Famille von Heyden

La famille von Heyden est une famille de la noblesse immémoriale de Poméranie. Elle avait jusqu'aux expropriations de 1945 des terres immenses et des châteaux en Poméranie-Occidentale, dans le Mecklembourg et dans la Marche de l'Ucker.

Les armoiries de la famille von Heyden.

HistoireModifier

Les Heyden sont vraisemblablement issus du pays de Münster et du Mecklembourg, les premiers documents écrits datant du XIIIe siècle, lorsqu'ils s'installent en Poméranie. Un Tiedericus Paganus est mentionné en 1226, aïeul de Conrad Heyden (1233-1289). Heinricus Heyden fait partie des chevaliers de Barnim III le Grand en 1278. La forme germanisée du nom Paganus s'impose alors.

Le Heyden acquièrent les terres de Kartlow en bien féodal au tournant du XIIIe siècle et du XIVe siècle, avec les villages de Toitin, Below et Kalow. Après la Guerre de Trente Ans, la région est possession suédoise, puis appartient au royaume de Prusse à partir de 1720. Les Heyden agrandissent leurs domaines tout au long du XVIIIe siècle et du XIXe siècle. Ainsi Wichard Wilhelm von Heyden acquiert les terres et les villages de Leistenow, Buschmühl, Plötz et Bredenfelde. Chacun de ses cinq fils hérite d'un domaine en propre. Ils occupent les hauts postes de l'administration du district de Demmin et sont membres des parlements prussiens. Wilhelm von Heyden-Cadow est ministre de l'agriculture du royaume de Prusse.

Heyden-LindenModifier

La branche des Heyden-Linden remonte à Friedrich von Heyden qui hérite à l'âge de treize ans des biens de la famille von Linden éteinte en 1785, grâce à la permission de Frédéric le Grand. Il unit alors le blason des Linden au sien. Son domaine se trouve à Tützpatz et des demeures sont construites à Lindenhof et Gehmkow. Il existe aussi une branche catholique de la famille, dont le domaine est à Marienloh, près de Paderborn et qui est issue de Bogislaw von Heyden-Linden.

Personnalités éminentesModifier

LiteraturModifier