Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Léger.

de Saint Leger
Image illustrative de l’article Famille de Saint Leger
Armes

Blasonnement d'azur fretté d'argent au chef d'or .
Devise « Fidelis et Firma »
Pays ou province d’origine Irlande
Charges conseiller général, maire
Récompenses civiles Chevaliers de la Légion d'Honneur
Récompenses militaires Chevaliers de Saint-Louis

La famille de Saint Leger est une famille famille subsistante de la noblesse française.

OrigineModifier

IllustrationsModifier

  • Maurice de Saint Leger, élève de Monge, chercheur inventeur, achète en 1818 à Vicat le brevet de fabrication du ciment que Georges III l'autorise à fabriquer et à commercialiser en Angleterre. Mais plus ingénieur qu'homme d'affaires, il n'en retire aucun bénéfice.[réf. nécessaire]
  • André Maurice de Saint Leger (fils du précédent), polytechnicien, ingénieur en chef du Corps des Mines, directeur général des machines à vapeur de la région parisienne[1], conseiller général de Seine-Inférieure, il réunit une exceptionnelle collection de minéraux, dont la plus grande partie aboutit à l'École des mines d'Alès. La fortune de sa femme, Émilie Gonse, le rend propriétaire de vastes domaines en bordure de Seine, autour de Vernouillet.[réf. nécessaire]
  • Justin Maurice de Saint Leger, polytechnicien, maire de la commune de Vernouillet où il fait bâtir une propriété.[réf. nécessaire]

RéférencesModifier

  1. Cercle historique de Vernouillet, Vernouillet: du village de vignerons à la ville de banlieue, 1800-1950, 2007, page 15.

Voir aussiModifier

  • Maurice et Bernard de Saint Leger, Les Saint Leger à travers l'histoire, tome I, préface du baron Durye (secrétaire général des Archives de France).
  • Maurice et Bernard de Saint Leger, Les Saint Leger à travers l'histoire, tome II, préface de Lord Dunboyne.
  • Moya Frenz Saint Leger, St. Leger The Family and the Race, 1986 (ISBN 0-85033-588-4), reprinted in 2004.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier