Ouvrir le menu principal

La famille Wittgenstein est une famille juive et catholique d'industriels, d'intellectuels et d'artistes originaire de Vienne (Autriche), où elle a possédé notamment le palais Wittgenstein et la maison Wittgenstein.

Pour Olivier Todd, les Wittgenstein forment une « tribu avec une rare densité de talents, de génies, de névrosés, de psychoses et de suicides », en particulier chez les enfants de Karl Wittgenstein, « le Wendel et le Krupp autrichien, le père autocrate »[1].

L'épouse de Karl Wittgenstein, Leopoldine, n'était pas juive selon la Halakha, et leurs enfants n'étaient donc pas non plus considérés comme juifs. Cependant, ayant trois grands-parents juifs, ils furent en butte aux persécutions raciales du Troisième Reich.

Sommaire

Membres de la familleModifier

GénéalogieModifier

Arbre généalogique simplifié[2] :

Notes et référencesModifier

  1. Olivier Todd, préface in Alexander Waugh, Les Wittgenstein : Une famille en guerre, Perrin, 2011, p. 10.
  2. D'après Alexander Waugh, Les Wittgenstein : Une famille en guerre, Perrin, 2011, p. 14-15.

BibliographieModifier

En françaisModifier

Autres languesModifier

  • Georg Gaugusch, Die Familien Wittgenstein und Salzer und ihr genealogisches Umfeld. In: Adler, Zeitschrift für Genealogie und Heraldik. 21. (XXXV.) Band (2001–2002) S. 120–145 (2001).
  • Birgit Schwaner, Die Wittgensteins. Kunst und Kalkül. Metro Verlag, Wien 2008.
  • Nicole L. Immler, Das Familiengedächtnis der Wittgensteins. Zu verführerischen Lesarten von (auto-)biographischen Texten. Transcript, Bielefeld 2011.
  • Hermine Wittgenstein hrsg. von Ilse Somavilla, Familienerinnerungen. Haymon Verlag, Innsbruck/ Wien 2015, (ISBN 978-3-7099-7200-7)