957. 1959 -
Val de Beaulieu (du)[N 22],[130]
Val de Blaregnies (du)
Comte

Baron

Concession du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom en 1783 par l'Empereur Joseph II.

Concession du titre de Baron de Beaulieu, en lien avec la Seigneurie hennuyère de Beaulieu, transmissible par ordre de primogéniture masculine avec augmentation d'armoiries pour le Chevalier Constant-Fidèle-Joseph du Val (1754-1828) en 1792 par l'Empereur Léopold II.

Concession du titre de Comte de Beaulieu transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1809 par l'Empereur Napoléon Ier.

Nomination dans l'Ordre équestre du Hainaut avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Concession des titres de comte pour la branche de Beaulieu et de baron pour la branche de Blaregnies, tous deux transmissibles par ordre de primogéniture masculine, en 1820 par le roi Guillaume Ier.

Extension du titre comte transmissible à tous les descendants porteurs du nom pour la branche de Beaulieu en 1847 par le roi Leopold Ier.

1971[N 23]  
Valenzi (de)[130] Ecuyer Concession de noblesse du Saint Empire et de quatre quartiers de noblesse, avec l'autorisation de faire précéder son nom de la qualification de 'noble' pour François Valenzi par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1778.

Incorporation dans la noblesse du Royaume de François de Valenzi par le Roi Guillaume Ier en 1825.

1872 -
Vaulx de Bleid (de)[131]
Vaulx de Champion (de)
Ecuyer Reconnaissance de noblesse et nomination dans l'Ordre équestre de Luxembourg pour la branche de Bleid et nomination dans l'Ordre équestre de Namur, avec un titre personnel de Baron, pour la branche de Champion par le roi Guillaume Ier en 1816. 1961  
Vauthier de Baillamont[131] Ecuyer Reconnaissance de noblesse et nomination dans l'Ordre équestre de la province de Namur, avec un titre personnel de baron, par le Roi Guillaume Ier en 1817. 1892 -
Vaux (de)[131] Ecuyer Anoblissement de Louis-Marie de Vaux par l'Empereur François Ier, grand-duc de Toscane, en 1749.

Reconnaissance de noblesse pour Albert, René, Marie, Clémentine et Juliette de Vaux par le Roi Léopold II en 1908.

1948 -
Venne d'Ophem (van den)[132] Baron Reconnaissance de noblesse pour Philippe van den Venne d'Ophem en Montenaeken (nl) par le Roi Guillaume Ier en 1819.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le même Souverain en 1825.

1842 -
Vermeulen de Mianoye[133] Ecuyer Concession de noblesse en faveur de Jean-Baptiste Vermeulen (nl) par le Roi Léopold Ier en 1845.

Concession du titre de comte pontifical, transmissible par ordre de primogéniture masculine, en faveur d'Alfred Vermeulen, écuyer, par le Pape Léon XIII en 1881 (titre non valide en Belgique). Autorisation d'adjoindre à son nom celui de "de Mianoye" pour le précédent en 1885.

1932 -
Verplancke de Diepenhède de Saint-Genois des Mottes[134]
Ecuyer Autorisation d'adjoindre le nom de Diepenhède à son nom Verplancke en 1885.

Concession de noblesse en 1901 par le roi Leopold II.

Autorisation d'adjoindre le nom de Saint-Genois des Mottes à son nom Verplancke de Diepenhède en 1933.

1968[N 24] -
Verseyden de Varick[135] Baron Autorisation de relever les armes et le nom de Varick pour Messire Jacques Verseyden, Seigneur de Zyl, par l'Empereur Charles VI en 1729. Concession du titre de chevalier de l'Empire, transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'Empereur Napoléon Ier en 1813. Reconnaissance de noblesse, nomination dans l'Ordre équestre du Brabant et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume Ier en 1816. 1854 -
Vervier[135] Chevalier Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible aux descendants mâles en faveur de Camille Vervier (nl) par le Roi Maximilien II de Bavière en 1852

Reconnaissance de noblesse et homologation en Belgique du titre bavarois de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Camille Vervier par le Roi Léopold Ier en 1854.

1945 -
Victor[136] Ecuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de René Victor par le Roi Baudouin en 1966 1984 -
Villers (de)[N 25],[137]
Villers du Fourneau (de)
Villers de Waroux d'Awans de Bouilhet et de Bovenistier (de)
Comte
Vicomte
Chevalier
Confirmation de noblesse en 1741 par l'Impératrice Marie-Thérèse. Concession du titre de Baron de Villers du Fourneau en 1777 par l'Impératrice Marie-Thérèse d'Autriche. Concession du titre de vicomte (transmissible par ordre de primogéniture) et autorisation d'accoler les noms d'Awans de Bouilhet et de Bovenistier pour Messire Henri-Joseph de Villers en 1793 par François II, Empereur des Romains.

