Famille Tucher von Simmelsdorf

La famille Tucher von Simmelsdorf est une famille noble allemande.

Tucher von Simmelsdorf
Image illustrative de l’article Famille Tucher von Simmelsdorf

Pays ou province d’origine Nuremberg
Allégeance Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Drapeau des Pays-Bas autrichiens Pays-Bas autrichiens
Demeures Tucherschloss (de)
Tucherschloss (de)
Tucherschloss
Château de Boortmeerbecke
Château de Behringersdorf
Château Winterstein
Palais Tucher
Manoir de Schoppershof
Charges Bourgmestre de Nuremberg
Bourgmestre d'Anvers

HistoriqueModifier

Les Tucher sont une famille patricienne de Nuremberg. Berthold Tucher acquiert la citoyenneté de Nuremberg en 1309. En 1340, un membre de la famille est représenté pour la première fois au Conseil intérieur de la cité impériale. La réputation des Tucher au XIVe siècle est attestée par les liens conjugaux avec les familles les plus distinguées de Nuremberg. Au XVe siècle, ils ont cherché à établir des liens avec de riches familles de marchands et ont créé la "Tuchersche Handelsgesellschaft". Bien qu'ils aient fondé leurs propres succursales commerciales relativement tard par rapport à d'autres familles patriciennes, à la fin du Moyen Âge et au début des temps modernes, ils sont devenus l'une des familles de marchands les plus riches de la ville en raison de leurs relations commerciales dans toute l'Europe.

Après leur siège à Simmelsdorf, acquis en 1598, ils prennent le nom de «Tucher von Simmelsdorf». Le suffixe a été reconnu en 1697 par l'empereur Léopold comme reconnaissance noble. En 1815, les Tucher étaient inscrits dans la classe des barons de la noblesse bavaroise. Faisant partie des familles autorisées à envoyer des membres au «Conseil municipal de Nuremberg» depuis 1332, les Tucher ont eu une influence significative sur la fortune de la ville.

PersonnalitésModifier

SourcesModifier

  • Das Große Tucherbuch, Augsburg 2004 (= Handschriften aus bayerischen Bibliotheken und Archiven auf CD-ROM 5).
  • Michael Diefenbacher: "Tucher von Simmelsdorf, Patrizierfamilie". In: Michael Diefenbacher, Rudolf Endres (Hrsg.): Stadtlexikon Nürnberg. 2., verbesserte Auflage. W. Tümmels Verlag, Nürnberg 2000, (ISBN 3-921590-69-8)
  • Antonia Dietz, Sixtus Tucher (1459–1507). Humanist, Jurist und Geistlicher, in: Fränkische Lebensbilder. Bd. 22 (Fränkische Lebensbilder, Reihe VII A, Bd. 22), hg. v. Erich Schneider, Würzburg 2009, S. 15–40.
  • Christian Kuhn, Generation als Grundbegriff einer historischen Geschichtskultur. Die Nürnberger Tucher im langen 16. Jahrhundert, Göttingen 2010.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier