Famille de Bellaigue de Bughas

de Bellaigue de Bughas
Image illustrative de l’article Famille de Bellaigue de Bughas
Armes

Blasonnement D'or à un chef d'azur chargé de trois étoiles d'argent, à la rivière d'azur posée en pointe
Devise Deoque regique fides
Période XVIIe siècle au XXIe siècle
Pays ou province d’origine Auvergne
Demeures Château de Varvasse
Charges Consuls[1]
Échevins[1]
Conseillers au présidial
Consul de France
Maires
Fonctions militaires Officiers[1]
Récompenses civiles Ordre national de la Légion d'honneur

La famille de Bellaigue de Bughas est une famille subsistante d'ancienne bourgeoisie française[1],[2].

Cette famille compte parmi ses membres plusieurs conseillers au présidial de Clermont-Ferrand sous l'Ancien Régime, mais aussi un consul général de France au XIXe siècle, un historien d'art, un actuel journaliste, des éleveurs de trotteurs de père en fils depuis 1856, etc.

Histoire modifier

Gustave Chaix d'Est-Ange écrit que cette famille est anciennement connue dans l'aristocratie de l'Auvergne et que des auteurs ont cherché à la rattacher à une famille noble du même nom qui vivait aux XIVe et XVe siècles dans la même région[1]. Il ajoute qu'elle est peut-être une branche ayant dérogé[1]. Philippe du Puy de Clinchamps pour sa part ne mentionne pas cette éventualité d'une branche qui aurait pu déroger[2].

Gustave Chaix d'Est-Ange écrit également que l'un de ses membres signa l'adresse des notables de Clermont-Ferrand envoyée au roi Henri IV en 1589 et que la filiation débute dans les premières années du XVIIe siècle[1]. Il écrit enfin : « Bien qu'on ne connaisse pas à la famille Bellaigue de principe d'anoblissement et qu'elle n'a pas pris part aux assemblées de la noblesse en 1789, ses membres ont pris parfois des qualifications nobiliaires au XVIIIe siècle »[1].

Depuis 1856, la famille de Bellaigue de Bughas élève des trotteurs[3].

Généalogie simplifiée modifier

Cette généalogie est issue des travaux de Gustave Chaix d'Est-Ange[1] :

  • Michel Bellaigue, il épouse en 1604 Geneviève Gérauld, entre autres enfants :
    • ... Bellaigue, il a entre autres enfants :
      • Guillaume Bellaigue (?-1692), marchand à Clermont-Ferrand, il épouse en 1685 Gabrielle Chauliaguet, il meurt en 1692, sa veuve fait enregistrer son blason à l'Armorial de 1696, entre autres enfants :
        • Pierre Bellaigue, seigneur de Rabanesse, il épouse en 1720 Catherine Chardon, il est pourvu en 1713 de la charge de conseiller au présidial de Clermont-Ferrand, entre autres enfants :
          • René Bellaigue (1729-1767), conseiller au présidial de Clermont-Ferrand, il épouse en 1755 Suzanne Morin, héritière de la terre de Bughas, entre autres enfants :
            • Jacques-François Bellaigue de Bughas (1757-?), conseiller au présidial de Clermont-Ferrand, il épouse en 1787 mademoiselle d'Astier, d'où descendance actuelle

Personnalités modifier

Alliances modifier

Les principales alliances de la famille de Bellaigue de Bughas sont[1] : Gérauld (1604), Ferrand (1639), Chauliaguet (1685), de Chardon des Roys (1720), Morin (1755), d'Astier (1787 ou 1789), Teillard d'Eyry (1813), Bérard de Chazelles de La Bussière (1819), d'Eimard de Jabrun (1828), Dumas de La Culture (1853), du Bois de Beauchesne (1862), dee Malet de La Védrine (1863), Dufournel (1880), de Villelume (1891), Falcon de Longevialle (1896), Beaudenom de Lamaze (1923), de Romanet de Beaune (1924), Lecourt d'Hauterive (1946), etc.

Armes, devise modifier

  • Armes : D'or à un chef d'azur chargé de trois étoiles d'argent, à la rivière d'azur posée en pointe[1]
  • Couronne : comte
  • Devise : Deoque regique fides
  • Titres : comtes et vicomtes de Bughas, titres non réguliers portés depuis la fin du XIXe siècle

Notes et références modifier

  1. a b c d e f g h i j et k Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 3, 1904, p.275. Bellaigue de Bughas (de).
  2. a et b Charondas, Le cahier noir.
  3. Dominique de Bellaigue.
  4. « Décoré, Dominique de Bellaigue distille les messages », sur Paris Turf, (consulté le ).

Bibliographie modifier

  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 3, 1904, p. 275. Bellaigue de Bughas (de)
  • Dictionnaire vraie/fausse noblesse, éditions Tallandier, 2008, p. 49.
  • Tobias C. Bringmann: Handbuch der Diplomatie 1815-1963: Auswärtige Missionschefs in Deutschland und deutsche Missionschefs im Ausland von Metternich bis Adenauer, Walter de Gruyter 2001, 554 s., (ISBN 3-11-095684-5 et 978-3-11-095684-9)
  • Annuaire de la noblesse, 1878

Article connexe modifier