Nomination dans l'Ordre équestre d'Anvers avec le titre de vicomte (transmissible par ordre de primogéniture masculine) en 1816 par le roi Guillaume Ier.

Concession du titre de Comte (transmissible par ordre de primogéniture masculine) pour le vicomte Henri-Joseph de Villers en 1817 par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier (transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom) pour Messire Nicolas-Jean-Émile de Villers du Fourneau en 1871 par le roi Leopold II.

Concession du titre de vicomte (transmissible par ordre de primogéniture masculine) pour Messire Jean-Louis-Henri-Marie-Ghislain de Villers en 1912 par le roi Albert Ier.

Reconnaissance de noblesse pour Messire Maurice de Villers du Fourneau en 1914 par le roi Albert Ier de Belgique.

Autorisation du port du titre de vicomte du vivant de son père pour Messire Henri de Villers de Waroux d'Awans de Bouilhet et de Bovenistier en 1937 par le roi Leopold III.

2003  
Villers Masbourg d'Esclaye (de)[137] Ecuyer Reconnaissance de noblesse par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre du corps équestre de la province de Namur. Mention sur la première liste officielle des nobles. 1940  
Vinck de Westwezel (de) (nl)[138]
Vinck de deux Orp (de)[N 26],[N 27]
Baron Concession de noblesse avec augmentation d'armoiries en 1735 par l'Empereur Charles VI. Nominations dans l'Ordre équestre d'Anvers pour la branche aînée de Westwezel en 1816; et pour la branche cadette de deux Orp en 1817, par le roi Guillaume Ier. Concessions des titres de baron transmissibles par ordre de primogéniture masculine pour Messire Ignace de Vinck de Westwezel, en 1818, et pour Messire Jean-François de Vinck de deux Orp, en 1822, par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas.

Extension du titre de baron à tous les descendants pour la branche de deux Orp en 1881 par le roi Leopold II.

Augmentation d'armoiries pour la branche de deux Orp en 1921 par le roi Albert Ier.

1926
1983
 
Vischer de Celles (de)[139] Comte

Baron

Concession du titre personnel de chevalier par le Roi Philippe IV en 1650. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et érection en baronnie de la seigneurie de Celles par le Roi Charles II en 1686.

Concession du titre de comte de l'Empire en faveur d'Antoine de Vischer de Celles par l'Empereur Napoléon Ier en 1809.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Antoine de Vischer de Celles par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'ordre équestre du Brabant.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du comte Antoine de Vischer de Celles par le Roi Guillaume Ier en 1825

1888 -
Vivario de Ramezée (de)[140] Baron Concession de noblesse du Saint Empire et de quatre quartiers de noblesse, avec adjonction de la particule par le Prince-Electeur Maximilien III Joseph de Bavière en 1745.

Concession du titre de baron du Saint-Empire transmissible à tous les descendants porteurs du nom par l'Empereur Joseph II en 1782. Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants par le roi Guillaume Ier en 1816. Membre de l'Ordre équestre de Liège. Mention sur la première liste officielle des nobles.

1937  
Vivere (van de)[140] Chevalier Concession de noblesse et augmentation d'armoiries pour Charles-Ignace van de Vivere en 1780 par l'Impératrice Marie-Thérèse.

Concession du titre héréditaire de chevalier transmissible à tous les descendants mâles porteurs du nom en faveur de Messire Jacques-Bernard van de Vivere en 1792 par François II, Empereur des Romains.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles par le roi Leopold Ier en 1856.

1885  
Vivier (du)[140] Chevalier Concession de noblesse et de quatre quartiers nobles, avec adjonction de la particule en faveur de Jean-François Vivier par l'Empereur Charles VI en 1720.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Charles du Vivier par le Roi Léopold Ier en 1841.

Concession du titre de chevalier en faveur du même par le même souverain. Le titre est réversible à ses neveux, qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine.

1881 -
Vrière (de)[141] Baron
Chevalier
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Aloïs de Vrière (nl) par le roi Guillaume Ier en 1825.

Extension du titre de baron à tous les descendants mâles du baron Adolphe de Vrière par le Roi Léopold Ier en 1861.

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre-Charles de Vrière, par le roi Leopold Ier en 1861.

Concession du titre de Comte romain pour le Chevalier (Etienne) de Vrière par le Pape Pie IX, sans valeur légale en Belgique.

1956  
Vrints von Treuenfeld[141]
Vrints de Treuenfeld (de)
Baron Concession de noblesse et de quatre quartiers de noblesse et autorisation d'accoler le nom von Treuenfeld en faveur de Jean-Baptiste Vrints par l'Empereur Leopold Ier du Saint Empire en 1664.

Concession du titre de baron du Saint-Empire, transmissible à tous les descendants porteurs du nom, en faveur de Messire Theobald Vrints von Treuenfeld par l'Empereur Charles VII en 1744.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron ransmissible à tous les descendants porteurs du nom, en faveur d'Alexandre de Vrints-Treuenfeld par le roi Leopold Ier en 1861.

1906  

WModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Waha (de)[142] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants du nom en faveur de François de Waha par le Roi Léopold II en 1872. 1969 -
Wal d'Anthisnes (de)[143]
Wal de Baronville (de)
Baron Nomination dans l'Ordre équestre du Brabant avec le titre de Baron (transmissible à tous les descendants porteurs du nom) pour Messire Eugène-Joseph-Jean-Népomucène de Wal (branche d'Anthisnes) et nomination dans l'Ordre équestre de Namur avec le titre de Baron (transmissible à tous les descendants porteurs du nom) pour Messire Henri-Auguste-Joseph de Wal (branche de Baronville) en 1816 par le roi Guillaume Ier. 1906  
Walckiers (de)[143] Vicomte
Ecuyer
Concessions de noblesse en 1727 et 1734 par l'Empereur Charles VI. Concession du titre de vicomte (transmissible par ordre de primogéniture masculine) avec augmentation d'armoiries pour Messire Adrien-Ange de Walckiers de Tronchienne en 1786 par l'Empereur Joseph II.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte (transmissible par ordre de primogéniture masculine) en 1899 par le roi Leopold II. Reconnaissance de noblesse en 1902 par le roi Leopold II.

Reconnaissance du titre de Vicomte en 1921 par le roi Albert Ier.

1985  
Wappers[144] Baron

Ecuyer

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Egide Wappers par le Roi Léopold Ier en 1847. 1925  
Warnant[144] Baron

Ecuyer

Concession de noblesse héréditaire en faveur de Pierre Warnant par le Roi Baudouin en 1959.

Concession du titre personnel de baron en faveur du même par le même souverain en 1965. Concession du titre personnel de baron en faveur d'Albert Warnant par le Roi Baudouin en 1970.

2012 -
Warzée d'Hermalle (de)[144] Baron
Ecuyer
Concession de noblesse en faveur de Charles de Warzée d'Hermalle par le Roi Guillaume Ier en 1816. Membre du corps équestre de Liège. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même par le même souverain en 1817. Membre du corps équestre du Limbourg néerlandais en 1842. 1933  
Wavrin de Villers au Tertre (de)[145] Comte
Ecuyer
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Léopold Ier en 1859. 2016  
Wellens[146]
Wellens de Ten Meulenberg
Baron
Ecuyer
Concession de noblesse en faveur de Pierre-Antoine Wellens en 1734, bourgmestre de la ville d'Anvers. Concession de noblesse en 1753 en faveur de Jacques-Théodore Wellens, seigneur de Ten Meulenberg à Vrasene, frère de Pierre-Antoine.

Reconnaissance de noblesse de Louis de Wellens de Ten Meulenberg par le Roi Guillaume Ier en 1817. Membre du Corps équestre d'Anvers. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Louis Wellens de Ten Meulenberg par Guillaume Ier en 1824.

Confirmation de noblesse en 1846 en faveur de François-Joseph-Henri-Julien Wellens, petit-fils de Pierre-Antoine.

1943[N 28]  
Whettnall[N 29],[147] Baron Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture et modification d'armoiries pour Messire Charles Whettnall (nl) par le Roi Leopold Ier en 1851.

Extension du titre de baron transmissible à tous les descendants par le roi Leopold II en 1871.

1931[N 30]  
Willmar[148] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean-Pierre Willmar par le Roi Léopold Ier en 1846. 1914 -
Wilmet d'Yvoir (de)[149] Ecuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Jean-Baptiste de Wilmet d'Yvoir par le Roi Guillaume Ier en 1822. 1881 -
Wittert[150] Baron

Ecuyer

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, avec confirmation de noblesse ancienne pour autant que de besoin en faveur d'Everard Wittert par l'Impératrice Marie-Thérèse en 1778.

Incorporation dans la noblesse du Royaume avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le Roi Guillaume Ier en 1815.

1967 -
Woestyne (van de)

Woestyne (de la)
Woestyne de Becelaere (van de)
Woestyne d'Hansbeke (van de)[151]

Marquis
Baron
Chevalier
  • Madrid, 23 octobre 1640, roi Philippe IV d'Espagne:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur François van de Woestyne, seigneur de Becelaere.
  • Madrid, 16 décembre 1665, impératrice Marie-Anne d'Espagne:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de François-Maximilien van de Woestyne, seigneur de Ronsele
  • Marly, 08 mai 1705, roi Louis XIV de France:
    Élévation de la baronnie de Beselare au rang de marquisat et concession du titre (par primogéniture masculine) de marquis de la Woestyne de Becelaere en faveur du baron Maximilien van de Woestyne de Beselare de Troisbreze.
  • Vienne, 21 février 1718, empereur Charles VI du Saint-Empire:
    Concession du titre (héréditaire) de chevalier du Saint-Empire en faveur de Franciscus-Maximilianus van de Woestyne, seigneur de Ronsele.
  • Vienne, 17 octobre 1731, empereur Charles VI du Saint-Empire:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de Louis-Bonaventure van de Woestyne.
  • Vienne, 20 juin 1778, impératrice Marie-Thérèse d'Autriche:
    Concession du titre (héréditaire) de chevalier en faveur de Antoine-François van de Woestyne.
  • Bruxelles, 20 novembre 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (par primogéniture masculine) de marquis en faveur de Charles-Ghislain van de Woestyne de Becelaere.
  • La Haye, 14 avril 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:Reconnaissance de noblesse en faveur de Charles-Joseph van de Woestyne.
  • La Haye, 03 août 1828, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance de noblesse en faveur de Jean-Baptiste Woestyne d'Hansbeke.
  • Bruxelles, 23 juin 1845, roi Leopold Ier de Belgique:
    Reconnaissance de noblesse et du titre (par primogéniture masculine) de baron en faveur de Théophile-Ghislain van de Woestyne.
1954  
Wouters

Wouters de Jauche[152]

Chevalier

Ecuyer

Anoblissement de Joseph Wouters de Jauche par le Roi Guillaume Ier en 1816.

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles Wouters par le Roi Léopold Ier en 1848.

1943 -
Wullems[153] Écuyer 1980
Wyels (de)[153] Chevalier
  • Madrid, 17 novembre 1662, roi Philippe IV d'Espagne:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de Étienne de Wyles.
  • Bruxelles, 10 janvier 1860, roi Léopold Ier de Belgique:Reconnaissance de noblesse avec le titre (par primogéniture masculine) de chevalier en faveur de Charles-Jean de Wyels.
1943
Wynckelman[154] Écuyer 1844
Wyns de Raucour[155] Chevalier
Écuyer
1946

XModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Xavier de Lasne (de)[155] Baron
  • Madrid, 24 février 1676, roi Charles II d'Espagne:
    Élevation de la seigneurie de Lasne au rang de baronnie et concession du titre (par primogéniture masculine) de baron en faveur de Jean-Philippe de Xavier.
  • La Haye, 26 avril 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance du titre (pr primogéniture masculine) de baron en faveur de Jean-Alexandre de Xavier de Lasne.
1929 -
Xhénemont (de)[155] Écuyer 1915  
Xivry (de)[N 31],[155] Écuyer 1858  

YModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Ysebrant de Difque[N 32],[156] Écuyer 1927  
Ysembart (d')[156]
Ysembart de Wreichem (d')
Ecuyer 1857 -

ZModifier

Nom Titre[N 1] Remarques Date d'extinction Armes
Zaman[157] Écuyer 1921  
Zantis de Frymerson[157] Écuyer Concession de noblesse du Saint Empire avec adjonction de la particule en faveur de Jean-Guillaume de Zantis de Frymerson (nl)par l'Empereur Joseph II en 1786.

Incorporation dans la noblesse du Royaume en faveur du même par le Roi Guillaume Ier en 1822. Mention sur la première liste officielle des nobles.

1987 -
Zerezo de Tejada (de) (nl)[158] Baron 1938  
Zualart (de) (nl)[159] Écuyer
  • Madrid, 18 novembre 1642, roi Philippe IV d'Espagne:
    Concession de noblesse en faveur de Jacques de Zualart, seigneur de Sclayn.
  • Madrid, 10 décembre 1651, roi Philippe IV d'Espagne:
    Concession de noblesse en faveur de Charles de Zualart, seigneur de Waufin.
  • Madrid, 10 novembre 1668, reine Maria-Anna d'Espagne:
    Confirmation de noblesse en faveur Charles de Zualart, seigneur de Wanze.
  • Madrid, 12 février 1681, roi Charles II d'Espagne:
    Concession du titre (personnel) de chevalier en faveur de Jean-François de Zualart, seigneur de Golsinne.
  • La Haye, 20 février 1816, roi Guillaume Ier des Pays-Bas:
    Reconnaissance de noblesse en faveur de Frédéric-Joseph de Zualart et Charles-Joseph de Zualart.
1981  

BibliographieModifier

  • Félix-Victor Goethals, Dictionnaire généalogique et héraldique des familles nobles du Royaume de Belgique, tome premier, Bruxelles, 1849, lire en ligne.
  • Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse belge du XVè au XXè siècle, vol. I : A - E, Bruxelles, Crédit Communal, , 786 p. (ISBN 2-87193-168-2)
  • Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse belge du XVè au XXè siècle, vol. II : F - M, Bruxelles, Crédit Communal, , 839 p. (ISBN 2-87193-168-2)
  • Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse belge du XVè au XXè siècle, vol. III : N - Z, Bruxelles, Crédit Communal, , 915 p. (ISBN 2-87193-168-2)
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2006, t. 1 : Dum - FIe, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 263 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2011, t. 1 : Out - Pos, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 266 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2011, t. 2 : Pot - Rob, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 531 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2012, t. 1 : Roc - Sche, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 273 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2012, t. 2 : Schi - Stap, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 546 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2013, t. 1 : Stas - T, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 286 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2013, t. 2 : U - Villa, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 553 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2014, t. 1 : Ville - Wat, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 266 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2014, t. 2 : Wau - Z, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 238 p.
  • Comte Hubert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge - Annuaire de 2015, Bruxelles, Collection "État présent" ASBL, , 238 p.
  • Baron de Ryckman de Betz, Armorial général de la noblesse belge, Dessain, Liège, 1957
  • Bertrand Maus de Rolley, Prince Charles-Louis de Mérode et Baron Jean-Claude de Troostembergh, État présent de la noblesse belge : Annuaire de 2017, t. 1 : A - Bi, Bruxelles, État présent des familles ASBL, , 347 p.
  • Bertrand Maus de Rolley, Prince Charles-Louis de Mérode et Baron Jean-Claude de Troostembergh, État présent de la noblesse belge : Annuaire de 2018, t. 2 : Bo - Bu, Bruxelles, État présent des familles ASBL, , 372 p.
  • Bertrand Maus de Rolley, Prince Charles-Louis de Mérode et Baron Jean-Claude de Troostembergh, État présent de la noblesse belge : Annuaire de 2019, t. 3 : Ca - Cop, Bruxelles, État présent des familles ASBL, , 391 p.
  • Bertrand Maus de Rolley, Prince Charles-Louis de Mérode et Baron Jean-Claude de Troostembergh, État présent de la noblesse belge : Annuaire de 2019, t. 4 : Cor - Doo, Bruxelles, État présent des familles ASBL, , 367 p.
  • Bertrand Maus de Rolley et Baron Jean-Claude de Troostembergh, État présent de la noblesse belge : Annuaire de 2021, t. 5 : Dor - Ga, Bruxelles, État présent des familles ASBL, , 365 p.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y et z Ne sont mentionnés dans cette colonne que les titres héréditaires. Par défaut, il s'agit du titre d'écuyer (Jonkvrouw pour les femmes en flamand, sans équivalent en français). Sauf pour les personnes qui ont obtenu la concession d'une noblesse personnelle et d'un titre, le titre, par définition personnel, est mentionné.
  2. A noter que l'adjonction du nom Woeste lui fut accordée par Arrêté royal du 26 septembre 1911 comme petit-fils du comte Woeste, ministre d'État, d'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992 p. xx.
  3. Il s'agit (sauf erreur) de la Famille van den Berghe / IV d'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992 p. xx.
  4. La dernière représentante du nom fut la Comtesse Elisabeth de Berlaymont (1924-2010). À noter cependant que la fille d'Elisabeth de Berlaymont, de son second mariage avec Monsieur Ahmed Hadj-Hamou, fut autorisée par arrêté royal du 19 avril 2006 à substituer son nom Amira Hadj-Hamou pour Amira de Berlaymont.
  5. A noter que les descendants de la dernière représentante de ladite famille, la Baronne Donatienne d'Erp de Holt et Baerlo, furent autorisés par Arrêté royal du 20 décembre 1995 à adjoindre à leur nom de Jonghe d'Ardoye celui d'Erp. À noter également que les descendants de la fille de la précitée, la Vicomtesse Michèle de Jonghe d'Ardoye d'Erp, relevèrent également motu proprio le nom d'Erp pour l'accoler à leur patronyme de Bonvoisin. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.
  6. Date d'extinction dans les mâles avec le Comte Henri d'Hanins de Moerkerke (1881-1963).
  7. Lors du décès de Paul van Iseghem en 1940 sans aucune descendance, son neveu ne fit pas lever les nouvelles lettres patentes afin de recevoir le titre de Vicomte.
  8. Date d'extinction dans les mâles avec Messire Léon van Iseghem van Aeltert (1889-1970). A noter qu'il existe une vaste descendance pour la famille van Iseghem pour les branches collatérales non-anoblies, la branche noble de la famille s'est éteinte en 1970.
  9. À noter que le Comte Guy Gobert Victor d'Aspremont Lynden (1882-1962) fut autorisé par Arrêté royal du 26 novembre 1909 à accoler le nom de Maillen à son patronyme. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.
  10. À noter que les enfants de Messire Arnould della Faille de Leverghem (1963), second fils de la dernière représentante du nom, Dame Bernadette de Modave de Masogne (1936), furent autorisés par Arrêté royal du 30 avril 2009 à substituer leur nom della Faille de Leverghem pour della Faille de Modave de Masogne.
  11. Date d'extinction dans les mâles avec Messire René de Modave de Masogne (1887-1962).
  12. A noter que le Comte Benoît de Brouchoven de Bergeyck (1897-1956) fut autorisé par Arrêté royal du 18 août 1927 à accoler le nom de Namur d'Elzée à son patronyme. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.
  13. Date d'extinction dans les mâles avec Messire Paul de Quebedo (1900-1981).
  14. Eteinte dans les mâles en 1964 pour une branche dont il subsistait deux filles en 2012 et éteinte en 1998 pour le dernier rameau.
  15. A noter que la branche aînée de la famille de Selys, les Selys-Longchamps, est toujours subsistante.
  16. Date d'extinction dans les mâles avec le Baron (Robert) de Selys de Fanson (1925-1979).
  17. Date d'extinction dans les mâles avec le Comte Jérôme van den Steen de Jehay (1933-2014).
  18. A noter que la branche cadette de la famille van der Stegen, les van der Stegen de Schrieck, est toujours subsistante.
  19. A noter que Marc Antoine, Marquis de La Boëssière (1843-1931) fut autorisé par Arrêté royal du 10 juin 1885 à relever le nom de sa mère et de l'accoler à son patronyme pour devenir de La Boëssière-Thiennes. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.
  20. A noter que les descendants de la dernière représentante du nom, Dame Geneviève de Trannoy (1912-2006), les Comtes Henri-Claude (1943), Alain (1945) et André (1951) de Meeûs d'Argenteuil furent autorisés par Arrêté royal du 27 octobre 1953 à accoler le nom de Trannoy à leur patronyme.
  21. A noter que le Chevalier Amaury de Ghellinck d'Elseghem (1851-1919) fut autorisé par Arrêté royal du 3 juillet 1885 à accoler le nom Vaernewyck à son patronyme. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.
  22. A noter que le fils aîné de la dernière représentante du nom (la Comtesse Enid Stéphanie du Val de Beaulieu, née en 1938 et toujours vivante) Messire Henry Ullens de Schooten (né en 1958), de nationalité britannique, choisit à sa majorité en 1976 de prendre officiellement le nom de sa mère, à savoir Henry du Val de Beaulieu d'après une disposition légale anglaise l'y autorisant. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.
  23. Date d'extinction dans les mâles avec le Comte Edouard du Val de Beaulieu (1892-1971).
  24. Date d'extinction dans les mâles avec Messire Jacques Verplancke de Diepenhède de Saint-Genois des Mottes (1912-1968).
  25. A noter que la branche de Villers Grand Champs est toujours subsistante.
  26. A noter que le Comte Baudouin de Broqueville (1928-1978) fut adopté par son oncle le Baron (Raymond) de Vinck de deux Orp (1892-1977) le 11 mars 1964 et que depuis cette date il porta officiellement, de même que ses descendants, le nom de Broqueville de deux Orp.
  27. Cette famille n'est éteinte que dans ces deux branches. Voir familles contemporaines de la noblesse belge pour les branches subsistantes.
  28. Date d'extinction dans les mâles avec Messire Noël Wellens (1890-1943).
  29. A noter que les descendants de la Baronne Isabelle Whettnall (1868-1901) furent autorisés par Arrêté royal du 29 janvier 1928 à accoler à leur patronyme Ullens de Schooten le nom Whettnall.
  30. Date d'extinction avec la dernière représentante du nom pour la branche admise dans la noblesse belge avec la baronne Mathilde Whettnall (1870-1931). A noter néanmoins que la branche cadette anglaise est toujours subsistante.
  31. A noter que les descendants de la dernière représentante du nom, Isabelle Antoinette de Xivry (1788-1858), furent autorisés par Arrêté royal du 8 janvier 1875 à accoler à leur patronyme Orban, le nom "de Xivry". La famille Orban de Xivry est toujours subsistante dans la noblesse belge. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.
  32. A noter que la branche aînée de la famille, les Ysebrant de Lendonck (reconnus nobles en 1824 par le roi Guillaume Ier), est toujours subsistante dans la noblesse belge. D'après Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992.

RéférencesModifier

  1. a et b Félix-Victor Goethals, Dictionnaire généalogique et héraldique des familles nobles du Royaume de Belgique, tome premier, Bruxelles, 1849.
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj et ak Oscar Coomans de Brachène & Georges de Hemptinne, État présent de la noblesse Belge, Annuaire de 1971, première partie, A - Bet, Collection "ETAT PRESENT" a. s. b. l., 1971.
  3. J.-B. Rietstap, Armorial général, précédé d'un dictionnaire des termes du blason, tome 1 (A - L), 1884.
  4. a b c d et e Oscar Coomans de Brachène, Georges de Hemptinne et Comte Humbert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge, Bruxelles, , première partie.
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq br bs bt bu bv bw bx by bz ca cb cc cd ce et cf Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ANB_PJLD
  6. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2017, p. 239
  7. a b c d e f g h i j k l m n o p et q Oscar Coomans de Brachène & Georges de Hemptinne, État présent de la noblesse Belge, Annuaire de 1971, seconde partie, Bet - Bo, Collection "ETAT PRESENT" a. s. b. l., 1971 p. xx.
  8. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2017, p. 326
  9. Annuaire de la noblesse belge, 1881, p. 39.
  10. Annuaire de la noblesse belge, 1889, tome I, p. 239.
  11. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2018, p. 130
  12. Baron de Ryckman de Betz, Armorial général de la noblesse belge, Dessain, Liège, 1957, p. 505.
  13. Charles Poplimont, La Belgique héraldique, Tome II, BL - CHAR, Bruxelles, 1864, p. 165.
  14. Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse du XVe au XXe siècle, Bruxelles, Crédit Communal, 1992 p. xx.
  15. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2018, p. 294
  16. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2019, p. 5, Janssens et Duerloo 1992, p. 440
  17. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2019, p. 41, Janssens et Duerloo 1992, p. 449
  18. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2019, p. 238
  19. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2019, p. 239
  20. Maus de Rolley et al. 2019, p. 257
  21. Oscar Coomans de Brachène & Georges de Hemptinne, État présent de la noblesse Belge, Annuaire de 1972, seconde partie, Can - Col, Collection "ETAT PRESENT" a. s. b. l., 1972, p. 295.
  22. de Marnix de Sainte Aldegonde 2015, p. 76
  23. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2020, p. 73
  24. Maus de Rolley, de Mérode et de Troostembergh 2020, p. 276
  25. Maus de Rolley et de Troostembergh 2021, p. 20
  26. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 55, Janssens et Duerloo 1992, p. 735
  27. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 66, Janssens et Duerloo 1992, p. 746
  28. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 87-89, Janssens et Duerloo 1992, p. 758-762
  29. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 97, Janssens et Duerloo 1992, p. 767
  30. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 103-108, Janssens et Duerloo 1992, p. 769-774
  31. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 109, Janssens et Duerloo 1992, p. 777
  32. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 190, Janssens et Duerloo 1992, p. 51
  33. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 218-219, Janssens et Duerloo 1992, p. 65-66
  34. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 238, Janssens et Duerloo 1992, p. 71
  35. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2016, p. 266-267, Janssens et Duerloo 1992, p. 80-82
  36. de Marnix de Sainte Aldegonde 2016, p. 275, Janssens et Duerloo 1992, p. 86
  37. de Marnix de Sainte Aldegonde 2016, p. 294, Janssens et Duerloo 1992, p. 92
  38. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2016, p. 298-299, Janssens et Duerloo 1992, p. 93-94
  39. a b et c Maus de Rolley et de Troostembergh 2021, p. 302-304, Janssens et Duerloo 1992, p. 95-99
  40. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 318, Janssens et Duerloo 1992, p. 104-106
  41. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 323-325, Janssens et Duerloo 1992, p. 108-112
  42. de Marnix de Sainte Aldegonde 2006, p. 334, Janssens et Duerloo 1992, p. 118-119
  43. Oscar Coomans de Brachène, État présent de la noblesse Belge, Annuaire de 1977, première partie, L - Lig, Collection "ETAT PRESENT" a. s. b. l., Bruxelles, 1977.
  44. Oscar Coomans de Brachène, État présent de la noblesse belge, annuaire de 1977, première partie L-Lig, p. 145.
  45. http://www.funeraillesmichel.com/docs/21_112840301_01.pdf
  46. Paul Janssens et Luc Duerloo, Armorial de la noblesse belge, 1992 Lire en ligne
  47. Bulletin de l'Institut archéologique liégeoise, Volume 22, 1891, pages 338-339 : « La famille de Méan était d'origine bourgeoise, mais l'empereur Ferdinand III, voulant reconnaitre les services rendus au pays par Charles de Méan et ses ancêtres, lui accorda, ainsi qu'à ses frères, le 27 mars 1648, un diplôme de noblesse et permit d'ajouter à leurs armes une aigle de sable couronnée d'or. »
  48. Yves Moreau, Les bourgmestres de Liège au XVIIIe siècle, UGA, 1978, page 99.
  49. Bulletin de l'Institut archéologique liégeoise, Volume 22, 1891, page 339.
  50. a et b Isidore baron de Stein d'Altenstein, Annuaire de la noblesse de Belgique, Volume 2, Auguste Deeq, 1848, page 145.
  51. a b et c Bulletin et annales de l'Académie d'archéologie de Belgique, Volume 2, 1844, page 206.
  52. Almanach de la cour de Bruxelles sous les dominatione autrichienne et francaise, la monarchie des Pays-Bas et le gouvernement belge, de 1725 a 1840, H. Tarlier, 1864, page 131.
  53. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 35, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 126
  54. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 52, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 136
  55. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 65, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 141
  56. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 75, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 147
  57. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 80, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 149-151
  58. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 109, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 157-158
  59. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 117, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 162-164
  60. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 127-129, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 167-170
  61. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 137, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 173
  62. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 141, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 178-179
  63. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 172, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 195-196
  64. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 180, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 197
  65. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 196, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 202
  66. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 201, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 204
  67. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 209, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 208
  68. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 214-215, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 210-212
  69. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 219, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 215
  70. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Out - Pos, p. 232-233, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 218-222
  71. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 348 - 351, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 247 - 249
  72. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 363, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 258
  73. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 370-372, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 263-269
  74. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 385, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 272-276
  75. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 389, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 282
  76. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 432, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 301-304
  77. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 436-439, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 308-310
  78. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 449-452, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 313-316
  79. de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 460, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 322-323
  80. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2011, Pot - Rob, p. 475, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 337-340
  81. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 6, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 352-355
  82. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 20, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 365
  83. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 53, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 372
  84. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 57, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 373 - 376
  85. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 81, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 384 - 388
  86. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 97
  87. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 101, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 399 - 401
  88. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 107, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 403
  89. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 111, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 404
  90. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 172-176, Janssens et Duerloo 1992, p. 418-423
  91. a et b de Marnix de Saint Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 182, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 430-434
  92. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Roc - Sche, p. 204, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 439
  93. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. VIII, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 452-453
  94. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 291-294
  95. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 322
  96. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 325, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 472-473
  97. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 354-355, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 475-479
  98. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 364, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 483-484
  99. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 399-400, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 491-494
  100. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 421
  101. de Marnix de Saint Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 429, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 501
  102. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 444, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 506
  103. de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 469, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 514
  104. a b c d e et f de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 479-480, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 520-525.
  105. de Marnix Saint Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 515
  106. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2012, Schi - Stap, p. 527-530, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 535-539
  107. Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. VIII, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 540-541
  108. Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 544-546
  109. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 24, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 549
  110. Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 550-552
  111. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 31-32, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 553-556
  112. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 35, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 558 - 560
  113. a b c et d de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 43-44, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 562-565
  114. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 46, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 566-567
  115. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 99
  116. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 104, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 575-576
  117. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 105, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 108-109
  118. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 106; Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 578-580
  119. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 109, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 590-591
  120. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 194, Janssens et Duerloo 1992, p. 618-620
  121. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 201, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 627
  122. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 224, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 636
  123. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 235-236, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 641-644
  124. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 243-244
  125. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 247, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 652-653
  126. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, Stas - T, p. 255, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 655-658
  127. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 307, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 674
  128. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 367
  129. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 376, Janssens et Duerloo 1992, p. 686-687
  130. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 378-381, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 688-691
  131. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 423, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 706-708
  132. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 437-439, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 715-717.
  133. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 500, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 726-727
  134. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 505
  135. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 508-509, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 732-735
  136. de Marnix de Sainte Aldegonde 2013, U - Villa, p. 528, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 739
  137. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Ville - Wat, p. 50-53, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 754 - 758
  138. Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 760-762
  139. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Ville - Wat, p. 121, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 768-769
  140. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Ville - Wat, p. 124, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 771-773
  141. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Ville - Wat, p. 136, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 788-791
  142. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Ville - Wat, p. 151, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 803-804
  143. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Ville - Wat, p. 156, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 806
  144. a b et c de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Ville - Wat, p. 197-202, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 815-819
  145. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 307
  146. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 313, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 835-836
  147. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 352
  148. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 376, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 851
  149. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 381, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 851
  150. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 406, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 862
  151. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 417, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 865-867
  152. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 447, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 875
  153. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 484, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 877 - 879
  154. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 490, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 883 - 884
  155. a b c et d de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 491, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 899 - 900
  156. a et b Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 893-894
  157. a et b de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 508, Janssens et al. 1992, N - Z, p. 899 - 900
  158. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau -Z, p. 512, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 903-904
  159. de Marnix de Sainte Aldegonde 2014, Wau - Z, p. 515, Janssens et Duerloo 1992, N - Z, p. 908-909

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier